A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Pour en finir avec les ballonnements durant la périménopause

par Sonia Chartier, le 17 December 2015, Digestion@fr, Ménopause@fr, Santé des femmes
ballonnements

Qu’on les appelle pets, vents, flatulences ou gaz, les ballonnements sont une accumulation de gaz dans l’intestin grêle.

Ce trouble digestif est particulièrement fréquent durant les SPM et la périménopause. Quel rapport dites-vous? Et surtout, que faire pour s’en débarrasser?

Les ballonnements provoquent une distension de l’abdomen, parfois au point de ressembler à une grossesse assez avancée.  Généralement, les gaz s’accumulent au cours de la journée et causent beaucoup d’inconforts.  On part de chez soi le matin avec des pantalons bien ajustés, pour finir l’après-midi avec un bouton qui menace de sauter. Bien que toutes les femmes en période de ménopause puissent en être affectées, celles qui ont souffert de ballonnements durant leur SPM y sont plus sujettes.

À qui la faute?

Les causes des ballonnements sont variées et nombreuses; depuis une alimentation trop riche en glucides et en féculents, jusqu’au sport d’endurance en passant par le stress. Mais pourquoi ce trouble est-il si fréquent en périménopause et quelle en est la cause?

C’est la faute des hormones voyons! Premièrement, les estrogènes jouent un rôle dans la production de bile dans l’organisme.  Quand le taux d’estrogènes chute, la quantité de bile produite diminue elle aussi.  Ceci modifie la façon de digérer les gras et provoque une plus grande production de gaz.  En outre, une diminution de la quantité de bile dans l’intestin peut causer la constipation, puisqu’elle agit normalement comme lubrifiant.

Deuxièmement, les estrogènes (toujours eux), ont un effet sur la rétention d’eau.  Durant les SPM, quand le taux d’estrogènes est plus élevé, le corps a tendance à retenir plus d’eau, ce qui provoque une sensation de gonflement.  En périménopause, quand les variations d’estrogènes deviennent sporadiques, la rétention d’eau fait de même.

Les ballonnements durent généralement de quelques heures à plusieurs jours. S’ils ne se dissipent pas dans les 2 semaines, une visite au médecin s’impose pour en vérifier la cause.  En effet, les ballonnements peuvent signaler un trouble sous-jacent plus grave tel la maladie de Crohn ou une alimentation déficiente. Par ailleurs, il est à noter que l’hormonothérapie peut provoquer des ballonnements.

Comment s’en débarrasser?

Pour éviter et/ou se débarrasser des ballonnements, il faut soigner son alimentation.  Il est bien connu que les légumineuses et le fromage provoquent des gaz.  Nombreuses sont les femmes qui, à l’aube de la ménopause, adoptent une alimentation plus saine et du coup, augmentent leur consommation de légumineuses.  Aussi louable que soit l’intention, les changements soudains peuvent s’avérer tumultueux pour l’intestin.  Il est donc préférable de commencer en douceur.

Voici quelques consignes :

  1. Manger de petits repas régulièrement afin de digérer de manière efficace et d’éviter les ballonnements.
  2. Éviter le café, l’alcool et les boissons gazeuses.
  3. Réduire la consommation de sel.
  4. Éviter les oignons car ils peuvent provoquer des gaz.
  5. Dites adieu aux collations sucrées.
  6. Marcher pour activer le péristaltisme et éviter la constipation.
  7. Pratiquer un sport : l’exercice réduit le stress, facteur important de troubles digestifs.
  8. Boire beaucoup d’eau.

N.B. Chez certaines personnes, le lactose peut provoquer des ballonnements.

Des produits naturels à votre secours

Pour équilibrer les hormones de celles qui souffrent de SPM ou durant la périménopause, le Vitex n’a pas d’égal.  Comme beaucoup de symptômes, dont les ballonnements, sont causés par le déséquilibre hormonal, c’est vraiment le traitement à privilégier.  Il remet les pendules à l’heure, tout en douceur : il faut de 2 à 3 mois pour en ressentir le plein effet.

Une approche plus symptomatique apportera un soulagement rapide en attendant que Vitex atteigne sa pleine efficacité.  Le Boldocynara stimule la production de bile et peut aider à combler le manque provoqué par la fluctuation d’estrogènes. Il est particulièrement efficace pour la digestion des gras.  Les épices peuvent aussi s’avérer utiles par leur contenu en substances amères.  Le produit Santé Digestive regroupe des épices qui stoppent la production de gaz et soulage ainsi les ballonnements.

Quand les ballonnements sont provoqués par une alimentation qui contient trop de sucres et féculents, la santé de la flore intestinale est essentielle au rétablissement.  On peut alors faire appel au petit-lait lactofermenté qui favorise un environnement au pH idéal à la croissance et à la prolifération des bonnes bactéries intestinales.

Ces quelques solutions toutes simples devraient vous permettre de garder votre bouton bien en place jusqu’au soir.

Read more:
asthme allergique
Ne laissez pas l’asthme allergique vous pomper l’air

Ça y est, le printemps est enfin arrivé et vous savourez le retour du temps doux en promenant votre chien....

Close