A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Dangereuse, l’urticaire?

par Dominique Vanier, B.Sc.H., M.Env.Sc., le 26 January 2016, Allergies@fr
urticaire

L’urticaire est une éruption cutanée caractérisée par des zébrures ou des bosses rougeâtres, souvent accompagnée de démangeaisons.

Si elle provient habituellement d’une réaction allergique à une substance, l’urticaire peut également avoir une autre cause, par exemple un stress émotionnel…

L’urticaire peut se manifester n’importe où sur le corps, par plaques de différentes formes et tailles. La durée d’une crise d’urticaire varie grandement – la plupart se résorbent en moins de 24 heures, mais certaines peuvent durer jusqu’à six semaines. Dans les cas d’urticaire chronique, la personne peut être incommodée pendant des mois.

Qu’elle soit d’origine allergique ou non, l’urticaire résulte de la libération de médiateurs inflammatoires par les cellules de la peau. Il s’ensuit une dilatation des vaisseaux sanguins de la région affectée, un épanchement liquide et éventuellement l’apparition de l’urticaire. La production d’histamine, principal médiateur inflammatoire, est en fait le mécanisme de protection par lequel le système immunitaire réagit lorsqu’il se retrouve en présence d’une substance indésirable.

Qu’est-ce qui provoque l’urticaire?

De nombreux éléments (externes et internes) sont susceptibles d’entraîner une réaction apparentée à l’urticaire. En voici quelques-uns parmi les plus répandus :

  • Aliments – Certains aliments, notamment les allergènes courants comme les arachides, les œufs, les noix, les mollusques et les crustacés, peuvent provoquer de l’urticaire chez les sujets qui y sont allergiques.
  • Allergènes absorbés par inhalation – L’inhalation de substances comme la poussière, le pollen, les moisissures et les squames peut causer une réaction allergique et l’apparition de l’urticaire.
  • Médicaments – Certains médicaments peuvent entraîner l’urticaire, souvent dans les 48 heures suivant l’exposition. Les principaux coupables sont les antibiotiques, la pénicilline, l’aspirine et les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IECA).
  • Contact – L’urticaire peut apparaître à la suite d’un contact avec des agents déclencheurs, par exemple le latex ainsi que des plantes comme l’herbe à puces ou le sumac vénéneux.
  • Maladies auto-immunes et autres maladies systémiques sous-jacentes – L’urticaire chronique peut être une conséquence de maladies auto-immunes, par exemple l’arthrite rhumatoïde et le lupus, ou d’infections virales comme l’hépatite.
  • Stress émotionnel – Lorsque les déclencheurs sont d’ordre émotionnel, la manifestation de l’urticaire est presque immédiate, survenant quelques secondes ou minutes après le stimulus en cause.
  • Stress physique – Une demande intense imposée à l’organisme, par exemple un exercice physique, peut engendrer l’urticaire.

À quel moment l’urticaire est-elle dangereuse?

Si l’urticaire peut être incommodante pour certains, ses effets demeurent habituellement limités et ne posent pas de danger. Il est rare que l’urticaire laisse des marques sur la peau ou provoque des ecchymoses. Il peut toutefois arriver, à l’occasion, que l’urticaire nécessite une intervention médicale d’urgence.

Lors d’une réaction allergique sévère, par exemple, l’urticaire peut se développer dans la gorge, sur la langue ou dans les poumons, ce qui risque d’obstruer les voies aériennes et de gêner la respiration. Le stridor, la respiration sifflante ou la détresse respiratoire sont autant de signes d’une respiration laborieuse. L’enflure au niveau du visage, des lèvres ou de la langue est également un signe à surveiller. En cas de doute sur la gravité de l’urticaire, il est préférable de consulter un professionnel de la santé de première ligne.

Comment réduire ou prévenir l’urticaire :

  • Éviter les déclencheurs – Si vous n’arrivez pas à identifier les facteurs déclencheurs, essayez d’établir un régime alimentaire d’élimination.
  • Passez des tests d’allergie – Si votre urticaire semble causée par une réaction allergique, un test sanguin ou cutané pourra confirmer la présence d’une allergie.
  • Évitez la chaleur – La chaleur et l’eau chaude risquent d’exacerber les démangeaisons qui accompagnent l’urticaire. L’application de compresses froides favorisera la vasoconstriction et aidera à réduire la production d’histamine.
  • Évitez de porter des vêtements serrés – Les vêtements trop ajustés peuvent frotter contre la peau lésée, accentuant ainsi les démangeaisons et les rougeurs.
  • Soulagez les symptômes – La plante Urtica dioica, ou grande ortie, peut s’avérer efficace pour réduire les symptômes de la rhinite allergique.
  • Prenez de la vitamine D – De faibles niveaux de vitamine D sont liés au dérèglement de la fonction immunitaire. La prise d’un supplément de vitamine D (pas plus de 2 000 UI par jour) peut contribuer à réduire et à mieux maîtriser les éventuelles poussées d’urticaire.

Références :
http://www.merckmanuals.com/professional/dermatologic-disorders/approach-to-the-dermatologic-patient/urticaria
http://www.aafp.org/afp/2011/0501/p1078.html
https://www.aad.org/public/diseases/itchy-skin/hives
http://www.webmd.com/allergies/guide/urticaire-urticaria-angioedema
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4203568/

Read more:
brouillard mental
7 causes surprenantes du brouillard mental

co-écrit par Rick Olazabal, B.Sc., BN Avez-vous déjà éprouvé l’étrange impression de plus avoir les idées claires? Ou d’être incapable...

Close