A.Vogel Blog

Language/Langue

accueil / phytothérapie / Promesses et limites de la phytothérapie

Promesses et limites de la phytothérapie

Les plantes médicinales se trouvent aujourd'hui dans un secteur partagé entre tradition et innovation.

0

Outre les remèdes végétaux qui ne reposent que sur l'usage traditionnel, une multitude de produits phytothérapiques est apparue, résultat de la recherche moderne autour des plantes médicinales. Les remèdes végétaux sont ancrés dans l'automédication, nombre d'utilisateurs souhaitent toutefois qu'ils soient prescrits par le médecin. 

Les enquêtes montrent que les remèdes naturels (notamment à base de plantes) connaissent un engouement croissant. Au cours des 30 dernières années, le nombre d'utilisateurs n'a cessé d'augmenter. Les nouveaux adeptes sont des hommes comme des femmes, de toutes les tranches d'âge et de toutes les couches sociales. Bien que les remèdes végétaux occupent une large place dans l'automédication, beaucoup de gens estiment qu'il est « important » ou même « très important » que ces produits puissent être prescrits par le médecin. Cela souligne que pour la majorité des gens, les remèdes à base de plantes sont également indispensables dans les thérapies médicales. 

Phytothérapie et médecine conventionnelle

Les remèdes à base de plantes ont malheureusement toujours été rangés au nombre des thérapies alternatives, et c'est toujours le cas de nos jours. Tant que la phytothérapie, c'est-à-dire l'utilisation de plantes médicinales pour soigner les malades, ne sera pas une discipline obligatoire dans le cursus médical, de nombreuses barrières subsisteront au niveau de l'acceptation du corps médical. Pour bon nombre de médecins cependant, l'idée que la phytothérapie n'est pas une alternative à la médecine conventionnelle, mais un élément de la médecine moderne orientée vers les sciences naturelles, a fait son chemin : elle est devenue une nuance importante sur la palette thérapeutique.

Avec leur large profil d'actions pharmacologiques et thérapeutiques, les remèdes à base de plantes comblent des lacunes dans les traitements, et offrent d'excellentes possibilités de guérison et de prévention de certains troubles aigus ou de certaines maladies chroniques. Ils déploient un rapport bénéfices/risques favorable, cela signifie que pour une efficacité satisfaisante, ils sont en général inoffensifs et bien tolérés. Le cœur de cible de leur utilisation : les maladies d'une gravité légère ou modérée. Dans le domaine des soins aux personnes âgées également, on a de plus en plus recours aux remèdes végétaux.

Des résultats satisfaisants sont obtenus dans le renforcement des défenses immunitaires, pour les rhumes et refroidissements, les maladies des voies respiratoires, l'épuisement, la nervosité, les troubles du sommeil, les problèmes de peau, les dépressions légères à modérées, les maladies cardiovasculaires, les douleurs rhumatismales, les troubles du débit sanguin dans le cerveau, les troubles veineux, les problèmes gastro-intestinaux, les yeux secs, l'arthrose, les troubles de la ménopause, les infections urinaires, l'hypertrophie bénigne de la prostate, etc. En tant que thérapie d'accompagnement, pour stimuler le système immunitaire et les défenses du patient, les remèdes à base de plantes se révèlent tout à fait pertinents, également en cas de maladie grave comme le cancer. 

Objectifs thérapeutiques de la phytothérapie

« La phytothérapie a atteint des objectifs … négligés par d'autres branches de la médecine (par ex. approche holistique, défenses immunitaires et capacité à guérir, mécanismes d'autorégulation, prévention, action douce, soins naturels, capacité personnelle à se soigner). De telles approches sont de nos jours très en vogue, chez les patients mais aussi chez bon nombre de médecins ».

Extrait de : Saller/Reichling/Hellenbrecht «Phytotherapie. Klinische, pharmakologische und pharmazeutische Grundlagen», Haug Verlag, Heidelberg 1995 [Fondements pharmaceutiques, pharmacologiques et cliniques, ndlt.]

Idées et préjugés

Les uns considèrent les principes actifs des plantes comme des « aides miraculeuses », les autres polémiquent à propos des « petites fleurs » et de la « verdure », en prétendant de manière simpliste que même les plantes peuvent tuer. L'idée que la nature (bienveillante), souvent relayée avec emphase par les médias, s'oppose à la chimie (nocive), se conclut fréquemment par l'affirmation aussi cynique que fausse : « S'il n'y a pas d'effets secondaires, c'est qu'il n'y a pas d'effets. » Les déclarations générales et indifférenciées selon lesquelles les remèdes végétaux auraient une efficacité discutable sont aussi fausses que les affirmations prétendant que tout ce qui est végétal est doux et inoffensif. La phytothérapie peut également susciter des effets secondaires, bien que dans une moindre mesure lorsque l'utilisation qui en est faite est prudente et bien conseillée. 

En cas d'utilisation de remèdes à base de plantes, les consommateurs avertis doivent faire attention aux points suivants :

  • Les remèdes phytothérapiques ne sont pas anodins. Même si en général peu d'effets secondaires surviennent, dans certains cas isolés (comme pour toute substance) des effets indésirables et des interactions avec d'autres remèdes peuvent survenir. Lisez attentivement la notice d'utilisation, notamment les points mentionnés dans les contre-indications.
  • En général, les remèdes végétaux conviennent à une utilisation prolongée. Il existe toutefois des plantes médicinales à n'utiliser que pendant une courte période. Par exemple, les baies de genévrier à forte dose peuvent à long terme détériorer les reins, la menthe poivrée absorbée en permanence peut provoquer l'engourdissement du pylore, favorisant ainsi les aigreurs d'estomac. En cas d'utilisation prolongée de remèdes à base de plantes, demandez conseil à votre médecin, au pharmacien, au naturopathe ou au droguiste.
  • Les remèdes végétaux ne conviennent pas toujours aux femmes enceintes. Durant la grossesse, il ne faut absorber aucune préparation sans avoir pris conseil auprès d'un médecin ou d'un pharmacien. 
  • Avant une opération, le praticien doit être informé de toute consommation de remèdes végétaux (ail, millepertuis, valériane...)
  • Pour un certain nombre d'indications (par ex. sida, cancer, maux de tête, prévention des fausses couches etc.), il n'existe aucun remède phytothérapique. Si vous tombez sur de telles préconisations, la plus grande précaution et le scepticisme sont de mise. Renseignez-vous en pharmacie ou dans une droguerie, auprès des organismes de protection ou des fédérations de consommateurs, des autorités de santé ou auprès d'autres spécialistes indépendants. 
  • Les plantes utilisées ne doivent pas être traitées avec des herbicides ni des pesticides, ni être contaminées par des métaux lourds ou par des médicaments synthétiques (c'est le cas de certaines « préparations végétales » vendues sur Internet en provenance d'Asie). Pour votre sécurité, préférez les remèdes à base de plantes issues de l'agriculture biologique.
  • Vérifiez si l'appellation « standardisé » apparaît. Elle garantit une efficacité constante. Concernant les remèdes à base de plantes fraîches d'A.Vogel, la standardisation signifie l'homogénéité de la qualité à toutes les étapes de fabrication, depuis la semence cultivée par A.Vogel jusqu'à la teinture-mère ou les comprimés prêts à l'emploi.
  • De par le mode de séchage, non seulement les plantes perdent leurs précieuses huiles essentielles, mais en outre des modifications apparaissent dans la structure globale, pouvant influencer négativement la teneur en principes actifs et parfois la stabilité.  Alfred Vogel avait remarqué chez ses patients une meilleure efficacité, plus large et plus intense, avec les extraits de plantes fraîches par rapport aux plantes séchées.
  • Enfin, la renommée du fabricant confère une garantie de qualité. Les producteurs sérieux mettent à la disposition des thérapeutes et des consommateurs diverses informations et éventuellement de la documentation sur les études scientifiques.            

  • Ingrid Zehnder-Rawer

0 produit(s) dans le panier

JOUEZ afin d’avoir une chance de GAGNER avec Herbamare!!!