A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

5 symptômes typiques d’une mauvaise circulation sanguine

par Sonia Chartier, le 23 February 2016, Circulation@fr
mauvaise circulation sanguine

co-écrit par Rick Olazabal, B.Sc., BN

On attribue souvent les pieds enflés et les mains froides à une « mauvaise » circulation, mais qu’entend-on par-là?

Est-ce le cœur qui ne pompe pas le sang correctement? Les poumons qui n’absorbent pas assez d’oxygène? Ou encore est-ce l’oxygène qui ne parvient pas aux organes et aux tissus qui en ont besoin? Ou est-ce le sang qui s’épaissit et qui est par conséquent plus lent?

La « mauvaise » circulation affecte-t-elle seulement les membres supérieurs et inférieurs?

Quels sont les symptômes d’une mauvaise circulation sanguine?

Le système circulatoire a pour rôle d’assurer le transport de l’oxygène, des nutriments et de nombreuses autres ressources jusqu’aux différentes parties du corps, et en retour, d’éliminer les toxines. Nous connaissons tous parfaitement le rôle des globules rouges et l’importance de l’oxygène.

L’éventail des symptômes est vaste; ils peuvent aller de simples mains froides et picotements dans les orteils à une céphalée douloureuse, une perte de la vision, des douleurs thoraciques et de l’essoufflement.

  1. Lorsque l’oxygène n’atteint pas les tissus – ou si les échanges gazeux et de nutriments sont compromis-  les cellules meurent; ces cellules peuvent être des cellules nerveuses, des cellules d’organes ou n’importe quelle sorte de cellules de tissus.
  2. Lorsque les cellules nerveuses sont endommagées, le cerveau ne peut plus recevoir les bons signaux et l’on peut ressentir de la douleur, un engourdissement, des picotements et même des crampes.
  3. De la même façon, si les cellules musculaires sont endommagées, il s’ensuit de la douleur – pensez à la crise cardiaque : le cœur ne reçoit pas suffisamment d’oxygène et les muscles cardiaques meurent.
  4. La réduction du flux sanguin vers le cerveau peut provoquer des évanouissements, mais si les vaisseaux sanguins perdent leur intégrité, ils peuvent se dilater (c’est l’anévrisme), ou se rompre (attaque hémorragique).
  5. Lorsque les veines sont affaiblies, il peut arriver que le sang ne circule pas bien et forme des caillots (ou thrombus) qui peuvent causer une embolie, souvent mortelle.

Quelles sont les causes?

La mauvaise circulation peut avoir toutes sortes d’origines:

  • À commencer par des facteurs liés au style de vie, le principal étant la sédentarité. Les gens qui mènent des vies sédentaires sont souvent obèses et souffrent de diabète, lequel contribue à accélérer et à aggraver les problèmes de circulation (en endommageant encore plus les cellules nerveuses et les petits vaisseaux sanguins).
  • Les personnes qui fument compromettent les fonctions de leurs poumons, ce qui entraîne une réduction des échanges gazeux (pensez aux effets à long terme du tabagisme, notamment l’emphysème et la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)).
  • Un régime alimentaire trop riche en aliments préparés et de « mauvais » gras contribuent à la formation de dépôts graisseux dans les vaisseaux sanguins et les fragilise encore plus.
  • Les voyages en avion peuvent causer des problèmes de circulation lorsqu’on reste assis trop longtemps, et dans le pire des cas, causer le déplacement d’un caillot et une embolie pulmonaire.
  • Enfin, et pas les moindres, d’autres conditions qui affectent le système nerveux (une carence en vitamine B12 ou la sclérose en plaques par exemple) peuvent produire les mêmes symptômes de « mauvaise circulation ».

Que faire pour aider à résoudre le problème?

Commencez par consulter un médecin. Si les symptômes sont soudains et graves, ne perdez pas de temps! Quantité de vies ont été perdues parce nombre d’entre nous n’ont pas su reconnaître assez vite des symptômes subtils (d’une crise cardiaque par exemple). En outre, dans le cas d’affections chroniques (p. ex. diabète, obésité, etc.), nous avons tendance à faire fi des méthodes préventives.

Il y a toujours avantage à traiter la source du problème. Pour améliorer la circulation sanguine, rien de tel que les activités qui obligent à bouger. Des exercices d’aérobie comme une marche de 30 minutes par jour sont suffisants. D’autres facteurs liés au style de vie comme le tabagisme et l’alimentation peuvent nuire considérablement à votre circulation et doivent être réglés efficacement.

Il n’y a pas de recette miracle  ̶  même si nous le déplorons  ̶  mais il existe des substances « naturelles » connues pour améliorer la circulation sanguine, et d’autres qui peuvent aider à réduire les dommages aux vaisseaux sanguins. L’une de ces substances souvent utilisée, le Ginkgo biloba, semble améliorer la circulation des petits vaisseaux du cerveau.

Le marron d’Inde et l’hamamélis peuvent contribuer à augmenter l’intégrité des veines, en particulier chez les personnes qui travaillent de longues heures en station debout. Comme toujours, il est bon de consulter d’abord un médecin naturopathe. Et surtout, évitez ces substances si vous prenez déjà des anticoagulants et/ou des médicaments en vente libre comme l’aspirine.

Read more:
sautes d'humeur
Les sautes d’humeur en SPM: excuse ou véritable problème?

Vous êtes de bonne humeur lorsque tout d’un coup, vous faites une colère noire parce que les ustensiles sont mal...

Close