A.Vogel Blog

Language/Langue

accueil / nutrition / ingrédients  / noix de coco / comment ouvrir une noix de coco

Comment ouvrir une noix de coco

0

Quiconque a déjà essayé d’ouvrir une noix de coco sait que cela ne se fait pas en criant « casse-noisette »... La fracasser sur le sol, la cogner avec les poings ou la botter comme un ballon de football ne sont pas nécessairement des méthodes efficaces. Avec un peu de patience et la bonne technique, par contre, il y a moyen d’ouvrir une noix de coco sans se fatiguer.

Chaque noix de coco est surmontée de trois yeux. L’un d’eux est un peu plus mou que les autres et peut être percé. Une fois la noix de coco perforée, on peut en retirer l’eau, de manière à ne pas perdre le délicieux liquide au moment de briser l’écorce du fruit.

Pour pratiquer l’ouverture dans l’œil de la noix de coco, vous pouvez utiliser un tire-bouchon, ou encore y enfoncer un clou ou une vis. Recueillez ensuite l’eau dans une tasse ou un bol. Cette eau est excellente pour cuisiner ou tout simplement pour la boire telle quelle.

La noix de coco possède un centre ou « équateur » naturel (les yeux et la queue étant situés aux deux « pôles »); c’est à cet endroit qu’elle est la plus facile à ouvrir. Au moyen d’un objet contondant, comme le manche d’un couteau, un marteau ou le coin d’un plan de travail, frappez fermement la noix de coco tout autour de son équateur.

Continuez à frapper jusqu’à ce que la noix de coco soit fendue, puis détachez les deux moitiés. À l’intérieur se trouve la chair blanche et crémeuse, fixée à la coque.

Vous devriez pouvoir détacher la chair assez aisément, quoique certains trouvent qu’elle est plus facile à retirer si on chauffe ou que l’on congèle la noix de coco, ne serait-ce que quinze minutes avant de l’ouvrir. Veillez toutefois à drainer l’eau au préalable, sinon la noix de coco risque d’exploser...

0 produit(s) dans le panier

Gagnez un voyage pour visiter nos jardins en Suisse!