A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Comment mettre fin aux ronflements?

par Sonia Chartier, le 29 June 2016, Santé des hommes
ronflements

Quand vous dormez, vos ronflements retentissent dans toute la maison et les murs en tremblent? Bref, une fois la nuit tombée, on n’entend pas le chant des grillons chez vous.

Avant d’envisager de faire chambre à part ou de dormir (ou essayer de) avec un oreiller sur la tête, il y a des solutions originales et pas si désagréables à essayer.

Si vous passez vos nuits à donner votre meilleure interprétation d’un Harley Davidson, il est fort probable que vous vous réveilliez auprès d’un être cher pas du tout impressionné par vos talents d’imitateur. Vous n’êtes pas tout seul : environ la moitié des gens – surtout les hommes – ronfle à l’occasion, et un quart s’y adonne à toute les nuits…ça ne laisse pas grand chance aux grillons.

Pourquoi ronfle-t-on?

Les ronflements occasionnels sont généralement causés par une obstruction temporaire des passages nasaux, par exemple par un rhume ou des allergies.  Quand le vrombissement se répète à chaque nuit, même si le nez est parfaitement dégagé, c’est parce que la langue, trop relaxe, fait entrave au passage de l’air dans le fond de la gorge. S’il est en général difficile d’en établir les raisons exactes, certaines tendances ont été observées :

  • Le surpoids. L’obésité et surtout le surplus de poids autour du cou causent une obstruction et empêche l’air de passer librement (ce qui ne veut pas dire que les personnes minces dorment silencieusement). Si le moment ou vous avez commencé à ronfler coïncide avec une prise de poids, il est très probable que le problème disparaisse en même temps que les kilos superflus.
  • Dormir sur le dos. Dans cette position, la langue relaxe vers l’arrière et s’appuie sur le palais mou, bloquant ainsi le passage de l’air. Mais comment faire pour demeurer sur le côté pendant le sommeil, direz-vous? Le temps de changer d’habitude, on peut dormir contre un mur ou des coussins, ou encore porter un petit soutien gorge à l’envers (ou une chaussette épinglée au pyjama), et le remplir avec des objets inconfortables : balles de tennis, morceaux de lego ou toutou du petit dernier.  Pratique à éviter devant les amis de votre ado (excès de honte garantis).
  • Un oreiller inadéquat. Tout simplement. Un oreiller qui n’offre pas le support approprié parce que trop mou ou trop épais, empire la situation. Un oreiller de mousse ferme, qui permet au cou et la tête d’être bien aligné avec le corps est parfois tout ce qui faut pour régler le problème.

Il est possible que les ronflements soient causés par l’apnée du sommeil.  Les conséquences de l’apnée sur la santé sont nombreuses et ce problème n’est pas à prendre à la légère.

Trucs

En avant la musique!  Et non, on ne parle pas ici de vos ronflements car il est probable qu’ils ne soient pas particulièrement mélodieux.  Adonnez-vous plutôt au chant ou au basson!  Les gens qui pratiquent le chant ou un instrument à vent courent moins de chance d’avoir l’apnée du sommeil et donc de ronfler.

Certaines études se sont même penchées sur la question : le didjeridou – une trompette des aborigènes d’Australie serait même un traitement efficace contre l’apnée.  Si votre famille s’objecte à la trompette aborigène au salon, joignez une chorale! Chanter ne coûte rien et en plus, ça rend heureux.

De l’exercice. Pas du hockey ou de la natation mais bien des exercices de renforcement des muscles du pharynx et de la langue, à pratiquer 3 fois par jour.  Oui, oui, il y a même des études sur ce sujet :

  • Passer le bout de la langue sur le palais en commençant derrière les dents pour terminer à l’extrémité du palais dur, en suivant la ligne de centre. Répéter 20 fois avant d’offrir une pause à votre langue.
  • Sucer votre pouce…mais sans votre pouce. Le but de l’exercice est d’effectuer une succion en conservant la langue sur le palais pour une durée de quelques secondes.  Répéter 20 fois sans laisser descendre la langue.

Attention, les exercices suivants sont à éviter dans le métro :

  • Tirer la langue aussi loin que possible sans la laisser friser. Promener-la d’un côté à l’autre de la bouche.  À faire de 10 à 15 secondes, ou jusqu’à ce que votre langue se fatigue.
  • Sortir la langue pour 20 secondes et essayer de lui faire toucher le bout de votre nez

Les résultats ne sont évidemment pas immédiats avec ces exercices de renforcement, mais la persévérance pourrait avoir des résultats surprenants.  Au bout de quelques semaines, votre carrière d’imitateur de Harley pourrait prendre fin pour laisser la place aux grillons.

Références:
http://www.medpagetoday.com/MeetingCoverage/APSS/14647
http://www.bmj.com/content/332/7536/266.full
http://journal.publications.chestnet.org/article.aspx?articleid=2292637

Read more:
réactions au stress
Réactions au stress chez les hommes et les femmes

De nos jours, les facteurs contribuant à l’accumulation de stress se déclinent pratiquement à l’infini. Entre vous et moi, qui...

Close