A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Avez-vous de bonnes habitudes alimentaires?

par Sonia Chartier, le 5 January 2015, Digestion@fr, Manger santé
habitudes alimentaires

Savez-vous vraiment ce que vous devriez manger?  N’ayez pas peur de répondre «non»… avec la quantité d’information dont on abreuve ceux et celles qui ne souhaitent qu’améliorer leurs habitudes alimentaires, pas étonnant de naviguer parfois en plein brouillard. Mais au fond, peut-être faut-il simplement regarder les choses sous un autre angle.

Avez-vous déjà essayé de penser moins à ce que vous mangez et davantage à la façon dont vous mangez? Rassurez-vous, il n’est pas question ici d’une nouvelle théorie farfelue. Au contraire: je parle en fait des fondements mêmes des bonnes habitudes alimentaires.

En savoir plus >

5 trucs contre la gueule de bois

par Sonia Chartier, le 1 December 2014, Digestion@fr, Manger santé
gueule de bois

Les amateurs d’alcool sauront vous le dire, aussi décevant que cela puisse être, une concoction spéciale pour éviter la gueule de bois ne fait que retarder l’inévitable.

Une des raisons pour lesquelles vous pourriez vous sentir malade après avoir bu, est parce que votre foie travaille à gérer les toxines laissées par le métabolisme de l’alcool. Même si boire une recette-maison alcoolisée peut laisser croire que cela va diminuer les symptômes initiaux, en fait, vous ne faites qu’aggraver votre cas.

En savoir plus >

Bien manger, c’est pas sorcier!

par Sonia Chartier, le 7 July 2014, Manger santé
bien manger

La santé commence par une bonne alimentation. C’est la façon la plus simple de favoriser le bien-être, de prévenir les maladies et de maintenir (sinon d’atteindre) un poids santé. Comme bien souvent, la règle d’or réside dans l’équilibre. Et pour être en bonne santé, en plus de bien manger il faut aussi un minimum d’exercice.

Bien manger, ça veut dire quoi au juste? En fait, tout n’est pas qu’une question de bons ou de mauvais aliments; il s’agit surtout d’habitudes alimentaires au quotidien. En même temps, il ne faut pas verser dans l’« orthorexie nerveuse », qui est littéralement l’obsession de ne consommer que les aliments considérés comme « bons ». On perd alors toute la notion du plaisir rattaché à l’alimentation et on se sent misérable ­– en même temps que tous ceux qui partagent notre table. Dans son ouvrage intitulé Omnivore’s Dilemma, Michael Pollan réussit à décrire en quelques mots en quoi consiste la saine alimentation : consommer des aliments principalement d’origine végétale, en quantité raisonnable.

Nous sommes inondés de régimes de toutes sortes, pour la plupart destinés à faire perdre du poids : le régime Atkins, le régime paléo, le régime à base de biscuits, le régime sans glucides, alouette! Un conseil : méfiez-vous de tout régime qui propose autre chose qu’une alimentation équilibrée. Au cours des 90 dernières années, près de 23 000 régimes différents ont été publiés et apparemment aucun d’entre eux n’est efficace à long terme pour se maintenir en santé et contrôler son poids. D’après vous, quelles sont les probabilités que le prochain y parvienne plus que les autres?

En savoir plus >

Moins de sel… et plus de goût!

par Sonia Chartier, le 24 April 2014, Manger santé
alimentation pauvre en sel

Ce que vous ne savez peut-être pas au sujet du sel

Vous éprouvez souvent de la fatigue? Vous faites de la rétention d’eau? Votre tension artérielle est trop élevée? Vous souffrez d’arthrite, de rhumatismes, de goutte ou d’ostéoporose? Si c’est votre cas, peut-être que le fait de manger moins salé tout en utilisant un sel de bonne qualité pourrait vous aider.

Ce qu’on appelle sel est en fait du chlorure de sodium, une substance utile au corps humain – si elle est consommée en quantité limitée.

En collaboration avec le potassium, le sel aide au bon maintien des fluides (y compris l’eau) dans l’organisme et facilite la circulation des influx nerveux. L’apport quotidien maximal en sel recommandé pour un adulte est de 6 grammes, alors que la consommation moyenne des adultes atteint environ 9 grammes.  En savoir plus >

Un barbecue zéro viande?

par Sonia Chartier, le 24 April 2014, Manger santé
plats végétariens

Où est le bœuf?

Vous n’avez pas à manger de la viande pour profiter de la saison du BBQ – il y a plusieurs plats végétariens qui n’attendent qu’à être cuisinés!

1. Les brochettes de légumes : Taillez des poivrons jaunes, des oignons rouges, des panais, des carottes, du maïs et des poivrons rouges en cubes de deux centimètres. Piquez-les ensuite, ainsi que des gousses d’ail entières, sur des brochettes de bois ou de métal avant de les faire mariner dans de l’huile olive additionnée d’herbes fraîches et d’Herbamare.
2. Les burgers végé : Les burgers aux noix, les burgers sans viande et les croquettes végétariennes sont autant de choix délicieux qui conviennent à la cuisson au barbecue. 3. Le maïs en épi : Il suffit de l’envelopper de papier d’aluminium afin d’éviter tout contact direct avec les charbons de bois ­– petits et grands se régaleront.
4. Pomme de terre :  Cuire ou chauffer les pommes de terre sur la braise en les enveloppant de papier d’aluminium. En savoir plus >