A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Gare aux microtraumatismes répétés!

par Dominique Vanier, B.Sc.H., M.Env.Sc., le 13 July 2016, Muscles et articulations
microtraumatismes

Personne n’en doute, l’exercice apporte d’innombrables bienfaits,  de la perte de poids à un meilleur équilibre mental. Mais il peut parfois arriver qu’un entraînement mal effectué ou un excès d’activité physique provoque divers types de blessures sportives.

Plus de la moitié des blessures sportives résultent d’un microtraumatisme répété. De telles blessures se développent lorsqu’une région du corps est trop sollicitée, le plus souvent un tendon, un muscle ou une bourse de la main, de l’avant-bras, de l’épaule ou du cou…

On parle de microtraumatisme répété lorsqu’un tissu subit des déchirures microscopiques qu’il n’a pas le temps de réparer lui-même avant la déchirure ou le traumatisme suivant. L’inflammation s’installe dans le tissu, entraînant une faiblesse, un engourdissement, une incapacité motrice et le plus souvent de la douleur au site de la blessure.

Les tendinites et les bursites sont des blessures qui surviennent fréquemment à la suite de microtraumatismes et d’une trop grande sollicitation. Les pathologies comme l’épicondylite latérale (le fameux « tennis elbow »), le syndrome du canal carpien et la tendinite de la coiffe des rotateurs sont exemples familiers de problèmes qui affectent la qualité de vie et limitent la mobilité.

Puisque nos muscles, articulations et tendons sont conçus pour être très mobiles, pourquoi certaines personnes risquent-elles plus que d’autres de souffrir de microtraumatismes?

C’est que les zones plus sujettes à de tels problèmes sont habituellement impliquées lorsqu’on entreprend une activité physique trop intense trop rapidement, ou qu’on effectue des mouvements répétés d’une manière ou dans une posture inappropriée.

Les athlètes sont loin d’être les seuls à courir un risque de microtraumatismes répétés. Les emplois exigeant l’usage intensif du clavier ou de l’écriture manuelle, ou encore les tâches mécaniques comme le jardinage ou la construction sont également susceptibles de provoquer ce type de blessures.

Heureusement, dans la plupart des cas, le pronostic des microtraumatismes répétés est excellent. Il existe plusieurs moyens d’atténuer la douleur et d’accélérer le processus de guérison.

Voici quelques approches naturelles qui peuvent faciliter le rétablissement et aider à retrouver la forme :

  • Consultez un chiropraticien ou un physiothérapeute. Ces professionnels de la santé pourront concevoir un programme de réadaptation qui vous aidera à renforcer les muscles et les articulations impliqués et prévenir la réapparition de la blessure. Selon la gravité du problème, il pourrait également être indiqué de voir un chirurgien orthopédique.
  • Facilitez votre guérison par l’alimentation. Un régime sain et nourrissant, riche en aliments aux propriétés anti-inflammatoires, est d’une importance capitale pour bien guérir. Une alimentation équilibrée, comportant beaucoup de fruits et de légumes, des protéines maigres et des glucides complexes, fournira à votre organisme les nutriments dont il a besoin pour réparer et régénérer ses tissus.
  • Essayez la puncture physiothérapique avec aiguilles sèches. Ce type d’acupuncture permet un relâchement des « points gâchettes »; ces zones de tension se développent souvent dans les muscles qui protègent une partie du corps ayant subi une blessure. L’insertion d’aiguilles entraîne un relâchement de la tension musculaire et une diminution de la douleur, et accroît l’amplitude de mouvement de l’articulation ou du muscle.
  • Soulagez les symptômes. Le gel Absolüt Arnica, appliqué localement, est un analgésique naturel qui soulage rapidement l’inflammation musculaire et articulaire. Vous pourriez aussi essayer les comprimés Douleurs articulaires, à base d’extrait naturel de griffe du diable (Harpagophytum procumbens), une plante médicinale aux propriétés anti-inflammatoires et analgésiques.
  • Envisagez des séances d’hydrothérapie. L’hydrothérapie fait appel au contraste entre l’eau chaude et l’eau froide pour accélérer le processus de guérison. Cette technique stimule la circulation dans la région affectée, permettant ainsi l’apport des nutriments nécessaires et le rejet des substances toxiques. L’hydrothérapie contrastée ne devrait être utilisée que dans les phases subaiguë et chronique de la guérison.
  • Prenez le temps qu’il faut. Il est important de reprendre l’activité physique lentement mais sûrement, avec les conseils et sous la supervision d’un professionnel de la santé.

Références :
http://www.webmd.com/fitness-exercise/repetitive-motion-injuries
http://www.labour.gc.ca/eng/health_safety/prevention/injury.shtml
http://www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/fitness/in-depth/overuse-injury/art-20045875

 

Read more:
croissance des cheveux
La croissance des cheveux, un baromètre de votre santé?

Vos cheveux sont-ils résistants et lustrés, ou bien dévitalisés et cassants? Contrairement à la croyance populaire, l’apparence de notre chevelure...

Close