A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Jambe ou bras engourdi? Pas de panique!

par Sonia Chartier, le 12 January 2016, Circulation@fr, Santé des jambes - varices
bras engourdi

co-écrit par Rick Olazabal, B.Sc., ND

Le corps humain possède la remarquable faculté de percevoir sa position dans l’espace. C’est ce qu’on appelle la « proprioception » (proprio- = soi, -ception = conscience). Ce phénomène est possible grâce à un réseau complexe de récepteurs et à des signaux nerveux qui transmettent les stimuli (c.-à-d. l’information) relatifs à la pression, l’étirement, la vibration, l’accélération, etc.

Cela explique en partie pourquoi, lorsqu’on est assis ou debout trop longtemps dans la même position, celle-ci devient inconfortable et on ressent alors le besoin de bouger.

En fait, c’est votre corps qui commande le mouvement. Il s’agit d’un système d’avertissement préventif, qui fait en sorte d’éviter que certaines parties du corps subissent une pression excessive, ce qui entraînerait alors une diminution du débit sanguin et une réduction de la signalisation nerveuse. Si on ne bouge pas ou qu’on ne change pas de position, la partie du corps en cause commence à engourdir; on éprouve ensuite une étrange sensation de picotements (« paresthésie ») une fois que les signaux nerveux et le débit sanguin sont rétablis.

Pourquoi nos jambes, nos pieds ou nos bras ne répondent-ils plus?

Lorsqu’une partie du corps est comprimée, la pression nuit à la signalisation nerveuse et à l’écoulement sanguin dans la région touchée. Imaginez que le sang est l’eau d’un boyau d’arrosage, mais qu’il se forme un nœud dans le boyau – la pression augmente, mais l’eau ne coule plus. De la même manière, on peut comparer la signalisation nerveuse à un fil électrique dont on a coupé l’alimentation. S’il n’y a pas de signal envoyé au cerveau, celui-ci ne peut donc pas percevoir ce qui se passe, d’où la perte de sensation. Si l’écoulement demeure obstrué pendant une longue période (des heures, par exemple), il peut s’ensuivre des dommages aux tissus et aux nerfs.

À quel moment cela se produit-il?

Normalement, l’engourdissement se produit lorsqu’une pression est exercée sur une partie du corps en particulier ou à un endroit situé plus haut. Par exemple, si vous avez les mains froides ou engourdies, il se peut que vous vous appuyiez trop fort sur votre avant-bras ou votre coude. Même chose si vous ne sentez plus votre jambe : vous êtes peut-être assis sur une surface dure ou dans une position qui nuit à la signalisation nerveuse – provenant du nerf sciatique et de ses ramifications – dans cette jambe.

Pourquoi surtout durant le sommeil?

La proprioception n’est pas nécessairement affectée par le sommeil. En effet, on bouge et on change de position toute la nuit durant, à mesure qu’on franchit les différents cycles du sommeil. Il y a toutefois des circonstances où le sommeil devient si profond qu’on ne bouge plus. Cela arrive notamment si on a consommé trop d’alcool ou qu’on a pris certains médicaments (comme des somnifères).

Y a-t-il un problème de santé sous-jacent?

Pour la très grande majorité des gens, avoir une jambe ou un bras engourdi n’a rien d’inquiétant. Lors de l’examen physique de routine, le médecin vérifiera toutefois s’il y a des facteurs de risque. Les gens qui ont – ou risquent de développer – des problèmes de diabète ou encore des problèmes thyroïdiens, neurologiques ou circulatoires devraient faire l’objet d’une surveillance active.

Parmi les autres conditions pouvant mener à des sensations semblables (ou à l’absence de sensations) et à la paresthésie, on peut mentionner:

  • les carences en vitamine B12,
  • le syndrome de Raynaud (dû au temps froid et à l’anxiété),
  • le syndrome du canal carpien et
  • la spondylose cervicale.

En cas de doute, consultez votre médecin, docteur en naturopathie agréé ou chiropraticien.

Que peut-on faire?

Bouger, bouger, et encore bouger! L’exercice améliore la circulation, aide à demeurer en santé et réduit le stress! Il n’en faut pas nécessairement beaucoup, même à peine 30 minutes de marche par jour peuvent faire des merveilles! On conseille également de limiter la consommation d’alcool, en particulier avant d’aller au lit. Et bien sûr, une règle d’or s’applique toujours : on a intérêt à choisir des aliments riches en minéraux et en vitamines!

Read more:
nausée
Nausée « normale » ou SPM?

C’est plutôt rare mais la nausée est bel et bien une des manifestations physiques possibles du SPM.  Et non, ce...

Close