A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Célébrez sans engraisser!

par Sonia Chartier, le 29 novembre 2016, Digestion@fr
engraisser

Ah, la magie des Fêtes… les retrouvailles en famille, les lumières qui scintillent, les bulles qui pétillent… quoi donc, quelque chose vous titille?

Hé oui, la saison des réjouissances marque aussi le retour de l’ennemi juré de bon nombre de gourmands – l’abominable gras des Fêtes!

Vous connaissez la chanson. Vous suivez religieusement votre régime-santé. Vous faites régulièrement de l’exercice, vous préparez soigneusement vos repas à emporter pour le midi et vous savez exactement la quantité de gâteau que vous pouvez manger sans prendre un gramme.

Et puis, ça commence : les réceptions où se succèdent plats en sauce et pâtisseries au beurre, les buffets gargantuesques débordant de bouchées en croûte, de charcuteries et de fromages – bref, la convivialité est à l’honneur dans son expression la plus calorique. Ces victuailles ont l’air si délicieuses, il faut bien goûter à tout – quitte à desserrer votre ceinture d’un cran, deux crans…

Prévoyez le coup et grappillez sans arrière-pensée 

Oui, votre agenda sera rempli de rencontres festives qui empiéteront largement sur les séances de gym. Qu’à cela ne tienne, optez pour des exercices n’exigeant qu’un minimum de temps : la corde à sauter, le hula-hoop et le mini-escalier d’entraînement sont autant d’outils que vous pouvez utiliser facilement, dès que vous avez quelques minutes de libres dans la journée, pour stimuler votre circulation sanguine et garder vos artères bien dégagées.

Oui, vos nuits seront écourtées parce que vous recevez à la maison ou allez chez des amis. Aménagez votre horaire de façon créative ou prévoyez de petites siestes. Le manque de sommeil augmente l’appétit, alors pour l’amour de votre lit, déclinez au moins une invitation par semaine et profitez-en pour récupérer.

Oui, votre pauvre tube digestif ne saura plus que faire de tous ces délices pas toujours délicats que la politesse vous empêche de refuser. Hélas, il n’est guère facile de picorer uniquement les garnitures quand tout le monde autour de vous se gave de vol-au-vent.

Voici donc deux simples conseils d’ami :

1-Mâchez chaque exquise bouchée comme si c’était la dernière.
La mastication améliore l’efficacité du processus digestif; non seulement elle ralentit l’ingestion de la nourriture, mais elle donne aussi le temps à votre cerveau de recevoir le signal que vous êtes rassasié.

2-Prenez des plantes amères avant de passer à table
Les plantes amères comme l’artichaut et la racine de pissenlit (dent-de-lion) améliorent le processus de métabolisation des graisses. Il a été démontré que l’artichaut, en particulier, réduit les niveaux de cholestérol plasmatique. On a également observé qu’il stimule la sécrétion de bile et, par conséquent, améliore la digestion des aliments gras tout en inhibant la biosynthèse du cholestérol. On se sent déjà plus léger…

La racine de pissenlit contient des nutriments nécessaires au foie, comme la choline et les caroténoïdes. Elle améliore la circulation de la bile et fait en sorte que les matières grasses seront pourchassées par une meute de sels biliaires qui les mettront hors d’état de nuire.

Les plantes amères ont pour effet de réveiller l’estomac et de le préparer à l’arrivée imminente d’aliments. Ainsi, toutes les enzymes sont au poste et prêtes à digérer le contenu de votre assiette aussi efficacement que possible. Cela ne veut pas dire que vous pouvez vous empiffrer impunément, mais au moins une plus grande part de ce que vous aurez ingurgité pourra être métabolisée en temps utile.

Autre avantage à ne pas négliger, l’absorption de plantes amères aide à limiter les symptômes tels que maux d’estomac, indigestion, douleur abdominale, éructations et nausées. Vous risquez donc moins de vous sentir misérable au réveil le lendemain.

Allez et festoyez en paix!

Références :
Bundy R et al. Phytomedicine 2008; 15: 668-75
Fintelmann V et al. Dtsch Apoth Dg 1996; 136: 1405

Read more:
pieds plats
Les impacts insoupçonnés des pieds plats

Faites-vous partie de ces millions de Canadiens qui souffrent de douleurs dans le bas du dos ou aux genoux? Si...

Close