A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Incroyable, la ménopause qui engendre les varices!

par Sonia Chartier, le 11 May 2016, Ménopause @fr, Santé des femmes, Santé des jambes - varices
varices

L’été est à nos portes et il est temps de sortir vos shorts et votre maillot.  Vous ne serez enfin plus la seule avec pas de manche, à trouver qu’il fait chaud.  Vous enfilez vos shorts préférés et tout à coup vous découvrez…une varice!  D’où sort-elle celle là?

Si vous n’avez jamais eu de troubles avec vos jambes, il est bien possible que ce soit…vous devinez?  Eh bien oui, possiblement une conséquence de vos hormones en chute libre.

C’est quoi une varice?

On les a toutes déjà croisées sur les jambes, ces veines bleues et gonflées qui se tortillent sous la peau des mollets et des cuisses.  Elles prennent parfois l’allure de toiles d’araignées pourpres à fleur de peau. Ni belles, ni futiles, les varices peuvent devenir douloureuses, chaudes, provoquer de l’enflure, des lourdeurs aux jambes et j’en passe.

La cause?

Une perte d’élasticité de la paroi de la veine et/ou un affaiblissement des valves veineuses. Imaginez la veine comme une paille flexible, à l’intérieur de laquelle se trouve des valves qui s’ouvrent et se referment pour empêcher le sang qui circule vers le haut, de redescendre.  Si la paroi de la paille perd de sa force élastique, elle se dilate et les valves, trop écartelées, ne peuvent plus retenir le flux sanguin adéquatement.

Pareillement, si les valves perdent leur tonus, elles ne retiennent pas non plus le flux sanguin. Dans les deux cas, le sang ne remonte plus vers le cœur et s’accumule dans la veine qui devient variqueuse.

Les contractions des muscles des jambes composent le moteur qui propulse le sang vers le haut, direction cœur.  Si le tonus musculaire des jambes est insuffisant, la circulation le sera également.

L’hérédité constitue le plus grand facteur de risque de développer des varices ou de l’insuffisance veineuse. L’âge, le surplus de poids, l’inactivité, le travail debout, les grossesses et la ménopause augmentent tous le risque d’en développer.

Pourquoi la ménopause?  Parce que les hormones estrogènes et progestérone agissent positivement sur les vaisseaux sanguins, particulièrement dans les jambes où les veines expriment les récepteurs de progestérone. Donc, lorsque les taux d’hormones chutent à l’orée de la ménopause, les veines perdent un atout de taille.  Si on ne peut rien à la chute des hormones qui est parfaitement normale, nous ne sommes pas démunies face à certains facteurs de risques importants.

Pour éviter la déveine

Reprendre du tonus! Les jambes sont faites pour marcher et c’est exactement ce qu’elles devraient faire.  Marcher, nager, pédaler, marcher dans l’eau, sauter à la corde si vous voulez mais il faut activer les muscles des mollets et des cuisses pour que la circulation s’effectue normalement. Que vous passiez le plus clair de votre temps assise, debout ou en voiture, certains exercices tout simples activent les muscles des jambes.

Attention à votre alimentation!  Trop de sel accroit la rétention d’eau et contribue à l’enflure et la lourdeur des jambes.  Opter pour des aliments sains et nutritifs qui vous permettront maintenir (ou reprendre) votre poids santé et qui amélioreront la santé en générale, incluant celle des veines.

Certains trucs tout simples favorisent une meilleure circulation :

  • Ne croisez pas les jambes
  • Ne portez pas de vêtements serrés sur les jambes, la taille et l’aine
  • Masser vous les jambes avec des mouvements vers le haut (vers le cœur)
  • Éviter la cigarette et l’alcool

Malheureusement pour les amatrices, la chaleur excessive nuit à la santé des veines.  Celles-ci y perdent de leur tonus. Donc les longs bains dans le spa, les saunas et bains vapeur si agréables…à proscrire. En fait, il est même recommandé de terminer sa douche quotidienne par quelques instants sous l’eau froide.  Au moment glacial intensément choquant, succède un bien-être exquis (c’est vrai! Ça vaut la peine d’essayer).

Suppléments

Le marron d’Inde est LA plante pour prévenir et traiter les varices. Elle ne fera pas complètement disparaître les varices existantes mais les empêchera de se détériorer davantage et, à la longue, pourrait même les atténuer significativement.  Elle agit entre autre en renforçant la paroi des veines qui en se resserrant, permettent aux valves de fonctionner normalement.

Sous forme de gel topique, le marron d’Inde offre un soulagement rapide et rafraichissant mais son effet est plus éphémère et moins puissant qu’en gouttes ou en comprimés.

Le ginkgo, plus connu pour ses effets sur la mémoire et la microcirculation, est riche en flavonoïdes et a un effet bénéfique sur la circulation périphérique et sur les parois des veines.

Oui la ménopause a un impact sur les varices mais elle n’est pas LA grande responsable. Avec le beau temps, vous n’êtes enfin plus toute seule à avoir chaud, mais rappelez vous que si vous sortez votre petite jupe ou des shorts, surtout ne croisez pas les jambes!

Read more:
pertes blanches
Les pertes blanches…quand faut-il s’inquiéter?

À part faire le profit des compagnies de serviettes hygiéniques avec leurs dizaines de modèles de protège-slips, les pertes blanches...

Close