A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Réactions au stress chez les hommes et les femmes

par Sonia Chartier, le 2 November 2015, Santé des femmes, Santé des hommes, Stress et sommeil
réactions au stress

De nos jours, les facteurs contribuant à l’accumulation de stress se déclinent pratiquement à l’infini.

Entre vous et moi, qui est à son meilleur en situation de stress? Jetez un coup d’œil aux comportements qui suivent, tout ce qu’il y a de plus classique. Vous reconnaîtriez-vous, par hasard?

Est-ce que…

  • vous vous sentez comme un volcan pouvant faire éruption à tout moment, dès que quelqu’un osera vous provoquer?
  • vous laissez derrière vous une traînée de désordre et semez la pagaille dans toute la maison?
  • vous vous isolez et demeurez en retrait afin de ne pas laisser paraître votre vulnérabilité?
  • vous vous faites des reproches et entretenez un dialogue intérieur sans fin où rien n’est positif?
  • vous en prenez trop sur vos épaules et ne savez plus où donner de la tête?
  • vous vous précipitez dans la jarre à biscuits, vous enfilez une grande tasse de café ou vous vous versez un verre de vin dès que vous mettez le pied dans la maison?
  • vous vous offrez des virées de magasinage extrême, à en faire chauffer vos cartes de crédit?

Que ces comportements vous soient familiers ou que vous en ayez d’autres qui n’appartiennent qu’à vous, il est probable que le stress ne vous aide pas à demeurer maître de la situation et que vous auriez intérêt à agir autrement.

Fait intéressant, les études menées au cours des dernières années ont révélé que le stress ne suscite pas les mêmes « défaillances » chez les hommes que chez les femmes. Il semblerait que cela soit en partie attribuable à l’ocytocine, hormone et neurotransmetteur produit en même temps que le cortisol et d’autres hormones en situation de stress. Les niveaux d’ocytocine grimpent habituellement lorsque nous faisons une accolade, que nous prenons soin de quelqu’un ou que nous entrons en relation avec une personne appréciée – nous nous sentons alors heureux et plus détendus.

Les femmes sécréteraient naturellement davantage d’ocytocine que les hommes; lorsqu’elles sont sous pression, leur instinct les pousse à se solidariser et à s’aider. Si l’on songe à nos ancêtres, dont la survie était constamment en danger, on peut facilement imaginer que les femmes avaient le réflexe de protéger leur progéniture et de demeurer en groupe, pendant que les hommes sortaient pour repousser les menaces. Aujourd’hui, les éléments de stress sont plutôt d’ordre émotionnel ou psychologique, mais les réactions féminines et masculines semblent être encore calquées sur ces instincts foncièrement différents.

Réactions au stress chez les hommes et les femmes

Les hommes ont naturellement tendance à :

  • S’isoler et avoir de la difficulté à communiquer
  • Vouloir rester seuls dans leur « caverne »
  • Rechercher l’affrontement (en se mettant en colère, en voulant gagner à tout prix ou en cherchant à blâmer les autres)
  • Fuir (évitement par la recherche d’un dérivatif)

Les femmes ont naturellement tendance à :

  • Éprouver toute une gamme d’émotions pénibles
  • Vouloir parler, être rassurées et profiter d’une présence
  • S’efforcer de maintenir l’harmonie dans les relations, même si cela exige une totale abnégation de leur part et risque de les mener à l’épuisement

Si vous êtes de ceux qui se demandent pourquoi la présence du sexe opposé complique les choses en situation de stress, voici ce que mon mari m’a déjà dit : « les femmes recherchent de l’empathie tandis que les hommes tentent de trouver des solutions ». Ce jour-là, j’ai dû lui concéder un point!

Ce que vous devez savoir

Si vous êtes happé par un tourbillon ou désirez venir en aide à quelqu’un qui s’enfonce dans une spirale, voici quelques conseils qui pourraient vous être utiles :

Les hommes peuvent avoir besoin :

  • D’espace (seuls ou avec leurs copains)
  • De subtiles invitations au dialogue, mais seulement si c’est nécessaire
  • D’exercice physique ou d’une activité compétitive
  • De temps pour pratiquer un loisir

Les femmes peuvent avoir besoin :

  • De parler à une amie, un membre de la famille ou aux membres d’un réseau de soutien
  • De se faire plaisir par une activité gratifiante
  • De se détendre en prenant un bain ou en recevant un massage
  • De refuser de mettre les bouchées doubles et d’accepter de prendre soin d’elles

Besoin d’un coup de pouce supplémentaire?

Le stress entre souvent en conflit avec le sommeil. Or, le sommeil joue un rôle vital en permettant à l’organisme non seulement de réparer et régénérer les tissus afin d’en assurer le fonctionnement optimal, mais aussi de traiter les événements de la journée – ce qui est des plus bénéfique pour la santé mentale et émotionnelle. Certaines substances naturelles peuvent s’avérer précieuses pour se remettre d’aplomb durant les périodes de turbulence :

  • Le magnésium apaise le système nerveux et détend les muscles.
  • La vitamine B renforce le système nerveux pour l’aider à faire face au stress, aussi bien physique que mental ou psychologique.
  • La combinaison Passiflora incarnata Avena sativa est excellente. Ces deux plantes médicinales, aux remarquables effets apaisants, peuvent être utilisées à court ou à long terme pour contrer les effets du stress. En association, elles favorisent la détente musculaire et le sommeil réparateur. On peut les prendre avec n’importe quel médicament, sans contre-indication.

Tout cela étant dit, on doit se rappeler que les humains sont des êtres complexes – hommes ou femmes, nous portons tous en nous des caractéristiques masculines et féminines. Par conséquent, ce qui importe avant tout est de se munir d’outils bien à soi pour composer efficacement avec le stress, d’y avoir recours aussi souvent que nécessaire et de les faire connaître aux personnes importantes qui nous entourent.

Références :
http://www.webmd.com/women/features/stress-tips-for-men-and-women?page=2
http://www.uhc.com/source4women/health_topics/stress/managing_stress_tools_and_resources/how_women_handle_stress.htm
http://www.besthealthmag.ca/get-healthy/best-health-for-men/is-stress-harder-or-men
http://www.huffingtonpost.com/dr-gail-gross/men-and-stress_b_3430607.html

Read more:
spm
Les 5 essentiels de la trousse de survie SPM

co-écrit par Josée Fortin, naturopathe et biochimiste Le syndrome prémenstruel (SPM) est un problème de santé qui affecte de 70 à...

Close