A.Vogel Blog

Language/Langue

38% des femmes ont des problèmes digestifs ...
et ne veulent pas en parler!

Les pages A.Vogel vous offrent de l'information et des conseils santé pour contrer les troubles digestifs.

accueil / Troubles digestifs

Troubles digestifs

Plus de 20 millions de Canadiens souffrent de problèmes digestifs chaque année(1). Faites-vous partie du lot?

0

Les manifestations de troubles gastro-intestinaux – notamment le ballonnement, les gaz, la diarrhée, la constipation et les nausées – semblent être encore un sujet tabou. Bien des gens qui, de façon chronique, éprouvent des malaises digestifs non spécifiques évitent d’en parler ouvertement et choisissent de souffrir en silence. En fait, la sous-déclaration aux professionnels de la santé et la difficulté à diagnostiquer correctement certains troubles digestifs font en sorte que le problème est probablement sous-évalué et que le nombre de Canadiens effectivement touchés pourrait fort bien dépasser les estimations actuelles(2).

La plupart des études récentes sur les troubles digestifs mettent en relief le rôle crucial que joue la flore intestinale, également appelée microbiote, dans l’altération de la fonction digestive. En effet, plus de 100 mille milliards de cellules microbiennes(3)logent dans l’intestin; on estime que leur nombre est jusqu’à dix fois supérieur à celui des cellules du corps humain. Lorsque les bactéries bénéfiques sont perturbées, cela peut avoir un impact sur leur action au niveau de la physiologie, du métabolisme, de l’absorption des nutriments et de la fonction immunitaire(2).

Pour prévenir les réactions intempestives de votre système digestif, veillez par conséquent à bien traiter votre flore intestinale par une saine alimentation, la gestion de votre stress et la prise de suppléments s’il y a lieu. Après tout, ces bactéries utiles ne veulent que votre bien – vraiment!

Indigestion/Dyspepsie

Le mot indigestion désigne une douleur ou un inconfort vague dans la partie supérieure de l’abdomen au moment de la digestion. Aussi appelée dyspepsie, l’indigestion est le moyen par lequel l’organisme proteste contre le menu que vous lui avez récemment imposé. 

L’indigestion est un symptôme non spécifique qui peut se manifester de façon aiguë – par exemple immédiatement après l’ingestion d’aliments avariés – ou chronique, faisant partie d’un problème digestif plus général.

L’indigestion peut provoquer certains des malaises suivants, ou tous :

  • Douleur diffuse dans le haut de l’abdomen
  • Ballonnement ou sensation de plénitude après avoir mangé
  • Flatulences (rots ou gaz intestinaux)
  • Nausées et vomissements
  • Bruits intestinaux anormaux (ex. : gargouillements)
  • Sensation de brûlure dans la poitrine

Brûlures d’estomac

L’indigestion s’accompagne souvent de brûlures d’estomac. Ce symptôme se situe dans le haut du tube digestif, mais il peut donner l’impression que le cœur est en cause car la douleur est ressentie autour de la région cardiaque. Cette sensation survient lorsque l’acide gastrique remonte dans l’œsophage, entraînant une sensation de brûlure au niveau de la poitrine et de la gorge(4).

Les causes et les facteurs de risque de brûlures d’estomac sont multiples :

  • Déclencheurs alimentaires tels que le chocolat, les produits épicés, l’alcool, les aliments gras et les agrumes
  • Grossesse
  • Problème digestif sous-jacent, par exemple le reflux gastro-œsophagien pathologique ou la gastroparésie
  • Certains médicaments
  • Obésité
  • Faiblesse du sphincter inférieur de l’œsophage, c’est-à-dire le clapet qui sépare ce dernier de l’estomac

Bien que ce soit rare, il est possible que le reflux soit « silencieux ». Certaines personnes auront la voix rauque, une toux persistante, un mal de gorge ou la gorge qui brûle ainsi que de la difficulté à avaler, sans toutefois éprouver de sensation de brûlure d’estomac ni avoir de nausées ou de vomissements.

 

Flatulences

Les gaz sont un phénomène normal et quotidien. À mesure que les aliments avancent à l’intérieur du tube digestif, la décomposition microbienne des nutriments produit des déchets gazeux. Ce gaz finit par être libéré sous forme de rots par la bouche ou de flatulences par l’anus. 

Tous les aliments contenant des glucides peu digestes comme les fibres, les sucres fermentescibles, les alcools de sucre et les graisses augmentent la production de gaz(5).   

Si dans certaines cultures les flatulences sont un sujet de franche rigolade, elles peuvent aussi dénoter une maladie digestive qui n’a rien de drôle. Des flatulences excessives sont souvent présentes dans les syndromes de malabsorption comme les affections abdominales inflammatoires, le syndrome du côlon irritable, l’intolérance au lactose et la maladie cœliaque(5)

 

Ballonnement

Le ballonnement est une sensation de gonflement de l’abdomen. Parfois celui-ci est effectivement distendu, mais à d’autres moments il peut simplement donner l’impression de l’être sans qu’il n’y ait de signe physique objectif. Le ballonnement est habituellement lié aux types d’aliments ingérés et à la manière dont ils sont consommés; il peut se manifester régulièrement, même sans abus de nourriture. Sur le plan psychologique, il peut susciter un grand inconfort, de l’irritation et même un état dépressif.

Tout comme les flatulences, le ballonnement ou l’enflure abdominale peuvent être le signe d’un problème digestif plus sérieux(5). Si la plupart des gens qui ont l’abdomen gonflé ne souffrent pas d’une pathologie digestive, un ballonnement constant peut indiquer que d’autres processus physiologiques sont en cause. La gastroparésie (vidange lente de l’estomac), le syndrome du côlon irritable et la prolifération bactérienne de l’intestin grêle sont des troubles digestifs chroniques qui se manifestent entre autres par des symptômes de ballonnement.

Diarrhée

Pour la plupart des gens, la diarrhée correspond à l’expulsion démesurée et difficilement contrôlable des selles peu après l’ingestion d’aliments insalubres, quand elle n’est pas une réaction de combat contre la grippe intestinale. En fait, c’est un virus logé dans le tube digestif qui est responsable de la plupart des diarrhées aiguës et aqueuses. Ce type de diarrhée, aussi appelée gastroentérite virale ou parfois diarrhée des voyageurs si elle survient pendant un déplacement, se résorbe habituellement en moins de deux semaines(6).

Par contre, certaines personnes ont des diarrhées ou des selles molles sur une base quasi quotidienne. Il existe diverses causes de la diarrhée chronique, dont : 

  • Syndrome du côlon irritable
  • Affections abdominales inflammatoires
  • Troubles endocriniens comme l’hyperthyroïdie
  • Intolérance ou allergie alimentaire
  • Réaction indésirable aux médicaments
  • Alcool ou caféine
  • Insuffisance pancréatique entraînant une malabsorption des graisses

Dans tous les cas de diarrhée, il est important de surveiller l’hydratation et de remplacer les électrolytes – comme le sodium, le magnésium, le potassium, le chlorure et le bicarbonate – perdus par les selles. Il est également essentiel de demeurer à l’affût des signes avant-coureurs de complications ou d’indices d’un problème de santé plus sérieux, incluant(7) :

  • Perte de poids rapide et non intentionnelle
  • Diminution de la quantité d’urine
  • Arythmie (anomalies du rythme cardiaque) ou chute marquée de la tension artérielle
  • Présence de sang ou de mucosités dans les selles
  • Douleur thoracique
  • Fièvre
  • Diarrhée prolongée et inexpliquée

Votre médecin traitant pourra évaluer tout signe inhabituel et déterminer s’il est nécessaire de faire des analyses, de suivre un traitement ou vous rendre aux urgences pour une intervention immédiate.

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous trouvé cette information utile? J’aimerais lire vos commentaires. Merci! Sonia Chartier

0 produit(s) dans le panier

Gagnez un voyage pour visiter nos jardins en Suisse!