A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Lutter contre les intolérances alimentaires et les allergies

par Sonia Chartier, le 24 April 2014, Allergies @fr
intolérances alimentaires et les allergies

Pourquoi  de plus en plus de gens souffrent d’allergies alimentaires?

De nos jours, de plus en plus de gens souffrent d’intolérances alimentaires ou d’allergies. Quelle en est la cause?

Bien entendu, notre mode de vie stressant et nos mauvaises habitudes alimentaires n’y sont pas étrangers. Mais encore… par quel mystérieux mécanisme le corps peut-il se dérégler ainsi?

Il faut savoir que notre alimentation riche en hydrates de carbone raffinés, en céréales et en sucres simples, ainsi que l’abus d’antibiotiques jouent un rôle important dans le phénomène des allergies.

Bactéries intestinales et allergies

Tous ces éléments favorisent la prolifération d’un illustre champignon, le Candida Albicans. Ce micro-organisme, qui se nourrit simplement de sucre, est présent en très petites quantités dans un intestin en bonne santé; il se met toutefois à proliférer en cas de déséquilibre de la flore intestinale.

Lorsqu’un nombre important de bactéries lactiques (les bonnes bactéries composant notre flore intestinale) sont détruites, le pH du gros intestin devient graduellement plus alcalin. Cette alcalinité vient ralentir les bonnes bactéries qui restent  – les bactéries lactiques sont au sommet de leur activité à un pH optimal de 4,5 à 5,0.

En étant moins en forme, elles produisent de moins en moins d’acide lactique, ce qui affecte davantage le pH intestinal – un vrai cercle vicieux! Le Candida Albicans en profite alors : plus le pH augmente, plus il devient agressif.

Autour d’un pH neutre de 7,0, le Candida Albicans change de forme et développe de petites projections qui lui permettent de s’attacher aux parois intestinales. Il produit alors des substances très irritantes pouvant blesser les muqueuses.

Les lésions causées par les projections du champignon rendent les intestins poreux, c’est-à-dire pleins de petits trous qui permettent aux protéines non complètement digérées de pénétrer dans le sang. Il s’agit là de la cause première des intolérances alimentaires et des allergies. Plus ces protéines sont présentes dans l’alimentation, plus elles sont susceptibles de pénétrer directement dans l’organisme, ce qui accroît les risques d’allergies et l’intensité des réactions.

Lutter contre les intolérances alimentaires

La solution est pourtant très simple. Si l’on corrige le pH du côlon et qu’on le ramène à une valeur située entre 4,5 et 5,0, cela favorisera la croissance des bonnes bactéries tout en rendant le Candida beaucoup moins agressif et plus facile à éliminer.

Une fois celui-ci mis hors d’état de nuire, les intolérances alimentaires et les allergies devraient s’atténuer car les protéines ne pourront plus pénétrer dans le sang. Le système immunitaire aura ainsi un répit et sera en mesure de se concentrer sur sa fonction première, c’est-à-dire combattre les envahisseurs comme les virus et les bactéries.

Il a même été démontré que la présence d’une quantité importante d’acide lactique, normalement produite par de bonnes bactéries en santé, aide directement à éliminer le Candida.

3 trucs pour lutter contre les intolérance alimentaires

  1. Adopter une alimentation équilibrée contenant de petites portions d’hydrates de carbone (1/4 de l’assiette), la même quantité de protéines (1/4 de l’assiette) et le reste en légumes (1/2 de l’assiette).
  2. Manger des fruits :  manger deux fruits par jour, en collation et toujours accompagnés d’une portion de protéines (ex. : 12 amandes ou 2 c. à table de graines de citrouille non rôties et non salées).
  3. Corriger le pH intestinal :  Molkosan de A.Vogel  fournit un apport substantiel d’acide lactique -1 portion équivaut à 4,5 portions de choucroute – qui aidera à rétablir le pH du côlon, à stimuler le développement des bactéries lactiques et à éliminer le Candida.

A propos du Molkosan

Pour les personnes ayant une intolérance aux produits laitiers, il est important de mentionner que Molkosan est fabriqué à partir de petit-lait mais que ce dernier est complètement digéré par des bactéries pour produire de l’acide lactique. Le produit final ne contient donc ni lactose, ni caséine.

Pris régulièrement, Molkosan aide même à réduire l’in tolérance aux produits laitiers dans l’alimentation. On conseille de commencer en douceur (ex. : 1 c. à thé par jour) pour permettre au corps de s’adapter; la plupart des gens peuvent rapidement augmenter la dose jusqu’à 1 c. à table, 1 à 3 fois par jour.

Molkosan est un produit merveilleux qui travaille directement sur le terrain et qui favorise la santé en général par son action positive sur le système digestif. La plupart des gens constatent une amélioration importante de leur santé au cours des deux premières semaines qui suivent la prise du produit.

 

 

  • Lola Lm

    Bonjour, si je suis intolérante à la protéine du lait, puis-je prendre Molkosan?

    • Bonjour Lola Lm,
      Le Molkosan contient du petit-lait déprotéiné, il ne contient donc pas la protéine du lait. De plus, il ne contient pas de lactose ni de gluten. Cliquez ici, pour plus d’information sur le produit.

Read more:
Capsules fraîcheur Ménopause: Réapparition des symptômes

Bonjour et bienvenue aux Capsules fraîcheur Ménopause d’A.Vogel. Aujourd’hui, je vais vous raconter comment mes symptômes de chaleurs sont revenus...

Close