A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Quoi, déjà la périménopause?

par Sonia Chartier, le 5 October 2015, Ménopause @fr, Santé des femmes
Périménopause

co-écrit par Rick Olazabal, B.Sc., B.N.

Le mot périménopause désigne la période – ainsi que les changements physiques associés – qui mène à la ménopause (le préfixe « péri » signifiant « autour »). La périménopause peut commencer dès la fin de la trentaine ou beaucoup plus tard, durant la cinquantaine. La durée totale du processus peut varier de deux à dix ans.

L’irrégularité du cycle menstruel en raison des fluctuations hormonales est un des signes courants de la périménopause. Les ovaires cessant la production d’œstrogène et de progestérone, les taux d’hormones diminuent graduellement au cours de cette période… en théorie. En réalité, leurs variations à la hausse et à la baisse font davantage penser à des montagnes russes….

La bonne nouvelle est que la périménopause ne nécessite pas de traitement particulier – à moins que vos symptômes ne vous incommodent, bien sûr. Cela dit, le diagnostic ne nécessite aucun test, la description de vos symptômes suffira à un professionnel de la santé qualifié pour conclure que vous êtes bel et bien en périménopause.

Quelle est la cause de la périménopause?

Pas besoin de chercher bien loin le coupable, c’est tout simplement la « nature »! La périménopause est un processus naturel – et tout à fait normal – par lequel le système reproducteur se prépare à la ménopause. Durant cette phase, l’ovulation a lieu de moins en moins souvent, faisant en sorte que les niveaux d’hormones fluctuent et provoquent des symptômes inhabituels et parfois désagréables, jusqu’à l’arrêt définitif du cycle. Toutefois, certaines interventions médicales peuvent entraîner la fin du cycle de façon prématurée, notamment la radiothérapie, la chimiothérapie et l’ablation chirurgicale des ovaires.

À quoi ressemblent les symptômes?

L’irrégularité des menstruations est en général le signe le plus évident, avec des pertes variables (saignements abondants chez certaines, légers chez d’autres) et des durées variables (les règles peuvent être plus ou moins longues, survenir un mois sur deux ou disparaître pendant plusieurs mois). Certaines femmes éprouveront un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • sévères bouffées de chaleur,
  • sueurs nocturnes,
  • maux de tête,
  • insomnie,
  • palpitations (sensation que le cœur bat vraiment très vite ou de façon irrégulière),
  • changements émotionnels (dépression, inquiétude, irritabilité),
  • sécheresse vaginale, etc.

Y a-t-il des signes dont je devrais m’inquiéter?

Si vos pertes sont abondantes, demandez une analyse sanguine à un professionnel de la santé afin de vous assurer qu’il ne s’agit pas d’autre chose (ex. : infection, tumeur, etc.). Par ailleurs, il n’est pas rare de noter des changements au niveau des seins à la périménopause. Ces modifications sont plutôt imprévisibles, mais si vous remarquez une bosse dans un sein et/ou un écoulement de liquide provenant d’un mamelon, consultez un médecin sans délai.

Ma vie sexuelle sera-t-elle affectée?

Rassurez-vous, la périménopause n’a que peu ou pas d’effet négatif à cet égard pour la plupart des femmes. Certaines, toutefois, pourraient constater une baisse de leur désir sexuel. La sécheresse vaginale est un phénomène souvent rapporté durant la périménopause, mais comme nous l’avons dit plus haut, il s’agit d’une manifestation normale attribuable aux changements hormonaux. Il existe pour cela des crèmes médicamentées que le médecin peut prescrire; un naturopathe agréé pourra également vous proposer d’autres options. N’hésitez surtout pas à vous informer.

Que puis-je faire?

L’œstrogène exerce un effet protecteur sur la santé. À mesure que vous traversez la périménopause pour finalement atteindre la ménopause, vos taux d’œstrogène chutent, ce qui accroît les risques de maladies du cœur, de cancer et d’ostéoporose. Voyez par conséquent à passer un examen médical chaque année.

Il va sans dire que la pratique régulière de l’exercice joue aussi un rôle important.

  • L’exercice aérobie (ex. : « cardio » léger à modéré) aide à préserver la vigueur et la santé du cœur et du cerveau en améliorant la circulation.
  • L’exercice anaérobie (ex. : entraînement aux poids à faible intensité) permet de garder des os solides.

La gestion du stress, une consommation limitée de caféine ainsi qu’une bonne hygiène du sommeil contribueront également à mieux maîtriser les symptômes indésirables.

D’autres traitements peuvent-ils m’aider?

Consultez toujours un professionnel de la santé compétent avant d’adopter une nouvelle approche thérapeutique – même s’il s’agit d’une méthode naturelle ou d’un produit vendu sans ordonnance. Ce faisant, vous pourrez valider l’innocuité et l’efficacité du traitement, et vous éviterez de payer inutilement pour des produits dont vous n’avez pas besoin.

Si vous consultez un naturopathe agréé, renseignez-vous à propos des produits qui aident à rééquilibrer l’œstrogène et la progestérone de façon à réduire les symptômes de périménopause (baie de gattilier, sauge, trèfle rouge, actée à grappes noires) ainsi que des produits bénéfiques pour la santé des glandes surrénales (rhodiole, réglisse, ashwagandha), du foie et du tube digestif (chardon-Marie, boldo, artichaut).

En effet, lorsque les ovaires cessent de produire des hormones sexuelles, les surrénales prennent le relais, à un moment où le stress peut atteindre des sommets. Votre foie et votre système digestif, quant à eux, traitent les aliments et les médicaments et participent activement à l’évacuation des toxines.

Maintenant que votre organisme se prépare pour la prochaine étape de votre vie, canalisez vos efforts afin de réduire vos facteurs de risque, notamment par les mesures suivantes :

  • Limitez l’alcool et la caféine;
  • Limitez la consommation de sucre;
  • Si vous fumez, c’est peut-être un bon moment pour envisager de renoncer au tabac;
  • Essayez de faire partie de groupes sociaux, suivez des cours de danse ou de cuisine, ou, si cela n’est pas pour vous, engagez-vous dans une activité qui vous plaît!

Prenez soin de votre corps, accueillez cette nouvelle étape de la vie et, surtout, n’hésitez pas à demander de l’aide à un moment ou un autre du parcours. Souvenez-vous que vous n’êtes pas seule!

Références:

http://www.arhp.org/publications-and-resources/patient-resources/fact-sheets/perimenopause/

http://www.healthlinkbc.ca/healthtopics/content.asp?hwid=hw228763

Read more:
douleur sciatique
Tournez le dos à la douleur sciatique

co-écrit par Rick Olazabal, B.Sc., B.N. On désigne sous le joli nom de sciatique la douleur aiguë et lancinante causée par...

Close