A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

15 signes d’un foie paresseux

par Sonia Chartier, le 3 March 2015, Digestion@fr
foie paresseux

À la recherche du vrai coupable!

Vous réveillez-vous vers 2 heures du matin sans raison apparente?  Est-ce que votre humeur instable est légendaire ou votre peau sèche et irritée?   Est-ce que le gros orteil du pied droit vous incommode?  Si oui, votre foie essaie peut être de vous envoyer des messages;  il existe une multitude de symptômes apparemment décousus, qui sont tous reliés à un foie paresseux.

Comme je travaille en étroite collaboration avec des naturopathes, j’entends souvent parler de patients qui ont réussi à surmonter leurs problèmes de santé. Mais la solution ne se trouve pas toujours là où on l’attendait. Je me souviens entre autres du cas d’un jeune homme venu consulter pour de sévères crises de vertiges. Il avait essayé toutes sortes de remèdes, mais aucun ne lui avait apporté un soulagement durable. Qui plus est, les crises mettaient de plus en plus de temps à se résorber, hypothéquant grandement son quotidien. Durant la consultation, le naturopathe a remarqué que le patient pressait le côté droit de sa tête pour atténuer l’inconfort. Puis, au fil de la conversation, le jeune homme a avoué qu’il aimait particulièrement manger, boire et faire la fête…

15 signes d’un foie « paresseux »
Le foie, tout comme les reins, joue dans l’organisme un rôle essentiel de filtration. Lorsqu’il fonctionne au ralenti, on sent que quelque chose ne va pas, mais on ne sait pas toujours exactement quoi. Voici quelques-uns des signes indicateurs à surveiller :

  1. Réveil vers 2 ou 3 heures du matin, sans raison apparente
  2. Humeur instable
  3. Épuisement
  4. Vertiges
  5. Hypercholestérolémie
  6. Peu de résistance à la maladie
  7. Sécheresse et démangeaisons de la peau
  8. Douleur localisée principalement du côté droit de la tête
  9. Rougeur et picotements des yeux
  10. Goût amer dans la bouche
  11. Soif excessive
  12. Mauvaise digestion, nausées
  13. Constipation, hémorroïdes
  14. Syndrome du côlon irritable
  15. Douleur inexpliquée du côté droit du corps: épaule, coude, hanche, genou, gros orteil

Pour en revenir à mon histoire du jeune homme et ses vertiges, c’est sans grand enthousiasme qu’il a accepté de se priver d’alcool et d’adopter un régime riche en légumes pendant six semaines. Les résultats ont été spectaculaires. En peu de temps, il s’est délesté de plusieurs kilos disgracieux. Sa langue a retrouvé une belle couleur rosée, signe de santé, et son haleine a perdu son odeur fétide. Les vertiges ont disparu et, pour la première fois depuis des années, le jeune homme se sentait en forme.

Mais à quoi donc ses problèmes étaient-ils dus?
Les symptômes observés du côté droit indiquaient un mauvais fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire. La formule de détoxication du foie Boldocynara d’A.Vogel, un judicieux menu à base d’aliments frais et le renoncement à l’alcool ont fait toute la différence. Hélas, j’ai entendu dire que l’homme en question retourne constamment à ses anciennes habitudes, qui le mettent dans un état lamentable. Dommage pour lui… au moins, il sait à quoi attribuer son malheur – son mode de vie en est l’unique responsable!

Pourquoi le naturopathe a-t-il recommandé Boldocynara à son patient?
Tout simplement parce que ces gouttes favorisant le travail du foie sont préparées à partir de plantes fraîches, de culture biologique. Leur ingrédient principal est l’artichaut, qui agit en profondeur pour libérer la bile du foie et de la vésicule biliaire. Le foie, ainsi décongestionné, peut alors fonctionner plus normalement. L’artichaut contrôle et améliore également le taux de cholestérol, lequel est en majeure partie synthétisé dans le foie. Le boldo, le pissenlit et la menthe s’ajoutent à la préparation Boldocynara pour soulager les symptômes typiques des troubles digestifs : flatulences, indigestions, brûlures d’estomac, constipation, symptômes d’irritabilité du côlon et crampes.

Alfred Vogel, le célèbre naturopathe suisse qui a mis au point Boldocynara, était extrêmement satisfait de l’efficacité de son produit comme tonique pour le foie. Cette formule favorisait grandement le rétablissement de ses patients affectés d’une manière ou d’une autre par les contrecoups d’un foie paresseux ou engorgé. Alfred Vogel disait toujours que les gens sous médication à long terme devaient faire particulièrement attention à leur foie, principal système de filtration de l’organisme. Boldocynara vient à la rescousse pour aider cet organe vital à jouer pleinement son rôle. On peut également l’utiliser pour débarrasser le foie de ses toxines, trois ou quatre fois par an, sous forme de cure de six semaines.

Nos choix portent à conséquence et notre mode de vie a un impact indéniable sur notre état de santé. Mais les symptômes des problèmes liés aux habitudes de vie ne sont pas toujours évidents, d’où l’importance d’être à l’écoute des messages parfois subtils que notre corps nous envoie. Il suffit parfois de modifier légèrement notre alimentation pour améliorer radicalement notre qualité de vie.

Read more:
débuter un programme de remise en forme
10 conseils pour débuter un programme de remise en forme

Pour commencerNous savons tous qu’un mode de vie sain comprend la pratique d’activités physiques sur une base régulière. Par contre,...

Close