A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Une maison hypoallergénique? Oui, c’est possible!

par Dominique Vanier, B.Sc.H., M.Env.Sc., le 13 July 2016, Allergies@fr
maison hypoallergénique

Cinquante-cinq pour cent des Américains obtiennent des résultats positifs à au moins un test d’allergie – sans développer nécessairement des symptômes.  Toutefois, les symptômes classiques localisés dans le nez, la gorge, les yeux, les oreilles et la bouche affectent de 10 à 30 % de la population mondiale.

De plus, nous passons en moyenne 90 % de notre temps à l’intérieur. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que la maison et le milieu de travail soient les deux principaux environnements où les gens sont exposés aux allergènes de façon répétée et prolongée…

Les allergènes environnementaux sont des particules en suspension dans l’air qui, une fois inhalées, induisent une réaction immunitaire inappropriée. Il s’ensuit habituellement des éternuements, des picotements dans le nez et des larmoiements. Les allergènes environnementaux les plus courants sont les acariens, les moisissures, les poils et squames d’animaux de même que le pollen provenant des graminées, de l’herbe à poux et des arbres.

Pour réduire l’exposition aux allergènes et par conséquent les symptômes allergiques, on commence donc par faire le tour du proprio et on prend des mesures préventives. Certaines pourraient exiger du temps et un investissement parfois non négligeable, mais l’absence de symptômes et le bien-être ressenti compenseront largement ces inconvénients.

Voici quelques gestes faciles à poser pour rendre votre maison hypoallergénique et profiter de la vie malgré vos allergies :

  • Utilisez de la literie et des couvre-matelas adéquats. Il existe des housses spéciales pour les matelas et les oreillers qui sont à l’épreuve de la poussière et des acariens. Pour éliminer les acariens et leurs œufs, lavez vos draps une fois par semaine à l’eau très chaude.
  • Modifiez les habitudes de sommeil de votre animal de compagnie. Bien des gens qui possèdent un animal laissent dormir leur adorable boule de poils avec eux. Or, les poils, les squames, la salive et l’urine des animaux peuvent constituer autant d’allergènes. Pour réduire votre exposition à ces particules (et donc vos symptômes d’allergie), ne permettez pas à vos animaux de monter sur votre lit et faites-les dormir à l’extérieur de la chambre.
  • Optez pour des revêtements de sol qui ne favorisent pas les allergies. La moquette est un véritable paradis pour les éléments indésirables. Si l’on se fie à la numération bactérienne au centimètre carré, un tapis peut s’avérer 4 000 fois plus sale qu’une cuvette de toilette. En retirant la moquette pour la remplacer par du linoléum ou du bois franc, vous pourriez réduire substantiellement la quantité d’allergènes dans votre environnement.
  • Utilisez un filtre HEPA. Un filtre haute efficacité pour les particules de l’air (HEPA) est un filtre mécanique qui élimine les particules en suspension dans l’air responsables des allergies en les emprisonnant dans un fin tamis. L’utilisation d’un filtre HEPA à la maison est assurément un moyen efficace d’améliorer la qualité de l’air et de limiter les réactions allergiques.
  • Choisissez des rideaux et des stores lavables. Les rideaux faits de coton ordinaire ou de tissu synthétique sont habituellement lavables à la machine. Les stores horizontaux amassent la poussière; une solution moins propice aux allergies est d’utiliser des stores à rouleau lavables.
  • Faites attention à la circulation d’air. Durant la saison pollinique, les allergènes peuvent pénétrer facilement dans la maison par une fenêtre ouverte. Pour éviter d’exacerber vos symptômes, gardez vos fenêtres fermées pendant cette période et utilisez plutôt la climatisation.
  • Disposez correctement des ordures. Couvrez votre poubelle de cuisine d’un couvercle à l’épreuve des insectes pour garder à distance les blattes et autres vilaines bestioles – ainsi que les allergènes qui viennent avec.
  • Restez zen. Les allergies peuvent être une source de stress, surtout lorsque la qualité de vie en souffre. Le stress peut à son tour faire grimper les niveaux d’histamine, principale hormone en cause dans les allergies. Vous avez les nerfs à bout? Utilisées dans un diffuseur, des huiles essentielles pures à 100 %, par exemple l’huile essentielle de lavande Aromaforce, embaumeront la maison et auront un effet apaisant.

Chaque petit geste compte; mettez toutes les chances de votre côté!

Références:
http://www.webmd.com/allergies/allergy-statistics
http://www.aaaai.org/about-aaaai/newsroom/allergy-statistics
http://msdh.ms.gov/msdhsite/_static/resources/2111.pdf
https://www.york.ac.uk/environment/postgraduate/msc-dip-environmental-science-and-management/indoor-pollution/
http://www.webmd.com/allergies/hepa-filters-for-allergies
http://www.webmd.com/allergies/features/stress-and-allergies

Read more:
sommeil et mémoire
Sommeil et mémoire, un parfait tandem

co-écrit par Rick Olazabal, B.Sc., BN On peut l’affirmer sans se tromper : sommeil et mémoire vont de pair. Mais dans...

Close