A.Vogel Blog

Language/Langue

accueil / ménopause / perte de cheveux et ménopause

Perte de cheveux et ménopause

Perdre ses cheveux peut être une expérience perturbante et démoralisante pour la plupart des femmes. Malheureusement, cela peut souvent se produire au cours de la ménopause par suite de la chute du niveau d’estrogènes et de l’augmentation de la testostérone.

1

Cette page explore les causes et symptômes de la perte de cheveux pendant la ménopause et présente des solutions santé. Vous pouvez poser une question sur la perte de cheveux pendant la ménopause ou sur tout autre trouble en lien avec la ménopause via notre section questions et réponses.

Introduction à la perte des cheveux liée à la ménopause

De nombreuses femmes souffrent d’une perte des cheveux lorsqu’elles traversent la ménopause. Tout le monde perd naturellement de 50 à 100 cheveux par jour. Si vous commencez à en perdre plus, vous remarquerez peut-être que votre cuir chevelu se dégarnit à certains endroits, que vous perdez des touffes entières de cheveux lorsque vous les lavez ou les brossez, ou encore qu’ils perdent de leur épaisseur à l’avant et sur les côtés du crâne.

Les cheveux sont constitués de kératine, la même matière que les ongles. Elle est produite par des structures cellulaires du nom de follicules capillaires qui se trouvent sous le cuir chevelu et les cheveux que les gens lavent, brossent et coiffent sont en fait les secrétions mortes de ces follicules. Les cheveux présents sur la tête peuvent y rester jusqu’à six ans avant de tomber.

Pourquoi la ménopause cause-t-elle la perte des cheveux?

Bien que la plupart des gens ne voient pas automatiquement dans la perte des cheveux un symptôme de la ménopause, les changements hormonaux associés à cette période de la vie ont toutes sortes d’effets inattendus sur l’organisme.

Les hormones que sont les estrogènes et la testostérone ont une très grande influence sur la pousse des cheveux. Pendant la ménopause, les niveaux d’estrogènes baissent. Or les estrogènes sont importants pour stimuler la croissance des cheveux. Bien que les niveaux d’estrogènes chutent, les niveaux de testostérone augment disproportionnellement. Avec pour résultat que les cheveux qui poussent sont plus fins qu’avant et qu’une pilosité peut apparaître sur le visage.

Toutefois, la perte des cheveux peut avoir d’autres causes qui peuvent aller tout simplement de ce que vous mangez à des problèmes plus graves comme le stress, certaines maladies et certains médicaments. Il est important de découvrir la racine du problème afin de trouver le traitement le plus efficace.

Alimentation, mode de vie et remèdes naturels pour la perte des cheveux

Peu de femmes sont prêtes à rester les bras croisés à regarder leurs cheveux tomber. Elles préféreront plutôt utiliser certains remèdes naturels associés à des plantes médicinales et à des médicaments classiques pour garder leur chevelure aussi saine que possible. 

  • Traitez vos cheveux avec douceur. Utilisez un shampoing doux pour les laver et évitez de les tirer et de les emmêler. Les séchages répétés peuvent nuire à la santé vos cheveux qui risquent alors de tomber plus facilement. Un massage du cuir chevelu peut stimuler l’irrigation sanguine du crâne et enrayer la perte des cheveux.
  • Certain aliments peuvent améliorer la qualité des cheveux. Les protéines et les aliments riches en fer (comme les viandes rouges) aident à fortifier les cheveux. La vitamine C, présente dans les agrumes et dans d’autres fruits, est également bénéfique, ne serait-ce que pour vous aider à absorber le fer dans le sang. 
  • Limitez le stress. Cela vous aidera également à mieux dormir la nuit, réduisant un autre facteur susceptible de causer la perte des cheveux. L’exercice contribue à réduire le stress, à améliorer le sommeil et la circulation du sang jusqu’au cuir chevelu, essentielle pour conserver ses cheveux.
  • Une préparation d’ortie et de silice ou de silice seule peut être utile, et la cimicaire peut stimuler les niveaux d’estrogènes, pour autant que vous ne suiviez pas d’autre traitement hormonal.

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous trouvé cette information utile? J’aimerais lire vos commentaires. Merci! Sonia Chartier

0 produit(s) dans le panier