A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Pour prévenir les varices, bougez!

par Sonia Chartier, le 18 April 2016, Circulation@fr, Santé des jambes - varices
prévenir les varices

co-écrit par Rick Olazabal, B.Sc., BN

Vous avez gagné à la loterie des varices et vous demandez si l’exercice pourrait améliorer les choses?

Quels types d’exercices faut-il faire et quels sont ceux à éviter?  Lisez bien ce qui suit pour savoir ce qui en est.

Mais avant toute chose, au bénéfice de ceux et celles qui connaîtraient mal ce phénomène, expliquons brièvement ce que sont les varices.

Les varices sont des veines dilatées et tordues qui sont habituellement apparentes sur les membres inférieurs. On sait que certains problèmes de santé favorisent la formation de varices, notamment les maladies veineuses, la toux chronique, l’obésité, la grossesse, la constipation ainsi que la station debout prolongée. Les femmes sont davantage sujettes à en avoir; l’âge est également un facteur de risque. On ne sait pas encore exactement comment les varices se forment, mais il est clair que la génétique peut jouer un rôle important.

D’autres facteurs ont une influence, notamment l’affaiblissement des parois des veines, l’augmentation de la pression sanguine (veineuse) et le mauvais fonctionnement des valves (contrairement aux artères, les veines sont pourvues de valves qui empêchent le retour du sang vers le bas en raison de la gravité). Les complications possibles sont entre autres les infections, les ulcères et les thromboses.

Les données scientifiques ne privilégient guère une méthode plutôt qu’une autre : différentes options thérapeutiques sont traditionnellement utilisées, par exemple l’évitement de la station debout et de la tension prolongées, l’élévation de la jambe affectée, la compression, la modification des facteurs de risque cardiovasculaire, la réduction de l’œdème périphérique, la perte de poids et, bien entendu, l’exercice!

Est-il bon de faire de l’exercice lorsqu’on a des varices?

La réponse courte est « oui », avec des nuances, car certains exercices s’avèrent plus bénéfiques que d’autres. Ce qui est bien, c’est qu’on peut choisir. Avant d’entrer dans les détails, il importe toutefois de rappeler qu’il faut avoir des attentes réalistes. L’exercice ne réparera pas nécessairement les varices déjà formées, mais une chose est sûre, il peut atténuer les risques d’aggravation des dommages et l’apparition de nouvelles varices.

L’effet bénéfique de l’exercice s’explique du fait que lorsqu’on est actif (par exemple lorsqu’on sort faire une promenade), les muscles des jambes doivent se contracter et se relâcher à chaque pas. Il se produit ainsi un effet de « pompe » qui ramène le sang vers le cœur. C’est le seul mécanisme de pompage qui existe au niveau des membres inférieurs, et c’est aussi pour cette raison que les veines possèdent des valves empêchant le sang de redescendre sous l’effet de la gravité.

Lorsqu’on reste trop longtemps debout ou assis, le sang a plus de difficulté à remonter jusqu’au cœur. Si les parois veineuses sont endommagées (à cause de renflements, entre autres) ou que les valves sont déficientes, le sang risque alors de s’accumuler au même endroit.

Par ailleurs, l’exercice augmente la demande d’énergie métabolique. Les lipides emmagasinent une grande quantité de l’énergie requise par les muscles. Plus les muscles ont besoin d’énergie, plus on « brûle » de gras. Mais, rassurez-vous, il n’y a pas lieu de courir un marathon. Les études indiquent qu’à peine 30 minutes de marche par jour peuvent avoir un effet positif sur la santé!

Quels sont les exercices à faire ou à ne pas faire, et quels en sont les avantages et inconvénients?

On pense que les activités qui augmentent la pression exercée sur le corps sont à éviter. Cela inclut la plupart des exercices d’haltérophilie, surtout ceux qui accroissent la pression abdominale (par exemple s’accroupir en tenant des poids au-dessus des épaules). Cela ne veut cependant pas dire que vous devez vous abstenir de tout exercice avec port de poids.

De tels exercices sont reconnus pour aider à réduire le risque d’ostéoporose chez les femmes. Pour en savoir plus, consultez un thérapeute sportif qualifié ou un kinésiologue.

Les exercices les plus fréquemment recommandés sont la marche, le vélo, la nage – en fait, les exercices cardiovasculaires qui font travailler les muscles et favorisent l’action de pompage par le cœur. À ce titre, monter et descendre les escaliers est excellent! Comme nous l’avons expliqué plus haut, la contraction des muscles permet au sang de remonter au lieu de stagner dans les membres inférieurs.

Ce genre d’activité exige beaucoup d’énergie; votre corps ira la puiser dans ses réserves de gras, ce qui ne peut que faciliter la perte de poids. Il se crée ainsi un cycle très positif sur le plan de la santé. Malheureusement, les varices déjà présentes ne disparaîtront peut-être pas, mais au moins vous pourrez freiner leur progression.

Que peut-on faire pour atténuer la douleur?

Les tableaux cliniques diffèrent d’un patient à l’autre, mais la douleur, les crampes, la sensation de brûlure, les démangeaisons et l’enflure sont autant de symptômes couramment associés aux varices. Avant tout, vous devez consulter un professionnel de la santé compétent qui évaluera la situation. Le traitement de la douleur peut être adapté selon les préférences du patient, mais il est important de parler à un professionnel avant de s’autoprescrire des analgésiques – qu’ils soient naturels ou non.

La modification des habitudes de vie est peut-être une des formes de « traitement » qui peut avoir le plus d’impact. Pour ceux et celles d’entre vous qui sont sédentaires, un peu d’activité physique ne saurait faire de tort. Cela peut se faire tout simplement en téléchargeant une application de mise en forme sur votre téléphone intelligent et en notant combien de pas vous faites chaque jour, pour ensuite tenter d’en faire un peu plus chaque semaine.

Côté alimentation, un apport accru en fibres et en aliments contenant de la rutine (sarrasin, citrus, raisins, abricots, cerises, mûres, pelure de pommes, etc) peut être très utile. En évitant l’alcool, la farine blanche et les sucres, vous pouvez également aider à réduire l’inflammation et les dommages à vos veines. Une diététiste pourra vous aider à élaborer un régime alimentaire convenant à vos besoins et à vos goûts.

Dans l’état actuel de la science, deux plantes médicinales peuvent jouer un rôle utile dans le contrôle des varices, soit Ruscus aculeatus (petit houx) et Aesculus hippocastanum (marronnier d’Inde). Pour connaître le dosage approprié et utiliser ces produits sans risque, il vaut mieux vous adresser à un docteur en naturopathie agréé.

Référence:
http://www.aafp.org/afp/2008/1201/p1289.html

Read more:
bouffées de chaleur
Les bouffées de chaleur: qu’est-ce qui les déclenchent?

Le phénomène des bouffées de chaleur Ce phénomène soudain est le signe extérieur d’un processus tout à fait naturel que...

Close