A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Menstruations abondantes ou normales?

par Sonia Chartier, le 22 August 2016, Santé des femmes
menstruations abondantes

Qu’est-ce qu’un saignement normal?  Trop abondant ou pas assez?

Si certaines risquent le débordement en dépassant le cap des 2 heures sans visite aux toilettes, d’autres ne font que tacher légèrement leur protège-slip.

Qu’est-ce que des mentruations normales et surtout, comment influencer le flot?

Nous sommes inégales face à la dépense mensuelle en produits sanitaires : le cycle menstruel varie d’une femme à l’autre quant à sa longueur, sa régularité, l’abondance et la durée des saignements. Le cycle varie de 21 à 45 jours avec une moyenne de 28 jours. La durée des menstruations, elle, varie de 2 à 7 jours, les 3 premiers étant plus abondants. Généralement, les adolescentes et les femmes de plus de 40 ans, sont sujettes à l’irrégularité de la durée du cycle et de l’intensité des saignements.

Comment classifie-t-on l’abondance des saignements?

Pour être précis, il faudrait mesurer le nombre de mL de sang qui s’écoule. Pas évident. Le moyen le plus simple, c’est de compter le nombre de serviettes ou de tampons remplis, et à quelle fréquence :

  • Saignement minime : saignotements ou quelques gouttes
  • Saignement faible : moins d’une serviette ou d’un tampon régulier rempli en plus de 3 heures
  • Saignement modéré : plus d’une serviette ou d’un tampon régulier remplis en moins de 3 heures
  • Saignement abondant : remplir plus 1 ou 2 serviettes ou tampons en 1 ou 2 heures. Ce rythme est normal pour certaines femmes, mais inhabituel.

Si vous avez des mentruations abondantes (disons plus de 6 serviettes grand format remplies en un jour) qui perdurent et que c’est inhabituel pour vous, il est recommandé de consulter un médecin.

La ménorragie

On appelle ménorragie les menstruations qui sont anormalement longues ou abondantes, et souvent accompagnées de crampes.  Dans ces cas, il est impossible de vaquer normalement à nos occupations et on redoute le retour de nos règles. Les symptômes sont :

  • Remplir une serviette ou tampon et plus, par heure pour plusieurs heures consécutives
  • Avoir besoin de doubler les serviettes sanitaires
  • Devoir se lever pour changer de serviette durant la nuit
  • Passer des caillots durant plusieurs jours
  • Saigner plus d’une semaine
  • Modifier nos activités à cause du flot menstruel
  • Avoir des signes d’anémie : fatigue, souffle court,

Toutes sortes de problèmes de santé peuvent causer la ménorragie : fibrome utérin, cycle sans ovulation, polypes, stérilet (sauf Mirena qui a l’effet contraire), médication, cancer, etc.  Il faut mieux consulter un médecin pour en vérifier la cause. Le plus souvent, celle-ci s’avère être d’ordre hormonal. Le cas échéant, essayez de découvrir l’origine du déséquilibre, par exemple :

  • La puberté – les taux d’hormones ne sont pas encore adaptés
  • Vous avez changé de méthode de contraception : arrêt de la pilule, nouveau stérilet, etc.
  • Vous avez passé la quarantaine et la périménopause se pointe

Ne restez pas démunie!

Vous serez peut-être surprise d’apprendre qu’à part courir les rabais sur serviettes et tampons, vous pouvez également influencer votre flux menstruel afin d’améliorer votre qualité de vie et disons-le, réduire la dépense…

Une saine alimentation, peut faire une différence notable sur les gonflements et les crampes, et selon certaines, sur le flux lui-même. On évite donc la farine blanche, le sucre et les produits transformés.  On parle ici d’éviter ces aliments tout au long du cycle; et non seulement durant les règles! On privilégie aussi les aliments riches en potassium : bananes, papaye, pomme de terre (avec la pelure), patates douces, lentilles, saumon, lait de soya et yogourt nature.

La pratique régulière d’un sport a un impact sur la régularité et le flux menstruel ainsi que sur la santé en général. Visez un 20-30 minutes, au moins 5 ou 6 fois par semaine.  Les femmes qui pratiquent un sport de façon intense (genre marathon) et les athlètes de haut niveau ont souvent un flux très léger ou même inexistant.

Le Vitex est LA plante pour rétablir l’équilibre des hormones.  Si vous croyez que l’abondance de vos règles est liée à un tel déséquilibre, essayez-le!

Afin d’éviter la fatigue et les risques d’anémie, reliés aux pertes trop abondantes, le Bio-Strath constitue un excellent choix. Il est non seulement riche en fer mais aussi en vitamines du complexe B, reconnues pour leurs bienfaits sur les troubles associés aux règles.

Si les crampes vous empêchent de profiter de vos activités préférées, consommez des acides gras oméga-3 en mangeant du poisson gras, des graines de lin, du soya, et des noix, ou en prenant un supplément.

On ne devrait pas laisser les hormones nous empêcher de profiter de la vie. Ne vous résignez pas à passer des semaines durant lesquelles les serviettes en double, la proximité des toilettes et la peur des fuites vous hantent.  Visez l’équilibre hormonal en mangeant mieux et pratiquant un sport.

Vos dépenses en produits sanitaires devraient baisser un peu mais surtout, surtout, vous vous sentirez mieux.

Références:
http://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/menorrhagia/basics/symptoms/con-20021959

Read more:
spm
Est-ce que le SPM empire avec l’âge?

Si vous n’avez pas encore soufflé vos 30 chandelles et que votre conjoint se fait déjà rare une semaine par...

Close