A.Vogel Blog

Language/Langue

accueil / ménopause / Plantes médicinales

Plantes médicinales

Quelques plantes bénéfiques pour soulager les symptômes de ménopause

1

Traitement des symptômes de ménopause par les plantes

De nombreuses femmes n’auront besoin d’aucun traitement à la ménopause, car elles n’éprouvent que peu de symptômes. Si toutefois les symptômes de ménopause affectent votre qualité de vie, il existe de nombreux remèdes naturels à base de plantes médicinales.

Cette page décrit comment vous pouvez utiliser certaines plantes pour traiter vos symptômes de ménopause. Il s’agit d’un guide général – si votre état de santé vous préoccupe ou si vous éprouvez des symptômes graves, parlez-en à votre médecin.

Bien des symptômes de ménopause peuvent être atténués simplement par de petits changements à votre régime alimentaire ou votre style de vie. Pour en savoir plus, consultez notre page de conseils pour une ménopause en santé.


La sauge, pour les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes

La sauge (Salvia officinalis) est une herbe aromatique bien connue en cuisine. Si on l’utilise traditionnellement pour relever la saveur des rôtis, on y a aussi recours depuis fort longtemps pour combattre la transpiration excessive durant la ménopause.

La sauge est riche en huiles essentielles, c’est d’ailleurs ce qui lui procure un arôme si puissant. Ces huiles contribuent pour beaucoup aux vertus médicinales de la plante. De nos jours, les extraits de sauge sont bien connus et couramment utilisés pour leur efficacité à atténuer les sueurs et bouffées de chaleur dues à la ménopause.

Renseignez-vous à propos de l’utilisation des comprimés de sauge comme traitement des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes en période de ménopause.

Certains changements des habitudes de vie peuvent aussi être utiles pour maîtriser les symptômes de ménopause. Lisez nos pages sur les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes pour en savoir davantage.

 

Le millepertuis, pour les troubles de l’humeur

Le millepertuis (Hypericum perforatum) est aussi une plante très populaire, qui est complètement épanouie et habituellement récoltée le jour de la Saint-Jean, soit le 24 juin.

On connaît maintenant assez bien de quelle manière le millepertuis agit pour combattre les idées noires et l’anxiété, en particulier durant la ménopause. Un de ses principaux ingrédients actifs, une substance du nom d’hypericine, a été découvert il y a de nombreuses années. Depuis, on a constaté que d’autres substances, par exemple l’hyperforine, contribuaient également à l’action de la plante.

La valériane, pour le stress, l’anxiété et les troubles du sommeil

C’est la racine de la valériane (Valeriana officinalis) qui a une valeur médicinale. On l’utilise depuis plusieurs dizaines d’années pour traiter le stress et l’anxiété. Comme la plante a pour effet de détendre à la fois l’esprit et le corps, on l’utilise aussi comme aide au sommeil.

À la ménopause, les sueurs nocturnes ont souvent pour effet de perturber le sommeil. Mais la ménopause elle-même peut entraîner des troubles du sommeil. Si ce sont les sueurs nocturnes qui vous empêchent de bien dormir, la sauge est un remède tout indiqué.

Si par contre vous dormez mal pour d’autres raisons, vous pourriez envisager la prise d’un produit à base de valériane. Découvrez le mode d’action de la valériane (Valeriana officinalis) dans le traitement des troubles du sommeil dus à la ménopause.

On trouve également de la valériane dans certains produits destinés à combattre le stress. Voyez comment traiter les symptômes de ménopause par le soulagement du stress.

L’arnica, pour les douleurs musculaires

Bien des gens connaissent l’usage de l’arnica en homéopathie pour guérir les contusions. Mais saviez-vous que l’arnica pouvait aussi être appliquée localement, en pommade, pour soulager les douleurs musculaires et les raideurs articulaires?

L’arnica (Arnica montana) pousse sur les collines et les montagnes de toute l’Europe centrale. Sa popularité a été telle au cours des dernières décennies qu’elle figure désormais au nombre des espèces protégées dans de nombreux pays.

L’arnica est désormais cultivée à des endroits bien précis en Europe, où les conditions du sol lui sont propices. Obtenez plus d’information sur l’usage de l’arnica comme traitement de la douleur associée à la ménopause.

La griffe du diable, pour les douleurs articulaires

La griffe du diable tire son nom de l’apparence de son fruit, qui semble muni de petites « griffes ». Ce n’est cependant pas le fruit, mais la racine de la plante (Harpagophytum procumbens) qui est utilisée en phytothérapie.

La griffe du diable pousse presque exclusivement dans le désert du Kalahari. On l’utilise abondamment pour soulager les douleurs articulaires et musculaires de même que les maux de dos.

Il s’agit d’un remède idéal pour les femmes en ménopause qui souffrent de douleurs dans les muscles et les articulations et qui n’obtiennent pas un soulagement complet par l’arnica.

Renseignez-vous sur le traitement des articulations douloureuses à la ménopause au moyen de comprimés de griffe du diable.

Le varech, pour le maintien d’un poids santé

Le varech désigne en fait un groupe de plantes également appelées algues brunes. Si leur nom n’est pas plus attrayant qu’il ne faut, ces plantes sont en revanche dotées de multiples propriétés très spécifiques.

Le varech contient de l’iode – une substance qui joue un rôle clé pour le fonctionnement normal de la thyroïde, laquelle contribue au maintien d’un poids santé et à la vitalité de l’organisme.

Le varech fait partie de l’alimentation dans de nombreuses cultures et est utilisé pour les soins de santé depuis plusieurs siècles. En plus d’aider au bon fonctionnement de la thyroïde, le varech sert aussi au maintien de la croissance normale et du lustre des cheveux.

Voyez comment le varech peut aider à conserver un poids santé à la ménopause.

Le ginkgo, pour les problèmes de mémoire

On raconte qu’un arbre de Ginkgo biloba aurait survécu au bombardement d’Hiroshima à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Une telle résilience n’a rien d’étonnant pour ceux qui considèrent que le ginkgo est l’une des plantes les plus précieuses et utiles pour faire face au vieillissement.

Le ginkgo est l’une des plantes les plus recherchées; on sait en effet qu’elle facilite la circulation sanguine, en particulier au niveau cérébral. Ce faisant, elle favorise la concentration et la mémoire – l’un des noms communs utilisés pour désigner le ginkgo en chinois veut d’ailleurs dire « arbre de la mémoire ».

Découvrez comment le Ginkgo biloba peut résoudre les problèmes de mémoire qui se manifestent à la ménopause.

 

Le millet, pour la perte de vitalité des cheveux

Le millet fait partie de l’alimentation de nombreux peuples, notamment les Hunzakuts, qui vivent dans la vallée montagneuse des Hunzas au Pakistan et qui ont la réputation d’avoir une magnifique chevelure.

Le millet est une bonne source de silicium – un oligo-élément essentiel qui améliore la force et la structure des cheveux. Il contient en outre d’importantes protéines qui fournissent la kératine dont sont constitués les cheveux, la peau et les ongles.

Obtenez plus de renseignements sur le millet de même que sur A.Vogel Peau, cheveux et ongles - Essentiels Beauté  comme traitement pour les cheveux à la ménopause.

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous trouvé cette information utile? J’aimerais lire vos commentaires. Merci! Sonia Chartier

  • FAQ

    Nos experts répondent à toutes vos questions sur la ménopause.En savoir plus

  • Etude Cliniques

    efficacité et la tolérance du nouveau Menopause de A.Vogel. En savoir plus

  • Produits complémentaires

    pour le traitement de la ménopause. En savoir plus

0 produit(s) dans le panier

JOUEZ afin d’avoir une chance de GAGNER avec Herbamare!!!