A.Vogel Blog

Language/Langue

Conseillère en Grippe A.Vogel

accueil / dossier grippe / pharyngite

Pharyngite

Symptômes, conseils et remèdes

0

Une pharyngite est une inflammation de la gorge. Une pharyngite s’accompagne de maux de gorge et, souvent, les amygdales (tonsilles) sont également enflammées. Découvrez ici plus en détail les symptômes, conseils et remèdes en cas de pharyngite.

Pharyngite : symptômes

Les symptômes d’une pharyngite sont les suivants :

  • Fièvre;
  • Toux (parfois une véritable toux rauque);
  • Mal de gorge;
  • Déglutition douloureuse;
  • Les amygdales sont parfois touchées également; dans ce cas, elles présentent de petites taches blanchâtres;
  • Les ganglions lymphatiques dans le cou peuvent être gonflés et sensibles;
  • Résistance immunitaire affaiblie; 

Mes 6 conseils en cas de pharyngite

Une pharyngite s’accompagne de symptômes tels que la fièvre, la toux et le mal de gorge. Mes conseils en cas de pharyngite sont les suivants :

Regardez la vidéo A.Vogel à propos de la grippe, du rhume et de la résistance immunitaire.

Traitement de la pharyngite

La pharyngite ne se traite pas par automédication. Le principal conseil consiste à s’assurer d’une bonne résistance immunitaire. Consultez également les conseils concernant le mal de gorge!

La différence entre le mal de gorge et la pharyngite

En cas de pharyngite, non seulement la gorge est irritée, mais les muqueuses sont aussi rouges, gonflées et enflammées. La déglutition est douloureuse et la voix est enrouée. Une pharyngite peut s’accompagner de fièvre.

Il existe deux types de pharyngite : la pharyngite aiguë et la pharyngite chronique.

La forme aiguë de la maladie survient de façon soudaine et disparaît généralement en 2 semaines. Elle est provoquée par un virus ou par une bactérie.

Une pharyngite chronique dure plus longtemps et il est difficile de s’en défaire. Elle est généralement due à une infection aggravée par la consommation d’alcool et le tabagisme.

La pharyngite est-elle contagieuse?

La cause de la pharyngite est virale dans la plupart des cas; généralement, il s’agit d’un des nombreux virus respiratoires syncytiaux et, parfois, du virus d’Epstein-Barr (EBV), le virus responsable de la maladie de Pfeiffer. De ce fait, la pharyngite est considérée comme contagieuse.

Pharyngite : faut-il consulter le médecin?

Vous pensez avoir une pharyngite? Communiquez avec votre médecin de famille :

  • si la fièvre persiste au-delà de trois jours;
  • si vous n’êtes plus capable de boire ou d’avaler;
  • si le mal de gorge s’accompagne d’une éruption cutanée sur le visage ou le thorax;
  • si le mal de gorge persiste au-delà de sept jours;
  • si vous êtes de plus en plus malade.

S’il s’agit d’un enfant, vous devez contacter directement votre médecin de famille :

  • si votre enfant a l’air vraiment très malade;
  • si votre enfant a du mal à respirer;
  • si votre enfant ne parvient pas à avaler sa salive.

Si d’autres symptômes vous inquiètent, veuillez consulter votre médecin de famille. 

La tonsillite (inflammation de la gorge) et l’angine (inflammation des amygdales) ne se traitent pas par automédication. Consultez un médecin, surtout si les symptômes persistent, car on sous-estime parfois la pharyngite et l’angine. Une pharyngite ou une angine négligée peut entraîner des complications fâcheuses comme une otite moyenne ou de l’arthrite. 

Conseil : améliorez votre résistance immunitaire

Conseils alimentaires en cas de pharyngite

Ne buvez pas de produits laitiers : ils retiennent le mucus dans le pharynx. Les produits laitiers fermentés sont permis : lait fermenté, yogourt et fromage blanc.

Mangez varié en consommant des salades de raifort (petite dose, râpé), de cresson de fontaine ou de cresson de jardin.

Buvez des infusions de thym, de sauge, de baies de genévrier, de verge d’or, de persil que vous édulcorez avec une petite dose de miel.

Faites le test de la grippe!

Vous êtes exténué, vous avez de la fièvre et vous avez mal à la gorge? Vous avez peut-être attrapé la grippe. Pour savoir si vous avez contracté la grippe, passez le test de la grippe!

Amygdales gonflées et pharyngite

Lorsque les enfants ont régulièrement des pharyngites ou que les amygdales sont gonflées – de sorte qu’ils ronflent, qu’ils ont de la difficulté à respirer ou à avaler –, il peut être envisagé de procéder à une ablation des amygdales (tonsilles). C’est également le cas lorsque des abcès se développent autour des amygdales et qu’ils deviennent un foyer d’infection ailleurs dans l’organisme.

Bien que l’ablation des amygdales palatines ou des amygdales pharyngiennes soit une intervention banale en apparence, il faut bien prendre conscience du fait que les amygdales exercent une fonction bien définie et qu’on ne peut pas simplement les enlever sans tenir compte de cette fonction. Les amygdales palatines forment une barrière contre les infections comme le rhume ou la grippe. Elles sont constituées de tissu adénolymphatique renflé qui fait partie de l’ensemble de notre système adénolymphatique. Les ganglions lymphatiques forment un vaste système de lutte contre les infections.

La taille des amygdales n’est pas constante. Elles atteignent leur taille maximale chez les enfants de quatre ans. Puis, elles rapetissent progressivement jusqu’à atteindre leur taille définitive (chez les enfants de douze ans). Les amygdales de certains enfants sont particulièrement grosses. Cela peut être dû à une inflammation qui fait gonfler amygdales. La gravité des symptômes détermine la nécessité ou non de procéder à une ablation des amygdales.

Auparavant, on procédait à une ablation partielle des amygdales palatines. Aujourd’hui, on les enlève entièrement.

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous trouvé cette information utile? J’aimerais lire vos commentaires. Merci! Krista, votre Conseillère en Grippe A.Vogel

0 produit(s) dans le panier

JOUEZ afin d’avoir une chance de GAGNER avec Herbamare!!!