A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Congestion des sinus? On respire par le nez!

par Sonia Chartier, le 5 February 2015, Rhume et grippe
congestion des sinus

L’air passe difficilement par vos voies nasales? Au réveil, vous avez des sécrétions qui s’écoulent à l’arrière de la gorge? Vous cherchez constamment votre souffle lorsque vous faites de l’exercice? Vous avez la désagréable impression de devoir sans arrêt vous racler la gorge?

Cela ne fait pas de doute, vos voies respiratoires sont obstruées. Peut-être même êtes-vous de ceux pour qui ces problèmes ne semblent jamais se résorber tout à fait et s’éternisent durant des mois, voire des années.

Les problèmes de congestion des sinus, très courants, se développent dans la foulée d’un mauvais rhume, surviennent lorsque le temps devient humide ou sont déclenchés par des allergies. La cavité sinusale est très sensible aux variations de la pression et de l’humidité ambiantes. Peu importe la cause, l’irritation des membranes nasales provoque l’inflammation des muqueuses qui tapissent la fosse nasale; c’est ce qu’on appelle la rhinite. Cette enflure peut avoir pour effet d’obstruer le nez et les sinus, et dégénérer en infection sinusale. En cas d’inflammation des sinus, d’autres symptômes risquent de se manifester, comme une douleur pulsatile et une pression au niveau du visage, qui s’accentue dès qu’on incline le corps vers l’avant. C’est la fameuse sinusite, une affection courante qui touchera tôt ou tard quelque 30 % de la population.

Les grands voyageurs sont particulièrement à risque car les déplacements en avion sont responsables de nombreux problèmes. La pressurisation et la sécheresse de l’air dans la cabine peuvent notamment entraîner une congestion, une pression et une douleur pour nos pauvres sinus.

Voici quelques recommandations à suivre afin de mettre toutes les chances de votre côté :

  • Augmentez votre apport en eau et diminuez votre consommation de boissons contenant de la caféine.
  • Évitez les produits laitiers, car ils peuvent contribuer à accroître la production de mucus. Le lait de beurre, le fromage à la crème et le yogourt font toutefois exception.
  • Intégrez des produits riches en vitamines et en minéraux à votre alimentation et évitez de prendre des repas copieux en soirée.
  • Réduisez votre consommation d’aliments contenant du sucre raffiné.
  • Augmentez votre apport en vitamine C, ce qui favorisera votre résistance. Veillez également à dormer suffisamment et à vous réserver des moments de repos et de relaxation.
  • Évitez les boissons très froides,  qui favorisent la formation et la rétention des mucosités.
  • Limitez le plus possible votre exposition à la fumée de cigarette et aux produits d’entretien ménager contenant des substances chimiques.
  • Inhalez de la vapeur pour aider à liquéfier les sécrétions.
  • Lorsque vous voyagez en avion, utilisez un vaporisateur pour maintenir l’hydratation de vos voies nasales.

Attention, fragile!

Très sensibles à l’irritation ou à la sécheresse, les membranes du nez et des sinus doivent être traitées tout en douceur. Lors d’une infection, le mucus qui se forme a pour but d’excréter les organismes indésirables; en asséchant ces sécrétions, on agit à l’encontre du mécanisme naturel de guérison de l’organisme.

L’homéopathie offre exactement la solution qu’il faut – efficace sans être agressive. Choisissez des produits contenant de l’hydraste, championne du traitement de la sinusite. Cette plante aide l’organisme à éliminer les mucosités logées dans l’ensemble des voies respiratoires, ce qui est particulièrement bénéfique pour traiter les infections des sinus. Un minéral, Kali bichromicum, est également un remède éprouvé pour réduire l’inflammation chronique des voies nasales de même que pour atténuer les symptômes comme les éternuements violents et l’écoulement nasal abondant (celui qui vous fait toucher le fond de la boîte de mouchoirs en un temps record!). Pour apaiser la douleur provoquée par la congestion des sinus (mal de tête logé au-dessus de la racine du nez, entre les yeux et dans les sinus frontaux), l’ingrédient à privilégier est le cinabre.

Sinna est une combinaison homéopathique judicieusement dosée qui inclut tous ces ingrédients afin de réduire l’enflure des muqueuses enflammées et infectées tout en stabilisant la quantité de sécrétions. Comme il agit au niveau des muqueuses, plus précisément sur les flux purulents, Sinna est indiqué dans les cas de congestion due au rhume. Il peut également s’avérer utile contre la congestion associée aux allergies. Son action se situe à la racine même de la congestion, qu’elle résulte d’une infection ou d’une perturbation de l’hydratation des membranes nasales. Bonne nouvelle, Sinna contribue en outre à apaiser la douleur.

Sinna est aussi offert en vaporisateur nasal afin de procurer un soulagement rapide non seulement de l’écoulement, mais aussi de l’obstruction ou de la congestion des voies nasales. Il réduit l’enflure des muqueuses nasales sans toutefois nuire à leur fonction naturelle de protection. Les voyageurs ont donc tout intérêt à l’emporter dans leurs bagages afin de maintenir leurs voies nasales bien dégagées. Ce vaporisateur les aidera à réduire la congestion avant et durant le vol; il gardera également leurs sinus bien hydratés.

On peut utiliser Sinna à long terme, sans craindre de développer une dépendance. Il ne provoque pas de somnolence et n’entraîne aucun effet secondaire. Vous pouvez enfin faire un pied de nez aux problèmes chroniques de sinus!

  • Linda Mariage

    intereessant

Read more:
insectes utiles
Insectes utiles pour un jardinage biologique

Lorsqu’on pense au jardinage biologique, il faut prendre en considération l’impact environnemental du jardinage traditionnel. De nombreuses études ont été...

Close