A.Vogel Blog

Language/Langue

accueil / ménopause / Cycle menstruel

Cycle menstruel

Le cycle menstruel est l’ensemble des phénomènes qui régissent chaque mois l’ovulation et les règles.

1

Le cycle menstruel normal

Le « centre de contrôle » du cycle menstruel de la femme se situe dans une partie du cerveau appelée hypophyse. Cette glande produit deux hormones qui permettent aux organes reproducteurs féminins d’accomplir principalement deux tâches :

  • La fabrication et la libération d’un ovule par les ovaires, chaque mois
  • L’épaississement de la muqueuse utérine, le préparant à recevoir l’ovule fécondé

À un certain moment, au cours du mois, les ovaires libèrent un ovule (ovulation). L’ovule est alors dirigé vers l’utérus, pour éventuellement y rencontrer un spermatozoïde qui voudra bien le féconder. Le cas échéant, l’ovule fécondé s’accroche à la paroi de l’utérus, déjà prête à le recevoir et à l’alimenter. C’est là le point de départ d’une toute nouvelle vie.

Si toutefois l’ovule n’est pas fécondé au bout de quelques jours, il meurt. L’épaississement de la paroi n’étant plus nécessaire, la muqueuse commence à se désagréger et est évacuée de l’utérus environ 14 jours après l’ovulation. C’est là l’explication des règles, ou menstruations, que toute femme en âge de procréer connaît normalement chaque mois.

À la fin des menstruations, la muqueuse utérine reprend un nouveau cycle en produisant une nouvelle couche de cellules pour se préparer à recevoir un autre ovule fécondé le mois suivant.

 

Le cycle menstruel et la ménopause

Lorsqu’une femme approche de la ménopause, il n’est pas rare que son cycle devienne irrégulier ou ses pertes plus abondantes. Ces symptômes peuvent se manifester pendant quelques années avant l’arrêt définitif des menstruations – on appelle cette période « périménopause ».

À mesure qu’une femme avance en âge, la grossesse devient de plus en plus risquée, à la fois pour la mère et pour l’enfant à naître. La nature envoie ainsi le message que le corps de la femme n’a plus la même capacité qu’avant, en particulier pour une tâche aussi exigeante que porter un enfant.

La sécrétion des hormones hypophysaires diminue et se dérègle; les menstruations deviennent irrégulières. Les ovaires perdent également de leur vigueur et finissent par cesser de produire des ovules. L’épaississement de la muqueuse utérine devient inutile et la réduction progressive des niveaux d’œstrogène et de progestérone marque éventuellement la fin des menstruations.

C’est ainsi que la ménopause sonne le glas de la carrière de reproduction de la femme!

Le déclin de la production d’hormones durant la périménopause et à la ménopause peut susciter toute une gamme de symptômes de ménopause, notamment les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes.

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous trouvé cette information utile? J’aimerais lire vos commentaires. Merci! Sonia Chartier

  • FAQ

    Nos experts répondent à toutes vos questions sur la ménopause.En savoir plus

  • Etude Cliniques

    efficacité et la tolérance du nouveau Menopause de A.Vogel. En savoir plus

  • Produits complémentaires

    pour le traitement de la ménopause. En savoir plus

0 produit(s) dans le panier

Gagnez un voyage pour visiter nos jardins en Suisse!