A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Comment gérer les symptômes de la périménopause

par Sonia Chartier, le 24 April 2014, Ménopause@fr, Santé des femmes
symptômes de la périménopause

Quand commence la périménopause?

Cette étape de la vie d’une femme, qui précède la ménopause, a généralement lieu entre 40 et 55 ans, mais dans certains cas les symptômes peuvent débuter dès la fin de la trentaine.

La périménopause comporte des changements plus ou moins graduels du cycle menstruel, jusqu’à l’arrêt complet des règles. Avant de commencer à diminuer, le taux d’œstrogènes augmente souvent durant le premier stade de la périménopause, alors que le taux de progestérone aura habituellement tendance à diminuer. 

Hormones et périménopause

La progestérone naturelle a un rôle très important à jouer puisqu’elle aide l’organisme à mieux utiliser les hormones thyroïdiennes, bloque le processus de l’ostéoporose, protège contre le cancer du sein, diminue les problèmes de seins polykystiques et réduit les kystes ovariens.

Elle aide également à atténuer la rétention d’eau, les dépôts de gras, la sécheresse vaginale, les pertes de libido et les infections urinaires. Si le taux de progestérone diminue trop rapidement ou que l’écart avec le taux d’œstrogènes est trop prononcé, il peut alors y avoir une augmentation de ces problèmes.

Un excès d’œstrogènes accompagné d’un manque de progestérone résulte souvent en maux de tête au début des règles ou lors de l’ovulation, ou provoque des règles plus abondantes et même hémorragiques dans certains cas.

Lors de saignements très abondants durant la périménopause, il est important de vérifier la présence de fibromes, d’endométriose ou de kystes. Ces derniers peuvent causer des problèmes sérieux s’ils ne sont pas surveillés.

Lorsque les taux d’œstrogènes commencent à diminuer également, les règles deviennent plus espacées et diminuent en intensité. C’est là que surviennent les symptômes typiquement liés à la ménopause.

Comment gérer les symptômes de la périménopause

Les principaux symptômes de la ménopause sont les bouffées de chaleur, la sécheresse vaginale, l’insomnie, l’émotivité à fleur de peau, les sautes d’humeur, l’irritabilité, la dépression, la baisse d’énergie et une diminution de la libido. La ménopause est médicalement déclarée après l’absence de menstruations pendant 12 mois.

La mauvaise alimentation et le stress ont sans contredit un impact sérieux sur l’intensité et la fréquence des symptômes de la périménopause. Une alimentation riche en céréales entières, noix, graines, légumes et fruits aide les femmes à vivre cette transition avec le moins d’inconfort possible.

La chaleur sous toutes ses formes peut être un déclencheur des bouffées de chaleur, de même que tous les stimulants : café, thé, chocolat, sucre blanc, alcool, épices… Les viandes et les fromages raffinés ont également tendance à augmenter la fréquence des bouffées de chaleur.

Certaines études ont démontré que l’exercice en général contribue au maintien de l’équilibre de l’organisme pendant la périménopause et la ménopause. La pratique d’une activité physique pendant au moins une heure, trois fois par semaine, peut grandement aider à diminuer les symptômes associés à ces étapes transitoires.

Les vitamines du complexe B

Les vitamines du complexe B présentes dans les céréales entières et les légumes verts aident à réduire le stress et ont un effet calmant sur le corps. Elles nourrissent le système nerveux et aident à diminuer les symptômes comme l’anxiété, l’insomnie, la dépression, l’irritabilité et les sautes d’humeur.

Les vitamines du complexe B aident également le foie à mieux fragmenter les hormones et peuvent s’avérer fort bénéfiques en cas de production excessive d’œstrogènes.

La vitamine E (400 IU)

Pour combattre la sécheresse vaginale, on peut insérer de la vitamine E (400 UI) dans le vagin tous les soirs. La vitamine E exerce une action semblable à celle des œstrogènes et aide à maintenir l’intégrité de la membrane vaginale. C’est aussi un puissant antioxydant qui protège contre le vieillissement prématuré.

Les acides gras essentiels oméga

Il est important d’y ajouter des huiles de première pression à froid, riches en oméga-6 et en oméga-3, pour aider à équilibrer les hormones. Le soya fermenté et la graine de lin ont quant à eux un effet phyto-œstrogénique contribuant à régulariser la production de récepteurs à œstrogènes.

L’extrait de brocoli

En cas de maux de tête, fibromes, kystes ou endométriose, il est important d’intervenir au niveau du métabolisme des œstrogènes. Les extraits de brocoli contiennent de l’indole-3-carbinol, une substance qui atténue l’effet négatif des œstrogènes sur l’organisme.

Remèdes naturels

Pour réduire l’intensité des symptômes de la périménopause, il est important de rétablir un bon rapport œstrogènes-progestérone.  Vitex de A.Vogel contient une teinture de Vitex agnus castus, une plante qui aide à régulariser l’équilibre entre les œstrogènes et la progestérone, grâce à son action sur l’hypophyse. Comme l’amélioration est graduelle et qu’il faut parfois compter trois ou quatre mois avant d’observer des résultats significatifs, il est également recommandé de traiter directement les symptômes principaux pour un soulagement plus rapide.

Menopause de A.Vogel est un produit naturel pour la ménopause.   Menopause de A.Vogel  contient de la sauge, une plante qui agit directement et rapidement sur l’intensité et la fréquence des chaleurs. La plupart des femmes constatent une amélioration dans les deux premières semaines suivant la prise de ce produit.

Dans les cas de fatigue ou d’insomnie, on peut ajouter Énergie Vitale de A.Vogel, qui réduit le niveau de stress subi par le système glandulaire et particulièrement les surrénales et l’hypophyse, étroitement liées au système nerveux.

Sommeil Profond de A.Vogel peut également aider à régulariser certains neurotransmetteurs (sérotonine et GABA), procurant ainsi un sommeil plus profond et réparateur. Son action est rapide surtout à cause de la forme liquide, qui préserve les ingrédients volatils des plantes.

Lors de dépression légère, d’anxiété ou de sautes d’humeur, Anti-Stress de A.Vogel (millepertuis)  favorise l’équilibre émotionnel en nourrissant le système nerveux. De nombreuses études confirment l’effet antidépresseur du millepertuis en cas de dépression légère à modérée. On doit toutefois savoir qu’il ne peut pas être combiné aux antidépresseurs de synthèse ni aux contraceptifs oraux.

Avenaforce de A.Vogel (avoine fleurie) est un tonique pour le système nerveux, très utile en cas de perte de libido (appétit sexuel), d’anxiété et de fatigue. Il n’existe pas de contre-indications médicamenteuses pour ce produit; Énergie Vitale contient lui aussi de l’avoine fleurie.

Read more:
urticaire
Dangereuse, l’urticaire?

L’urticaire est une éruption cutanée caractérisée par des zébrures ou des bosses rougeâtres, souvent accompagnée de démangeaisons. Si elle provient...

Close