A.Vogel Blog

Language/Langue

Douleurs aux seins et SPM





accueil / spm / Douleurs aux seins et SPM

Douleurs aux seins et SPM

Le nom médical qu’on donne aux douleurs ressenties au niveau des seins est mastalgie (ou mastodynie).

0

Les symptômes sont variables : sensation de lourdeur, sensibilité au toucher, enflure et accès de douleur de courte durée mais intenses ou, le plus souvent, une combinaison de ces différentes manifestations.

La mastalgie cyclique désigne les douleurs mammaires qui se produisent régulièrement chaque mois avant les menstruations, pour disparaître après le début des saignements. Il peut s’agir d’un des symptômes associés au SPM.

La sensibilité des seins peut être une source de préoccupation. Si vos symptômes vous inquiètent, ou si vous remarquez des changements au niveau de vos seins (apparence irrégulière, bosses ou écoulement de l’un ou des deux mamelons), consultez votre médecin pour voir si vos douleurs n’auraient pas d’autres causes.

Pourquoi le SPM entraîne-t-il des douleurs aux seins?

On ne s’explique pas encore exactement pourquoi le SPM peut donner lieu à une gamme aussi vaste de symptômes. On ne comprend pas encore parfaitement non plus le phénomène des douleurs aux seins.

Ce qu’on sait, par contre, c’est que les variations des niveaux d’hormones dans la semaine précédant les règles peuvent affecter les tissus mammaires. Au cours de la phase prémenstruelle, le taux de progestérone augmente, provoquant une enflure du tissu mammaire qui devient alors plus sensible.

Par ailleurs, les femmes sont plus sujettes à la rétention d’eau durant cette partie de leur cycle menstruel. En plus de provoquer une sensation de ballonnement, la rétention d’eau peut faire gonfler les seins et les rendre encore plus sensibles.

On pense également que l’augmentation des niveaux de stress peut contribuer à l’apparition de douleurs mammaires et aggraver tout autre symptôme déjà présent.

Puis-je faire quelque chose?

Il existe plusieurs moyens de soulager les douleurs aux seins :

  • Parmi les mesures les plus efficaces, on conseille de se procurer un soutien-gorge confortable, de la bonne taille. Certaines femmes souffrant du SPM trouvent un soulagement en portant un soutien-gorge de sport. D’autres doivent se procurer un soutien-gorge d’une taille au-dessus pour porter avant le début de leurs règles, lorsque leurs seins gonflent et deviennent sensibles.
  • Puisque les douleurs aux seins peuvent avoir un lien avec la rétention d’eau, il est important de maintenir une bonne hydratation et d’éviter les aliments gras ou salés. Source de fibres, les graines de lin sont souvent utilisées pour réduire les symptômes de rétention d’eau; en inclure dans votre menu pourrait s’avérer fort bénéfique. Il faut toutefois consommer les graines de lin crues, car la cuisson altère leur efficacité. Certaines femmes constatent qu’un exercice léger a un effet positif, car l’activité physique joue aussi un rôle pour prévenir la rétention d’eau.
  • Pour atténuer les malaises du SPM et pour favoriser votre bien-être général, il est important de contrôler le plus possible votre niveau de stress. Essayez de trouver des méthodes qui vous aideront à mieux gérer les tensions de la vie quotidienne; cela devrait contribuer à réduire l’impact de vos symptômes.

La phytothérapie peut-elle m’aider?

Comme le SPM est à l’origine du problème, vous avez intérêt à vous y attaquer directement.

La plante Agnus castus a fait ses preuves depuis longtemps comme traitement des symptômes généraux du SPM. Elle agit au niveau hormonal en favorisant l’équilibre des hormones féminines. On l’utilise pour atténuer une multitude de symptômes physiques, notamment les douleurs aux seins, les ballonnements et les douleurs menstruelles, de même que les symptômes d’ordre psychologique comme l’irritabilité, les sautes d’humeur et la plus grande vulnérabilité au stress.

Agnus castus est donc à conseiller sur vos douleurs aux seins font partie de l’ensemble de vos symptômes du SPM. Cette plante médicinale est particulièrement populaire chez les femmes qui souhaitent éviter de recourir à des médicaments d’ordonnance (par ex. : la pilule contraceptive) pour traiter le SPM.

Si vous suivez déjà un traitement hormonal au moyen de contraceptifs oraux ou d’hormones de substitution, demandez d’abord conseil à votre médecin, car Agnus castus pourrait ne pas convenir dans votre cas.

Qu’en est-il des médicaments classiques?

Votre médecin pourrait vous recommander des analgésiques ou des anti-inflammatoires pour soulager vos douleurs aux seins, surtout si vous souffrez également de douleurs menstruelles. Les produits en vente libre sont habituellement suffisants, mais si vos symptômes sont sévères, vous pourriez avoir besoin de médicaments disponibles uniquement sur ordonnance.

Si les médicaments ne font pas suffisamment effet, votre médecin vous suggérera peut-être un traitement hormonal, au moyen par exemple de contraceptifs combinés. Ces produits agissent en empêchant l’ovulation, ce qui permet de contrôler votre cycle menstruel.

Mon journal SPM

Votre SPM au jour le jour – Prenez note de vos malaises dans notre journal du SPM afin de faciliter la recherche de solutions.

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous trouvé cette information utile? J’aimerais lire vos commentaires. Merci! Sonia Chartier

0 produit(s) dans le panier

JOUEZ afin d’avoir une chance de GAGNER avec Herbamare!!!