A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

5 moyens tout simples pour améliorer votre concentration

par Sonia Chartier, le 28 January 2016, Mémoire et concentration
améliorer votre concentration

co-écrit par Rick Olazabal, B.Sc., BN

À toute heure du jour, nous sommes assaillis par une multitude de stimuli (c’est-à-dire tout facteur de stress, élément ou événement de nature à susciter une réaction nerveuse), qu’il s’agisse de messages publicitaires à la télé, de pollution par le bruit, des enfants qui courent et hurlent à travers la maison, de la discussion sur les candidats à la prochaine élection, de la chute du dollar, de la hausse du prix de l’essence, etc., etc., etc. Vous voyez où je veux en venir?

Il ne faut donc pas vous étonner si vous avez parfois un peu (!) de difficulté à demeurer concentré.

Prenons ensemble une grande respiration et explorons cinq moyens pas compliqués d’améliorer votre capacité de concentration.

Comment expliquer un problème de concentration?

Les mots « manque de concentration » évoquent souvent le désormais célèbre trouble déficitaire de l’attention, avec ou sans hyperactivité (TDA ou TDAH). Au lieu de nous autodiagnostiquer, pourquoi ne pas prendre un temps de réflexion pour voir où nous en sommes et nous poser les vraies questions : Ce que je fais me rend-il heureux? Qu’est-ce que j’essaie de fuir? En quoi les choses seraient-elles différentes si j’étais moins éparpillé? Comment faire pour atteindre cet état de concentration?

Bien d’autres questions vous viennent probablement à l’esprit. En fait, le manque de concentration peut être intimement lié à notre état émotionnel et psychologique. Chez certains, la procrastination est tout simplement un mécanisme inconscient d’adaptation à une situation intolérable. 

Quels sont ces moyens faciles d’améliorer la concentration? 

  1. Allez dehors faire une promenade en nature ou courir : réservez du temps dans votre horaire chargé pour faire un peu d’exercice. Cela activera votre circulation sanguine et aidera à atténuer votre stress; grâce aux endorphines libérées par l’activité physique, vous vous sentirez mieux. Un débit sanguin accru augmente l’oxygénation du cerveau, ce qui permet de le « désencombrer » et de chasser une partie des pensées négatives qui prennent toute la place.
  2. Faites des choses qui vous sont agréables, sans vous sentir coupable! Il n’y a pas que le travail dans la vie… et à trop en faire, on finit par s’abrutir. Pour être productif, il est important de s’accorder des pauses – au lieu de travailler plus, travaillez mieux. Vous avez le droit de penser à vous. Vous vous sentirez mieux, et serez d’autant plus efficace!
  3. Fragmentez vos tâches et fixez-vous des délais plus courts pour les accomplir… mais respectez-les : Parfois la tâche est titanesque, parfois la liste de choses à faire est simplement interminable. Vous avez trop de pain sur la planche? Rappelez-vous le mot de trois lettres : « non »! Si « non » ne fait pas partie des réponses possibles, subdivisez le travail à accomplir en plus petits éléments et attelez-vous à chaque tâche (une à la fois, avec une récompense à la clé dès qu’elle est terminée) en veillant à respecter scrupuleusement le calendrier prévu.
  4. Socialisez avec les personnes que vous appréciez! Voilà qui peut aller de pair avec la pratique d’activités agréables. On le sait, certains individus plus introvertis préfèrent la solitude alors que d’autres apprécient la compagnie d’autres personnes. La recherche démontre toutefois que ceux et celles qui disposent d’un bon réseau de soutien ont tendance à être plus heureux et en meilleure santé, et à vivre plus longtemps! Les interactions sociales (pas avec n’importe qui, mais avec des gens qui ont sur nous une influence positive) contribuent à atténuer l’état dépressif souvent associé de très près au manque de concentration.
  5. Dormez davantage! Si vous dormez mal ou pire, que vous ne dormez pas du tout, il est évident que votre concentration ne peut être optimale. En fait, le manque de sommeil risque d’avoir des répercussions sur tous les aspects de votre vie. Dormir peut sembler l’activité la plus naturelle qui soit, mais parfois c’est plus facile à dire qu’à faire. Si vous éprouvez des troubles du sommeil, consultez un docteur en naturopathie agréé afin d’en savoir plus sur les options qui s’offrent à vous. 

Un dernier truc en prime : Bousculez votre routine, mettez-vous au défi de faire quelque chose de nouveau et d’excitant chaque semaine (ou chaque jour!). Il y a des moments où on a l’impression de s’enliser dans des ornières; si cela dure trop longtemps, notre humeur, notre état émotionnel et même notre santé mentale risquent de s’en ressentir. Mettez un peu de piquant dans votre vie! Il n’est pas nécessaire de faire des extravagances ou de dépenser une fortune : inscrivez à votre programme un projet qui vous stimule, par exemple courir un demi-marathon, préparer une nouvelle recette, aller seul au cinéma, organiser un souper spécial pour votre douce moitié, etc.

Certaines conditions médicales (par exemple des problèmes de thyroïde) peuvent affecter votre humeur et votre concentration. Si votre faculté de concentration a changé de manière radicale, récente ou soudaine, consultez un médecin sans délai. Les acides gras essentiels (EPA/DHA) peuvent être bénéfiques pour la fonction cérébrale. Des plantes comme le bacopa et le ginkgo peuvent aussi s’avérer utiles, mais sont à éviter si vous prenez des anticoagulants ou éprouvez des maux de tête.

Read more:
palpitations cardiaques
Palpitations cardiaques? Gardez le rythme!

co-écrit par Rick Olazabal, B.Sc., BN Le cœur est depuis toujours un symbole de vie, d’amour et de courage. Si...

Close