A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Les bouffées de chaleur: qu’est-ce qui les déclenchent?

par Sonia Chartier, le 24 April 2014, Ménopause@fr, Santé des femmes
bouffées de chaleur

Le phénomène des bouffées de chaleur

Ce phénomène soudain est le signe extérieur d’un processus tout à fait naturel que vivent les femmes vers la fin de la quarantaine. La fin des menstruations et une sensibilité accrue aux températures extrêmes peuvent entraîner des bouffées de chaleur dans l’organisme. Ces manifestations, parfois spectaculaires, peuvent se produire durant une période plus ou moins longue.

Il n’est pas rare d’entendre les femmes raconter qu’elles se retrouvent en nage tellement la « chaleur » est intense. Malheureusement, bien peu peuvent compter sur la proximité d’un océan pour y plonger et se rafraîchir. La simple possibilité de prendre une douche froide est déjà pour la plupart une chance inespérée.

Heureusement, ces symptômes incommodants sont généralement de courte durée. Évidemment, certaines se sentent plutôt embarrassées quand la chose se produit en public, comme si on pouvait lire sur leur visage : voyez, je suis en pleine ménopause! D’aucunes vivent dans la crainte perpétuelle de subir ces flambées intempestives, ce qui n’arrange rien, car le corps peut parfois réagir aux pensées d’anticipation.

Toute femme sujette à des bouffées de chaleur devrait éviter les mets très épicés, l’alcool, la nicotine et la chaleur excessive; il serait également sage de préférer les endroits frais. Il importe également d’éviter les situations de stress et les émotions fortes, et d’occuper plutôt son esprit à des pensées positives.

La température corporelle est régie par une certaine région du cerveau, chargée de la maintenir autour de 36-37 degrés Celsius. Ce thermostat interne est tributaire de l’équilibre des hormones de l’hypophyse et des ovaires.

L’alimentation joue un rôle important; la prise de certains médicaments et de la pilule contraceptive peut avoir une incidence non négligeable sur la fréquence et l’intensité des bouffées de chaleur.

Certaines femmes choisissent de prendre un supplément d’œstrogènes (hormonothérapie substitutive) afin de résoudre le problème rapidement; par contre, dès qu’elles cessent de prendre ces hormones de synthèse, les bouffées reviennent en redoublant d’ardeur.

La sauge – Un régulateur naturel de la transpiration

La nature nous propose un remède naturel pour les bouffées de chaleur. La sauge est bien connue en cuisine comme plante aromatique.

Cependant, utilisée comme plante médicinale, des études cliniques ont démontré qu’elle pouvait réduire les bouffées de chaleur de plus de 50 %. La sauge est l’un des meilleurs antidotes aux bouffées de chaleur. Dans son habitat naturel, les feuilles de sauge (Salvia officinalis) ont tendance à « transpirer ». À l’exemple des femmes qui se mettent à avoir chaud durant la ménopause au point d’en être incommodées, cette plante réagit de la même manière au soleil.

Un peu comme si elle voulait nous rappeler que la nature est sensible à ce problème bien féminin et a réservé aux femmes un moyen de combattre les bouffées de chaleur.

 

Read more:
douches vaginales
Les douches vaginales, pour plus d’infections?!?

Les habitudes d’hygiène personnelle varient énormément d’une femme à l’autre et même d’une culture à l’autre. C’est un sujet dont...

Close