A.Vogel Blog

Language/Langue

Les pertes de mémoire à priori anodines ne le sont pas toujours…
Quand s’inquiéter ?

  • Testez votre mémoire!

    Saviez-vous que plus le cerveau travaille, mieux il travaille! Commencer le jeu!

  • La microcirculation?

    La microcirculation est la liaison entre le sang et la cellule. En savoir plus >>

  • Questions et réponses

    Nos experts répondent à toutes vos questions. En savoir plus





accueil / circulation / perte de mémoire

Perte de mémoire

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la perte de mémoire et comment maîtriser les symptômes!

0

Oublier des choses ne constitue pas en soi un symptôme de problème sérieux, à moins d’être accompagné d'autres symptômes tels confusion et changements de comportements.

Cette page explore les causes et symptômes de la perte de mémoire tout en proposant différentes solutions pour y remédier. Vous pouvez également poser une question sur ce sujet, via notre section questions et réponses.

La perte de mémoire

Vous avez un mot sur le bout de la langue? À mi-chemin pour faire une tâche, vous ne vous rappeler plus ce que vous vouliez faire? Vous parlez à quelqu'un que vous connaissez bien mais impossible de vous souvenir de son nom...

Nous avons tous connu des blancs de mémoire à l'occasion.  Mais lorsque cela devient plus fréquent, nous commençons à nous demander si nous avons réellement des problèmes avec notre mémoire ou s'il s'agit des signes précurseurs de la démence.

La mémoire n'est pas quelque chose de tangible que nous pouvons voir si elle a changé. Nous devons nous fier à nos propres observations et celles des autres personnes autour de nous pour réaliser que notre mémoire n'est pas au mieux de sa forme.

Causes de perte de mémoire

La mémoire peut être affectée par de multiples facteurs:

  • le manque de sommeil
  • le stress
  • un manque d'exercice
  • une fièvre élevée 
  • l'épilepsie 
  • une intoxication grave à l'alcool
  • une chirurgie 
  • la prise de certains médicaments tels somnifères et antidépresseurs
  • la consommation de drogue
  • des carences alimentaires
  • l'anémie
  • une fatigue physique ou mentale
  • la ménopause (à cause du déséquilibre hormonal),
  • l'hypothyroïdie
  • l'hyperactivité  

Étant donné la multitude de causes possibles, il est important de consulter un médecin pour toute perte de mémoire grave, surtout si elle est caractérisée par l’oubli de la fonction des objets (ce à quoi ils servent), de grandes parties de la journée, de notre lieu de résidence où des personnes que l’on fréquente. 

Améliorer sa mémoire

Différentes actions qui peuvent être prises pour améliorer votre mémoire dépendamment de l'existence ou non d'un problème sou-jacent. Voici quelques conseils utiles:

Être plus conscient - certaines personnes sont plus facilement distraites que d'autres; elles perdent souvent leur clé de voiture, portefeuille ou sac à main. Pour celles-ci, améliorer leur mémoire pourrait simplement d'être plus attentives à ce qu'elles font sur une base quotidienne.

Etat de santé - se sentir morose, stressé, avoir des troubles du sommeil ou même être en ménopause peut entraîner des problèmes de concentration et de mémoire. Aborder les différents problèmes de santé peut aider à améliorer la mémoire.

Médication - Certains médicaments prescrits peuvent causer des effets secondaires, comme des pertes de mémoire. Si vous pensez que c'est votre cas, consultez votre médecin.

Exercice - non seulement l'exercice améliore votre santé physique, mais il favorise également la circulation sanguine dans tout votre corps.  Ceci fait en sorte que vous respirez plus profondément et un afflux plus important de sang circule vers le cerveau, favorisant une meilleure oxygénation.

Alimentation - les poissons gras, les noix et les graines contiennent une somme importante d'acides gras essentiels pour le cerveau. N'oubliez pas de boire beaucoup d'eau pour éviter la déshydratation, surtout lorsque vous consommez de l'alcool. Et bien sûr, buvez modérément.

Alimentation et perte de mémoire

Notre cerveau a certains besoins alimentaires.

Les acides gras sont essentiels au bon fonctionnement du cerveau. On peut les consommer sous forme de noix et de graines crues (non-rôties), d'huiles de première pression à froid ou de suppléments tel le VegOmega-3 d’A.Vogel. Les huiles dans VegOméga-3 sont extraites de plantes non contaminées par les métaux lourds.  Les huiles ayant subi une décontamination sont plus difficiles à digérer. Ainsi, le VegOmega-3 s’assimile et se digère mieux que les huiles de poisson et s’avère efficace même à petites doses.

La lécithine joue un rôle indispensable dans la transmission des impulsions nerveuses impliquées dans la mémoire. La lécithine se retrouve dans les jaunes d'œufs liquides, le soya, le germe de blé, les noix et les graines crues.

Les vitamines B contribuent également au bon fonctionnement du cerveau.  Entre autre, la vitamine B6 est importante pour aider à se souvenir de ses rêves.  La levure de bière, le germe de blé cru, les œufs, le chou et les légumes verts constituent de bonnes sources de vitamines B.

Suppléments et perte de mémoire

Le remède par excellence pour traiter une mémoire défaillante est le Ginkgo Extra ou Ginkgoforce d’A.Vogel. Contrairement aux autres extraits de Ginkgo sur le marché, ces produits sont des extraits holistiques.

Ils augmentent la microcirculation dans le cerveau ce qui vivifie le cortex cérébral, permettant de prévenir la perte de mémoire et d'augmenter la vivacité d’esprit.  

Si les facultés mentales commencent à montrer des signes de fatigue, le Ginkgo peut être utilisé pour ralentir le processus de détérioration et permettre le maintien d’une qualité de vie normale pour plusieurs années.

À un stade plus avancé, le ginkgo s’avère utile pour améliorer l’humeur et la vivacité d’esprit.

Le Bio-Strath est un supplément qui contient 61 éléments nutritionnels qui contribuent à la santé du cerveau et donnent de l’énergie.  Des études scientifiques ont démontré que le Bio-Strath améliore la capacité de concentration et la mémoire.

Maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer est une forme de démence caractérisée par des changements physiques dans le tissu cérébral. Comme d'autres formes de démence, elle entraîne une perte de mémoire ainsi que d'autres problèmes de la fonction cérébrale, tels que la capacité de penser et de raisonner.

Les personnes âgées de plus de 60 ou 70 ans qui observent des pertes de mémoire, peuvent penser qu'elles pourraient souffrir de démence ou de la maladie d'Alzheimer. Il est important de se rappeler qu'avec l'âge, une légère perte de mémoire est un phénomène courant et normal.  Il ne s'agit pas nécessairement des premiers signes de démence.

Quand consulter un professionnel de la santé pour les troubles de la mémoire?

Le stress, la fatigue ou même la prise de certains médicaments peuvent avoir un impact négatif sur la mémoire.

Par contre, si vous ou si une personne que vous connaissez présente plusieurs des symptômes suivants, il serait préférable de consulter un professionnel de la santé :

  • difficultés à exécuter les tâches familières
  • jugement affaibli
  • pertes de mémoire qui nuisent au fonctionnement journalier
  • objets égarés
  • problèmes de langage
  • désorientation dans l'espace et dans le temps
  • difficultés avec les notions abstraites
  • manque d'enthousiasme
  • changements d'humeur ou de comportement
  • changements de personnalité

Test pour la démence ou maladie d'Alzheimer

Si vous craignez que vous (ou quelqu'un que vous connaissez) puissiez avoir la maladie d'Alzheimer, essayez le test de l'horloge. Dessinez une horloge - sans en regarder une - ainsi que les chiffres aux endroits appropriés. Ensuite, dessinez les aiguilles pour indiquer une heure spécifique (par ex.: 15h40).

Vous obtenez un point pour dessiner un cercle fermé, un point pour placer les nombres correctement, un point pour inclure les douze nombres et un point pour dessiner les aiguilles à l'heure spécifiée.

Si vous obtenez 4 points, la probablilité que vous soyez atteint d’une démence est très faible.

Par contre, s'il y a une ou plusieurs erreurs, ceci peut indiquer la présence de troubles cognitifs ou d’une démence. Un test complémentaire est nécessaire pour évaluer plus en détail les fonctions cognitives.

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous trouvé cette information utile? J’aimerais lire vos commentaires. Merci! Sonia Chartier

0 produit(s) dans le panier