A.Vogel Blog

Language/Langue

La goutte

0

La première crise se produit en moyenne à l’âge de 47 ans; chez l`homme, la goutte apparaît surtout après 30 ans tandis que chez la femme, les crises surviennent plutôt après la ménopause.


Qu’est-ce que la goutte ?

La goutte est une forme d’arthrite due à une accumulation d'acide urique dans le sang, les tissus et l'urine. L’acide urique n’est pas nécessairement un ennemi. En quantité normale, il agit comme un antioxydant presque aussi efficace que la vitamine C. Cependant, lorsqu’il s’accumule en trop grande quantité dans le sang et les tissus et que les reins ne l’éliminent pas assez rapidement, l’acide urique se cristallise. En migrant vers les articulations, il peut alors causer des douleurs, des rougeurs, de la chaleur, de l’inflammation et parfois même de la fièvre.

Où apparaît la goutte?

La goutte apparaît la plupart du temps dans des parties sensibles aux températures plus basses (par exemple les extrémités, notamment le gros orteil). Cependant, la goutte peut se manifester aussi à d’autres endroits du corps comme les genoux, les pieds, les chevilles, les poignets ou les doigts.

Durée des crises

Habituellement, une attaque de goutte disparaît d’elle-même après trois à dix jours. Par contre, un traitement prompt peut aider à soulager les symptômes. Si l’adoption de meilleures habitudes de vie ne permet pas de résoudre le problème de goutte, les crises risquent de se multiplier, être de plus longue durée et entraîner des ulcérations douloureuses et déformantes, nommées topus.

Ce qui cause la goutte

La goutte est d’abord et avant tout reliée à l’alimentation, et plus particulièrement à une surconsommation d`aliments riches en gras saturés ou trans, de sucres raffinés, et de produits riches en purines.

Une partie des purines naturellement présentes dans l’organisme et la majeure partie de celles provenant de notre alimentation sont dégradées en acide urique. Celui-ci est ensuite éliminé par les reins (75 %) et les intestins (25 %). Le taux d’acide urique dans le sang dépend à la fois de la quantité d’aliments riches en purines qui est consommée et de la capacité d’élimination des reins et de l’intestin.

Changements alimentaires pour réduire la goutte

La première chose à faire est de bannir les aliments riches en purines – charcuteries, pâtes et pains blancs ou raffinés, crustacés, anchois, sardines, hareng et rogue de hareng, moules, morue, huîtres, saumon, thon, maquereau, truite, aiglefin, pétoncles, viandes rouges (bœuf, agneau), abats, porc, sauces provenant de viande, chou-fleur, épinards, asperges, champignons, lentilles, pois, fèves, haricots secs, gruau, arachides, croustilles, friandises, gâteaux, biscuits, boissons et jus artificiels et levure de bière.   

Par la suite, afin de faciliter l’élimination de l’acide urique par les reins, on diminue substantiellement l’alcool, le thé, le café et le cacao. Ces aliments étant tous fortement diurétiques, leur consommation entraîne une élimination supplémentaire d’eau par le corps, ce qui diminue d’autant la capacité des reins à éliminer l’acide urique excédentaire.

Pour compenser, on recommandera de boire de 1,5 à 2 litres d’eau (filtrée ou déminéralisée) par jour, plus 1 ou 2 verres de jus de légumes ou de fruits frais et biologiques, comme les jus Biotta.

Modification des habitudes de vie

On évite à tout prix l’obésité en adoptant une saine alimentation et un style de vie qui inclut l’exercice physique régulier ainsi que la gestion du stress.    

Soulagement grâce aux suppléments à base de plantes

L’ortie est une plante anti-inflammatoire et légèrement diurétique. La teinture d’ortie préparée par A.Vogel a fait ses preuves pour faciliter l’élimination de l’excès d’acide urique, à raison de 25 gouttes dans un peu d’eau trois fois par jour.

En ce qui a trait à la santé intestinale et digestive en général, le dur constitué de Molkosan d’A.Vogel et Bio-Strath peut aider à équilibrer le pH du corps et maintenir une flore intestinale saine, tout en favorisant l’assimilation des nutriments ainsi que l’élimination des toxines (dont l`acide urique).

Une fois la crise de goutte maîtrisée, il serait bon de faire une cure de détoxication afin d’améliorer la capacité des reins et des intestins à éliminer les toxines. Les produits Boldocynara ouChardon-Marie d’A.Vogel, riches en plantes cholérétiques, cholagogues, diurétiques et tonifiantes, peuvent être utilisés en cure au moins deux fois par année.

D’autres produits naturels contenant de la griffe du diable, par exemple les comprimés A.Vogel Douleurs articulaires, ont un effet anti-inflammatoire qui peut s’avérer bénéfique lors de crises de goutte. Au niveau externe, le gel Absolüt Arnica ou un cataplasme d`argile verte sauront aussi apporter un soulagement.

La goutte est probablement une des formes d`arthrite les plus faciles à gérer par de bonnes habitudes de vie. Par ailleurs, tout ce qui favorise une meilleure santé digestive et une efficacité accrue de l’organisme à éliminer les toxines ne pourra qu’aider à prévenir ou guérir la goutte ainsi qu’à optimiser la santé en général.

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous trouvé cette information utile? J’aimerais lire vos commentaires. Merci! Sonia Chartier

Posez une question

Vous avez une question à propos de la santé des muscles ou des articulations? Posez-la ci-dessous et nous l’enverrons à l’un de nos professionnels de la santé afin de vous fournir la réponse.

Send your question

0 produit(s) dans le panier

JOUEZ afin d’avoir une chance de GAGNER avec Herbamare!!!