A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Les hommes et l’apnée du sommeil

par Sonia Chartier, le 14 April 2016, Santé des hommes, Stress et sommeil
l'apnée du sommeil

Votre famille se plaint de vos ronflements si tonitruants que même le plus vieux qui dort au sous-sol les entend?

Vous vous réveillez parfois avec la gorge sèche et l’impression de manquer d’air? Il se peut que ce ne soit pas juste des ronflements mais plutôt un symptôme d’apnée du sommeil…surtout parce que vous êtes un homme!

Les bouchons pour toute la famille c’est gentil, mais il y a d’autres options…

L’apnée du sommeil c’est comme la plongée en apnée…c’est à dire sans respirer.  Non, mais presque.  En apnée du sommeil, la personne arrête de respirer durant 10 à 30 secondes, jusqu’à ce que le cerveau réagisse et dise « wôw ».  À chaque fois que l’oxygène manque, le dormeur ne se réveille pas tout à fait, mais juste assez pour reprendre la respiration avec un bruit de reniflement parfois retentissant.

Ce phénomène peut se répéter jusqu’à 400 fois durant la nuit et empêche le dormeur de profiter de cycles de sommeil normaux.  Résultats : détérioration des fonctions cognitives, perte de mémoire, déclin de libido, fatigue et somnolence au point de devenir dangereux au volant et d’augmenter les risques d’accidents de travail.

Types d’apnée du sommeil

Il y a deux types d’apnée du sommeil :

  • L’apnée obstructive du sommeil (AOS), la plus courante, est causée l’affaissement des tissus de la gorge qui bloquent les voies respiratoires durant le sommeil.
  • L’apnée centrale du sommeil se produit lorsque le cerveau ne signale pas aux muscles de respirer, c’est donc un trouble d’ordre neurologique qui peut dans certains cas être réglé par des manipulations chiropratiques ou l’ostéopathiques.

Chiffres et facteurs de risque

L’apnée affecte environ 3% de la population de 18 ans et plus et 5% des 45 ans et plus. La prévalence chez les hommes est près du double qu’elle ne l’est chez les femmes. Les enfants et adolescents peuvent également en être atteint; leurs contreperformances scolaires témoignent alors de leur profonde fatigue.

Les facteurs de risque de l’apnée obstructive du sommeil sont les suivants :

  • Être un homme
  • Embonpoint et obésité (IMC supérieur à 35kg/m)
  • Avoir plus de 50 ans
  • Avoir un tour de cou de plus de 43 cm  (40 cm pour les femmes)
  • Avoir de grosses amygdales, ou une grosse langue ou une mâchoire étroite.
  • Souffrir de reflux gastriques
  • Avoir une obstruction nasale causée par une déviation de la cloison nasale, des allergies ou la congestion des sinus.

En plus des répercussions sur la santé mentionnées plus haut, faire de l’apnée augmente les risques de maladies chroniques telles diabète, hypertension et maladie cardiaque. Les symptômes de trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention (TDAH) s’en trouvent exacerbés et les risques de dépression et de troubles de l’humeur augmentent (dépression, maladie bipolaire, manie, etc.).

Les solutions

  • Votre poids constitue le plus grand facteur de risque sur lequel vous avez le contrôle. En effet, 89% des personnes qui font de l’apnée, font également de l’embonpoint, ou sont obèses.  Le fait d’adopter une alimentation équilibrée et de faire de l’exercice régulièrement afin de perdre du poids ne peut qu’améliorer la qualité du sommeil. En fait, même une légère perte de poids peut diminuer la gravité de l’apnée.
  • Ne dormez pas sur le dos!  Sur le côté, le risque d’obstruction des voies respiratoires est moindre.  Certains types d’oreillers favorisent la position latérale ou encore, pour un moyen efficace et économique, on utilisera des balles de tennis. La méthode consiste à insérer des balles de tennis dans une chaussette que l’on accroche au dos du pyjama, de façon à rendre la position sur le dos tout à fait inconfortable.
  • Évitez l’alcool et les somnifères : leurs effets relaxants sur les muscles de la gorge aggravent l’apnée.  La cigarette a aussi des effets néfastes sur l’apnée puisque la fumée fait enfler les tissus des voies respiratoires.
  • Soignez vos allergies! Les symptômes allergiques se manifestent souvent au palais, dans le nez et les sinus et aggravent l’apnée obstructive.
  • Un dentiste ou orthodontiste peut mouler un appareil buccal pour retenir la mâchoire et la langue et les empêcher ainsi de bloquer les voies respiratoires durant le sommeil. Cette méthode s’avère efficace pour les cas légers d’apnée.
  • Un médecin peut prescrire une machine à pression positive continue (CPAP), qui, par un masque sur le nez, souffle de l’air assez puissamment pour maintenir les voies respiratoires ouvertes.

En prenant soins de vous, de votre santé et de votre poids, vous rendez en fait service à votre famille et leur permettez à eux aussi, de mieux dormir!

Références:
http://www.phac-aspc.gc.ca/cd-mc/sleepapnea-apneesommeil/ff-rr-2009-fra.php

Read more:
performance de l'homme
La performance de l’homme

Ça, c’est un sujet dont on entend souvent parler! Par contre, on ne parle pas ici de performance purement sportive,...

Close