A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Les 5 essentiels de la trousse de survie SPM

par Sonia Chartier, le 27 October 2015, Santé des femmes
spm

co-écrit par Josée Fortin, naturopathe et biochimiste

Le syndrome prémenstruel (SPM) est un problème de santé qui affecte de 70 à 75% des femmes durant 1 à 2 semaines précédant leurs règles.  Dans 5% des cas, les symptômes sont si intenses que ces femmes sont incapables de poursuivre leurs activités normales. De 30 à 40% des femmes affirment que le SPM affecte leur vie de tous les jours…

Les symptômes qui y sont généralement associés sont : ballonnements, acné, anxiété, maux de dos, douleurs aux seins, crampes abdominales, dépression, fringales, faiblesses, maux de tête, insomnie, douleurs dans les articulations, nervosité, rétention d’eau et sautes d’humeurs.

Votre trousse de survie SPM

  1. Vitex Agnus-castus : La principale cause du SPM est un déséquilibre des hormones œstrogènes et progestérone.  En effet, les fluctuations hormonales provoquent une rétention des liquides, qui affecte la circulation, réduisant ainsi l’apport d’oxygène à l’utérus, aux ovaires et au cerveau.  De ce fait, le premier élément essentiel à votre trousse de survie est le Vitex SPM de A.Vogel.  La plante Vitex agnus castus est la seule sur le marché ayant un effet reconnu sur les taux d’œstrogènes et de progestérone.  Elle aide à graduellement régulariser la production de ces hormones et atteint sa pleine efficacité en trois mois.
  2. Oméga-3 : Un autre facteur qui influence l’intensité du SPM est la quantité variable de prostaglandines.  Les prostaglandines ont un impact sur le seuil de tolérance à la douleur. Certaines prostaglandines sont anti-inflammatoires et d’autres, pro-inflammatoires. Afin de favoriser la production de prostaglandines anti-inflammatoires, il faut consommer de bonnes sources d’omégas 3 soit dans l’alimentation (ex. huile de lin ou de chanvre) ou en supplément de source végétarienne.  L’avantage principal des sources végétales d’oméga-3 est que ces huiles sont extraites de plantes non contaminées par les métaux lourds. Les huiles ayant subi une décontamination sont plus difficiles à digérer. Ainsi, le VegOmega-3 de A.Vogel s’assimile et se digère mieux que les huiles de poisson et s’avère efficace même à petites doses.
  3. Sel d’Epsom et huiles essentielles : Le stress, par son effet dévastateur sur les endorphines, affecte également le SPM. Les endorphines sont en effet les hormones du bonheur.  Il est donc essentiel de bien gérer le stress pour réduire son impact négatif sur la production d’endorphines.  Un bon bain au sel d’Epsom favorise la relaxation.  La chaleur, combinée au magnésium dans le sel d’Epsom, agit comme relaxant musculaire qui aide à soulager les crampes et favoriser la détente.  Pour aider à diminuer l’intensité des crampes menstruelles, on peut ajouter 15 gouttes d’huiles essentielles au sel d’Epsom avant de le dissoudre dans l’eau du bain.  On doit laisser les huiles essentielles pénétrer dans le sel avant de l’ajouter au bain, afin qu’elles soient assez diluées pour ne pas irriter pas la peau.  Un choix d’huiles essentielles s’offre à vous, à utiliser seules ou en combinaison:
    – Lavande : relaxante, antispasmodique et anti-inflammatoire
    – Anis : antispasmodique pour atténuer les crampes musculaires
    – Sauge sclarée : antispasmodique, effet apaisant sur les bouffées de chaleur
    – Ylang Ylang : aphrodisiaque
    Ajouter à ceci un peu de thérapie par le rire en regardant des comédies ou en lisant des livres humoristiques.  Votre taux d’endorphines ne peut qu’augmenter et améliorer grandement votre humeur!
  4. Millepertuis : Pour les troubles de l’humeur tels émotivité, irritabilité, sautes d’humeur, déprime ou angoisse, on peut éventuellement prendre le millepertuis.  Cette plante a un effet régulateur marqué sur les humeurs et est particulièrement efficace pour le SPM.  Pour un effet en profondeur, il peut être combiné au Vitex SPM.  Le millepertuis ne doit pas être utilisé en combinaison avec des antidépresseurs ni avec la pilule anticonceptionnelle car il peut neutraliser son effet.
  5. Extrait de brocoli : Dernier mais non le moindre, un extrait de brocoli (indole-3-carbinol) devrait faire partie de votre trousse.  Avec tous les produits chimiques dans notre environnement qui imitent l’action des œstrogènes, les récepteurs d’œstrogènes de nos cellules sont suractivés. Cette surcharge se traduit durant le SPM par des maux de tête, des crampes, des douleurs articulaires, des kystes sur les ovaires, de l’endométriose, des fibromes, etc. Certaines mesures toutes simples peuvent diminuer notre contact avec ces produits aux effets œstrogèniques :
    – Choisir des aliments biologiques pour réduire l’ingestion d’insecticides et de pesticides.
    – Éviter de boire ou de manger des aliments qui ont été entreposés dans des contenants de plastique.
    – Privilégier les cosmétiques composés exclusivement d’ingrédients naturels.Il est cependant impossible d’esquiver complètement ces polluants car plusieurs se retrouvent sur les meubles que l’on touche régulièrement, dans les repas que l’on mange au restaurant, etc.  L’indole-3-carbinol aide à rendre les récepteurs d’œstrogènes moins susceptibles aux éléments chimiques qui imitent les œstrogènes. On limite ainsi leurs impacts négatifs sur le système reproducteur. Une prise quotidienne d’un supplément d’indole-3-carbinol peut faire une grosse différence dans l’intensité des symptômes du SPM.

Étant donné l’incidence accrue des problèmes de SPM ainsi que l’intensification de ses symptômes, de bons outils s’avèrent essentiels pour corriger la situation.  Il y a quelques décennies, les problèmes de SPM étaient beaucoup moins prononcés et des solutions toutes simples pouvaient facilement les soulager.  Aujourd’hui, la qualité des produits est primordiale pour pouvoir compter sur de bons résultats.

Read more:
posture
Travail à l’ordinateur et posture : vos muscles n’ont qu’à bien se tenir!

Les adultes canadiens consacrent en moyenne 10 heures de leur temps de veille à des activités sédentaires, souvent en position...

Close