A.Vogel Blog

Language/Langue


         Conseils pour mieux          vivre le SPM

                      Carrefour-Santé SPM d’A.Vogel – Les réponses à 
                      toutes vos questions à propos du SPM.
  • FAQ sur le SPM

    Vous voulez de l’information? Vous avez besoin de soutien? Posez vos questions à nos spécialistes du SPM

  • Journal du SPM

    Votre SPM au jour le jour – Prenez note de vos malaises dans notre journal du SPM afin de faciliter la recherche de solutions.

  • A.Vogel Vitex Agnus castus

    Le Vitex est reconnu pour soulager les crampes et troubles menstruels.

accueil / spm

SPM

Renseignez-vous sur le SPM, y compris les causes, les symptômes et les traitements

0

Diagnostic du SPM

Le diagnostic du SPM repose sur un ensemble de symptômes qui apparaissent et disparaissent au cours du cycle menstruel. Il est rare que les femmes qui éprouvent des malaises pendant la majeure partie du mois ou tous les jours soient atteintes du SPM comme tel. 

En pareil cas, d’autres problèmes sont habituellement en cause. En fait, le SPM n’est pas toujours facile à diagnostiquer. Oui, la plupart des femmes (85 % selon des estimations) éprouvent quelques symptômes menstruels avant leurs règles, sans toutefois souffrir du SPM

C’est lorsque les symptômes commencent à affecter le quotidien et la qualité de vie qu’il est possible de poser un diagnostic. Selon les études, entre 3 et 8 % des femmes éprouvent de graves symptômes du SPM – une condition connue sous le nom de trouble dysphorique prémenstruel.

Quelles sont les causes du SPM?

Les causes du SPM sont encore nébuleuses. Une chose est sûre, toutefois : l’équilibre entre les deux principales hormones féminines, l’œstrogène et la progestérone, joue un rôle important. 

Les scientifiques doivent poursuivre leurs recherches afin de déterminer comment et pourquoi les symptômes se manifestent. Plusieurs facteurs contribuent au problème en aggravant les symptômes : 

  • Le régime alimentaire 
  • La génétique 
  • Les changements hormonaux 
  • Les changements chimiques 
  • Le stress
  • Certains éléments de nature psychologique 

À l’échelle individuelle, la compréhension des facteurs qui influencent les symptômes du SPM peut aider à trouver une solution. Par exemple, si le stress est un élément aggravant, le fait de s’attaquer aux causes de votre stress et d’apprendre à mieux composer avec le stress peut aider à améliorer les symptômes du SPM.

Qui souffre du SPM?

Le SPM peut toucher toute femme qui a des menstruations. Les symptômes ne se manifestent pas durant la grossesse et, pour des raisons évidentes, prennent fin avec la ménopause

Ce syndrome affecterait surtout les femmes de 20 à 40 ans, ainsi que celles qui n’ont eu qu’un seul enfant. Le SPM tend également à être particulièrement incommodant lors d’importantes variations hormonales, par exemple à l’apparition des premières règles (ménarche), juste avant la ménopause ou à l’abandon de la pilule contraceptive. 

Bien que plusieurs jeunes filles manifestent des symptômes dès les premières années de leur puberté, les médecins se gardent bien de poser un diagnostic de SPM chez les adolescentes qui viennent à peine d’avoir leurs premières règles.

Quels sont les symptômes?

Plusieurs symptômes du SPM ont été décrits; certaines sources en dénombrent jusqu’à 150. Ces symptômes peuvent être considérés comme étant de nature physique ou émotionnelle, les plus répandus étant :

Symptômes physiques :

Symptômes émotifs :

Le SPM peut également déclencher ou aggraver certaines conditions sous-jacentes comme l’asthme, la migraine, les feux sauvages et l’eczéma.

Par chance, la plupart des femmes n’éprouvent qu’un seul symptôme ou seulement quelques-uns. Phénomène intéressant, la configuration des symptômes affectant chacune connaît peu de variations d’un mois à l’autre.

Existe-t-il des traitements à base de plantes médicinales?

On a depuis longtemps recours aux plantes médicinales pour traiter les symptômes du SPM; ces solutions sont très prisées des femmes qui préfèrent éviter les médicaments classiques. Deux approches sont possibles : 

  • Commencez par traiter le déséquilibre hormonal au moyen d’une plante comme Vitex Agnus castus. Cette méthode est particulièrement conseillée si vous éprouvez les symptômes courants du SPM, c’est-à-dire l’irritabilité, les sautes d’humeur, les douleurs aux seins, les ballonnements et les crampes menstruelles.  
  • Si vous êtes incommodée par un symptôme spécifique, optez pour un traitement ciblé. Par exemple, si le SPM vous empêche de faire face au stress, la prise d’un produit à base de valériane vous aidera peut-être à vous sentir mieux – vous pouvez le prendre seul ou en association avec Agnus castus.

Dans l’un et l’autre cas, il se peut que de simples changements des habitudes de vie (régime alimentaire et exercice) aient pour effet de soulager vos symptômes.

Que ferait mon médecin pour traiter le SPM?

Les médecins préfèrent généralement éviter l’utilisation de médicaments d’ordonnance pour traiter le SPM. Si toutefois vous avez essayé des médicaments en vente libre et que vos symptômes vous incommodent toujours, vous devrez peut-être prendre des analgésiques ou des antidépresseurs, ou encore vous tourner vers les contraceptifs oraux. Pour en savoir plus, suivez le lien vers notre page sur les traitements du SPM.

Mon SPM au jour le jour

Faites un suivi de vos symptômes en utilisant notre journal du SPM, qui vous aidera à établir le schéma de vos malaises et à trouver des moyens pour les atténuer.

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous trouvé cette information utile? J’aimerais lire vos commentaires. Merci! Sonia Chartier

0 produit(s) dans le panier

Gagnez un voyage pour visiter nos jardins en Suisse!