A.Vogel Blog

Language/Langue

 
 
 
 

accueilRhume et grippe / infections des voies respiratoires (IVR)

Infections des voies respiratoires (IVR)

Des études démontrent que l’échinacée réduit substantiellement les infections des voies respiratoires (IVR) à répétition et, conséquemment, le risque de pneumonie ou de bronchite.

0

Les infections des voies respiratoires (IVR), communément appelées le rhume et la grippe, sont les maladies infectieuses les plus fréquentes.

De nouvelles recherches démontrent que l'échinacée réduit considérablement les complications des IVR comme la pneumonie, la bronchite ou la sinusite, ce qui en fait un traitement de choix.

D’après les statistiques, 20 % des infections par le virus de l’influenza entraînent des complications, en particulier chez les personnes âgées et celles dont le système immunitaire est affaibli. Ces problèmes nécessitent une absence prolongée du travail, parfois même une hospitalisation. En fait, c’est principalement la crainte de complications qui motive la prescription d’antibiotiques par les omnipraticiens. Or, la surutilisation d’antibiotiques fait grimper en flèche le nombre de bactéries antibiorésistantes, ce qui constitue désormais un important problème de santé publique à l’échelle mondiale.

L'étude présentée par le professeur Sebastian Johnston du Collège impérial de Londres a démontrée que l'échinacée réduit significativement les infections respiratoires récurrentes et par conséquent, le risque de pneumonie ou de bronchite.

La méta-analyse comprenait 6 études cliniques, pour un total de  2,458 participants. Il a été démontré que les IVR récurrentes ont été réduites de 35%, tandis que les cas de pneumonie ont été réduits de 65% en prenant l'échinacée.

La conclusion de l'étude indiquait que dans l'ensemble, le risque de développer des complications a été réduit de près de la moitié dans le groupe échinacée.

Le chercheur en chef, le professeur Sebastian Johnston, du Collège impérial de Londres, a déclaré: "les infections des voies respiratoires et leurs complications sont un problème majeur en clinique, avec un nombre élevé d'absences à l'école / travail, de consultations en soins de santé, d'hospitalisations et d'un taux important de morbidité et de mortalité. C'est la première fois que nous avons des preuves que l'échinacée ne prévient pas seulement les IVR récurrentes mais aussi les complications découlant de ces infections "

Dr Andy Suter (Chef du Département médical, A.Vogel Bioforce AG, Suisse):
"Nous sommes ravis que la nouvelle recherche démontre non seulement l'efficacité de la plante pour le rhume et la grippe, mais le rôle significatif qu'elle joue dans la régression de la maladie et par conséquent, une réduction des complications secondaires. Nous voyons aussi que les effets du traitement varient grandement entre les différents produits d'échinacée.  Une fabrication consciencieuse de produits à base de plantes fraîches semble être la clé. "

Références:
Schapowal A, Klein P, Johnston SL. Echinacea reduces the risk of recurrent respiratory tract infections and complications: a meta-analysis of randomized controlled trials. Adv Ther. 2015;32(3):187-200.

Vimalanathan S, Schoop R, Hudson J. High-potency Anti-influenza Therapy by a Combination of Echinacea purpurea fresh herb and root tincture. JAPS. 2013;3(12):1-5.

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous trouvé cette information utile? J’aimerais lire vos commentaires. Merci! Sonia Chartier

Posez une question

Vous avez une question concernant le rhume ou la grippe? Demandez-la ci-bas et nous l'enverrons à l'un de nos experts pour vous répondre.

Send your question

0 produit(s) dans le panier

Gagnez un voyage pour visiter nos jardins en Suisse!