A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Les métrorragies en périménopause, inquiétantes ou pas?

par Sonia Chartier, le 14 April 2016, Ménopause @fr, Santé des femmes
métrorragies

Qu’on les appelle les spots, métrorragies, saignotements ou tachetures, les petits saignements entre les règles ou à la place des règles font partie du paysage de la périménopause.

Le plus souvent, le « spotting » est sans gravité…mais ce n’est pas toujours le cas…

Quand les saignements surviennent en dehors des règles, ce n’est jamais normal mais c’est généralement sans gravité. S’ils sont accompagnés de douleur, persistent plusieurs jours ou ont commencé après une relation sexuelle, il est plus sage de consulter son médecin pour en avoir le cœur net.

En périménopause, les métrorragies peuvent durer quelques jours et parfois remplacer une menstruation normale ou survenir entre les règles de façon impromptue.  Pour certaines, sortir sans être préparée à toute éventualité devient impensable tant les saignements surviennent fréquemment durant les mois qui précèdent la ménopause.  Si en plus le cycle devient irrégulier, c’en est fini du libre-choix de la culotte; le string est à proscrire jusqu’à l’arrivée de la ménopause.

Qu’est-ce qui provoque les métrorragies?

À part les hauts et les bas des hormones en « péri », qu’est-ce qui peut provoquer des métrorragies avant la ménopause?

  • Un début de grossesse…oui c’est encore possible en périménopause
  • La pose et/ou l’expulsion d’un stérilet
  • La prise d’un contraceptif oral ou l’oubli de le prendre
  • Un fibrome utérin
  • Un polype ou une lésion du vagin ou du col de l’utérus
  • Des infections et/ou des MTS
  • Des maladies telles endométriose et cancer

Que faire?

Si ces petits saignements s’avèrent des symptômes de fluctuations hormonales, certaines mesures toutes simples peuvent améliorer la santé en général et promouvoir la régularité:

  • Faire de l’exercice régulièrement
  • Boire de l’eau (1.5 à 2 litres par jour)
  • Dormir – si possible à des heures régulières (la routine est bénéfique!)
  • Ne pas fumer et éviter l’alcool
  • Éviter le stress ou apprendre à mieux le gérer

Le Vitex peut également contribuer à équilibrer les hormones et peut-être ainsi éliminer les petits saignements mais certainement rétablir la régularité.  Son effet sur le cycle menstruel est graduel et prend jusqu’à 3 mois pour s’établir. Le Vitex ne retarde pas la ménopause; il ne fait que faciliter la transition (ce qui n’est pas rien!).

Une fois en ménopause, c’est-à-dire lorsque les règles sont disparues depuis au  moins un an, les métrorragies ne sont pas à prendre à la légère. Elles peuvent indiquer un nombre de problèmes dont certains sont sérieux :

  • Polypes : de petites excroissances bénignes qui peuvent se développer dans la région utérine.
  • Troubles de l’endomètre qui tapisse les parois internes de l’utérus:
    • Atrophie: l’endomètre s’amincit
    • Hyperplasie: ici au contraire, l’endomètre s’épaissit. L’obésité peut être en cause
    • Cette multiplication des cellules peut donner lieu à un cancer de l’endomètre
  • Certains médicaments dont les anticoagulants et l’hormonothérapie
  • Infections

Dans tous les cas de saignements post-ménopause, une visite au médecin s’impose.  Une fois traitée, vous serez à nouveau libre de choisir les culottes les plus olé-olé!

Read more:
démence
Comment prévenir la démence?

co-écrit par Rick Olazabal, B.Sc., BN Passé le cap des 65 ans, il n’est pas rare d’éprouver des problèmes de...

Close