A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Bruits d’estomac…une symphonie trop gênante…

par Sonia Chartier, le 25 May 2016, Digestion@fr
bruits d'estomac

co-écrit par Rick Olazabal, B.Sc., BN

Vous êtes affamé et votre estomac gargouille? Grignoter un morceau devrait le faire taire.

Vous avez mangé quelque chose et maintenant des bruits d’estomac se font entendre… est-ce normal?

Pour absorber les aliments, notre tube digestif doit d’abord en faire un mélange, lequel devra parcourir tout l’appareil digestif afin de permettre l’assimilation des éléments nutritifs. Par un mouvement rythmique (péristaltisme), les aliments se fraient un chemin jusque dans l’estomac puis dans l’intestin. C’est ce mouvement des aliments liquéfiés, d’un bout à l’autre du système digestif, qui est responsable de ces bruits internes joliment appelés borborygmes. Dans cet article, nous aborderons les principes de base de la digestion et ce qu’il vous faut savoir pour faire face à la musique…

Pourquoi mon estomac fait-il du bruit?

Premièrement, l’estomac est loin d’être le seul à blâmer. Les sons en question proviennent en majeure partie de l’intestin. Les bruits intestinaux sont habituellement normaux et souvent inaudibles. Mais ce n’est pas toujours le cas et pour certaines personnes, selon le lieu et les circonstances, ces manifestations sonores peuvent être plutôt embarrassantes.

Lorsque les bruits sont audibles, c’est que deux facteurs sont réunis : la contraction musculaire de l’intestin et la présence de liquide ou de gaz. Autrement dit, votre intestin devient bruyant lorsqu’il essaie de faire bouger son contenu; si ce dernier est constitué de gaz (ce qui est le cas lorsque vous êtes à jeun), le fait de manger permettra souvent de calmer le jeu.

En l’absence de nausées, de douleur ou de fièvre, si les bruits se produisent après le repas, c’est que l’intestin effectue normalement son travail. Il y a toutefois des exceptions, que nous verrons ci-dessous, liées à des problèmes particuliers comme la malabsorption, la dyspepsie et l’infection.

Est-ce normal ou pas?

Tout dépend. Éprouvez-vous d’autres symptômes? Des nausées, de la fièvre, des douleurs abdominales, par exemple? Si oui, consultez un médecin, car de toute évidence quelque chose ne tourne pas rond.

Un silence total peut être le signe d’une occlusion intestinale, ce qui est considéré comme une urgence médicale. Il est à noter que des sons hyperactifs (c.-à-d. trop nombreux ou très rapides) peuvent aussi se manifester lors d’une occlusion, quoiqu’ils soient plus souvent associés aux problèmes de malabsorption ou de diarrhée.

La diarrhée se caractérise par une augmentation des contractions rythmiques (le péristaltisme), combinée à une accumulation de liquide et de gaz dans l’intestin. Cette situation se produit lorsque l’intestin est incapable de digérer les aliments (en raison de dommages ou d’une infection) et que ceux-ci réabsorbent de l’eau; l’organisme essaie alors de s’en débarrasser au plus vite, accentuant du même coup gargouillis et bourdonnements.

Certains problèmes de malabsorption, comme la maladie cœliaque (ou entéropathie au gluten), sont associés à une augmentation des bruits intestinaux. Ce peut aussi être le cas de l’intolérance au lactose, causée par une diminution des enzymes nécessaires à la digestion du sucre du lait (lactose). Le lactose parvient alors intact dans le côlon, où il sera métabolisé par les bactéries (en produisant des gaz); là encore, ce qui n’est pas assimilé retient l’eau, et les selles sont alors plus molles.

Des sons hyperactifs peuvent également se produire lors d’une occlusion de l’intestin. Comme nous l’avons dit plus haut, il s’agit d’un cas d’urgence – la prudence commande de se rendre sans tarder à l’hôpital! En présence d’une occlusion, toutefois, les symptômes sont le plus souvent très évidents et la douleur peut être très vive. Les sons sont dus au fait que l’intestin se contracte de plus en plus pour faire avancer son contenu malgré un rétrécissement du passage.

Quelques conseils pour vous débarrasser des bruits de estomac

En l’absence de symptômes indicateurs d’un problème (ex. : douleur, fièvre, nausées, diarrhée, etc.), il n’existe aucun traitement spécifique pour éliminer ces grondements. Il s’agit d’un processus physiologique normal. Cependant, il est possible d’améliorer la digestion en mangeant régulièrement et calmement, et en mastiquant bien la nourriture.

L’ajout de fibres et de produits fermentés à votre alimentation pourrait aussi s’avérer utile. Il serait sage d’éviter les substances susceptibles de créer des remous dans votre estomac : par exemple le gluten si vous avez une sensibilité connue; le lactose si vous avez une intolérance; les édulcorants artificiels comme le sorbitol ainsi que d’autres sucres, etc.

Un petit examen de conscience au chapitre du stress sera aussi le bienvenu. On sait que le syndrome du côlon irritable est étroitement lié au niveau de stress et à l’anxiété – deux éléments sur lesquels l’exercice a des effets très bénéfiques. Si vous éprouvez d’autres symptômes, parlez-en à un professionnel de la santé qualifié; sinon, bon appétit!

Read more:
syndrome du nid vide
Le syndrome du nid vide

Une nouvelle étape de la vie à explorer Le syndrome du nid vide est un moment dans la vie où...

Close