A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Est-ce que la ménopause affecte la libido?

par Sonia Chartier, le 29 June 2016, Ménopause @fr, Santé des femmes
libido

La baisse de libido, ou d’intérêt ou de désir sexuel est un aspect assez courant de la ménopause.  Elle devient problématique quand elle engendre de la frustration et des perturbations dans le couple.

Plusieurs facteurs affectent la libido mais il ne faut pas croire que la flamme est éteinte à tout jamais.  Pour certaines femmes, elle s’attise après la ménopause. Comme tout bon feu, il faut l’alimenter.

Pourquoi donc beaucoup de femmes perdent-elles l’intérêt pour la chose à l’arrivée du retour d’âge?  Il y a des raisons psychologiques et physiques à la baisse de libido :

  • Psychologique : quand une femme n’a pas d’intérêt émotionnel pour le sexe.
  • Physique : en présence par exemple, de sécheresse vaginale, les relations deviennent douloureuses et donc le désir disparaît (logiquement).

Et oui, la chute des hormones de reproduction est à nouveau en cause. Le déficit d’estrogènes assèche les parois du vagin et les relations sexuelles deviennent plus compliquées, sinon douloureuses.  De préliminaires plus longs sont parfois nécessaires pour activer la lubrification.

Ce même déficit d’estrogènes provoque les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes, qui bien que « chauds » n’attisent en rien la flamme, tout au contraire.  Ce n’est pas quand on a une bouffée de chaleur qu’on en envie de se coller.  Les chaleurs affectent aussi le point de vue psychologique car soyons franches, on ne se sent pas particulièrement attrayantes quand on est toute rouge et que la sueur nous coule dans le dos.

De plus, l’autre hormone en chute libre, c’est à dire la progestérone, stimule normalement la sécrétion de la testostérone (oui, les femmes en ont aussi), moteur du désir sexuel.

D’autres facteurs peuvent affecter la libido des femmes durant et après la ménopause:

Bonne nouvelle : chez certaines femmes, la flamme du désir s’embrase après la ménopause.  Ceci s’explique possiblement par le fait qu’il n’y ait plus de risque de grossesse ou tout simplement parce que les enfants sont plus vieux, ce qui laisse plus de temps à consacrer au partenaire.

Ne désespérez pas!

L’exercice cardio est un excellent moyen d’augmenter la libido car en plus d’améliorer l’endurance, il engendre toute une série de réactions chimiques dans le corps.  Nos glandes secrètent entre autres:

  • des endorphines, surnommées les hormones du bonheur
  • de la sérotonine qui soulage les symptômes de la dépression
  • de la dopamine, l’hormone de la motivation et de la récompense

Lorsqu’on pratique un sport régulièrement, on se sent mieux dans notre corps et on a plus d’énergie, deux facteurs qui influencent la libido.

Passez plus de temps avec votre partenaire!  Quand l’intimité disparait, la libido aussi.  La communication est essentielle pour tisser des liens émotifs (ou pour les rétablir) et susciter des étincelles. Si vous faites une activité avec votre partenaire, du genre vélo, jogging ou marche, vous faite d’une pierre deux coups!

Relaxez!  Quand on est trop stressé, rien ne va plus. Si vous croyez qu’il s’agit là de la clé du problème, il faut commencer par gérer son stress avant d’essayer de régler les troubles de libido.  Certaines plantes, et particulièrement l’avoine fleurie (avena sativa) qui est un tonique pour les nerfs, peuvent vous aider avec le stress et permettre du même coup d’améliorer la libido.

Ajustez votre alimentation pour inclure du soya, magnésium et des protéines…on les dit favorables à la libido.

Au besoin, utilisez un lubrifiant à base d’eau pour rendre les relations plus confortables.

Essayez la sauge pour diminuer vos bouffées de chaleur et sueurs nocturnes…et pour vous donner l’envie de raviver la flamme.  C’est toujours plus agréable de se coller sur son partenaire que sur son ventilateur.

Read more:
intolérances alimentaires et les allergies
Lutter contre les intolérances alimentaires et les allergies

Pourquoi  de plus en plus de gens souffrent d’allergies alimentaires? De nos jours, de plus en plus de gens souffrent...

Close