A.Vogel Blog

Language/Langue

Prise de poids et SPM





accueil / spm / prise de poids et spm

Prise de poids et SPM

La prise de poids est un symptôme fréquent du SPM (syndrome prémenstruel), qui se manifeste une ou deux semaines avant les menstruations.

0

La prise de poids est un symptôme fréquent du SPM (syndrome prémenstruel), qui se manifeste une ou deux semaines avant les menstruations.

Pendant cette période, il se peut que vous preniez un ou deux kilos, qui disparaîtront dès le début des saignements. Il s’agit d’un symptôme que connaissent la plupart des femmes qui ont des menstruations, qu’elles soient affectées ou non par le SPM. Ce gain pondéral peut aussi être associé à la sensation de ballonnement.

Quoique courante, la prise de poids due au SPM n’en est pas moins fâcheuse et dérangeante, surtout si elle est suffisamment marquée pour que vous vous sentiez à l’étroit dans vos vêtements pendant une semaine ou deux chaque mois.

Pourquoi le SPM provoque-t-il une prise de poids?

La prise de poids liée au SPM, tout comme les ballonnements, est principalement attribuable à la rétention d’eau qui résulte des fluctuations des niveaux d’œstrogène et de progestérone entre l’ovulation et les menstruations – la période d’environ deux semaines également connue sous le nom de phase lutéale du cycle menstruel.

Par ailleurs, certaines femmes ont plus de difficulté à aller régulièrement à la selle pendant cette période. La rétention des selles accentue alors la prise de poids de même que les symptômes de ballonnement déjà présents.

Autre cause possible de la prise de poids associée au SPM : les rages alimentaires. Les changements hormonaux durant cette période du mois envoient des messages au cerveau pour réclamer un apport accru en sucre. Voilà qui explique les envies folles de chocolat juste avant les règles. Ces fringales, une fois assouvies, contribuent inévitablement à la prise de poids.

Puis-je faire quelque chose?

Le facteur le plus déterminant de la prise de poids durant le SPM étant la rétention d’eau, c’est à ce niveau qu’on doit d’abord intervenir.

  • Réduisez votre consommation de sel, car celui-ci faire en sorte que l’organisme retient les liquides.
  • Buvez beaucoup d’eau. Cela peut sembler paradoxal, mais plus on boit d’eau, plus nos reins s’activent pour l’éliminer. Si l’eau ordinaire ne vous fait pas envie, ajoutez-y une tranche de citron ou de lime. Non seulement cela lui donnera du goût, mais en plus ces agrumes ont la propriété de réduire la rétention d’eau.

Les aliments riches en potassium, par exemple les bananes, peuvent aider à réduire les ballonnements. Le yogourt, riche en probiotiques, a également des effets bénéfiques sur la fonction digestive.

Un apport accru de magnésium est également à considérer pour éliminer ce symptôme désagréable. Notre régime alimentaire ne nous apporte pas toujours une quantité suffisante de ce précieux minéral; le cas échéant, la prise d’un supplément de magnésium peut s’avérer des plus utiles.

La phytothérapie peut-elle m’aider?

Le premier réflexe devrait être de travailler à la racine du problème – en particulier si la prise de poids fait partie des nombreux symptômes du SPM que vous vivez chaque mois.

La plante Agnus castus, également connue sous le nom de gattilier, est utilisée depuis plusieurs années pour traiter divers symptômes du SPM, dont les ballonnements, les crampes menstruelles, le cafard et l’anxiété. Si vous prenez déjà des contraceptifs oraux ou suivez une hormonothérapie substitutive, demandez conseil à votre médecin avant de prendre Agnus castus car cela pourrait être contre-indiqué dans votre cas.

SI la prise de poids constitue votre principal ou unique symptôme, l’utilisation d’un supplément de chrome pourrait être la solution. Le chrome est un oligo-élément essentiel qui joue un rôle important en stabilisant la glycémie et en réduisant les fringales d’aliments sucrés ou de glucides. Le chrome s’avère en outre utile pour diminuer le taux de cholestérol et faciliter l’absorption des matières grasses.

Qu’en est-il des médicaments classiques?

Votre médecin vous suggérera peut-être des diurétiques pour aider à contrôler votre poids. Cette solution n’est cependant pas toujours la meilleure car ces médicaments peuvent priver votre organisme de précieux minéraux et vitamines. Les médecins hésitent en général à prescrire des coupe-faim ou des inhibiteurs de l’absorption des graisses aux femmes souffrant du SPM puisque la véritable cause de leur prise de poids n’est pas de nature alimentaire.

Une autre possibilité est le traitement hormonal au moyen de médicaments d’ordonnance comme la pilule contraceptive, qui agit en inhibant l’ovulation et en régularisant le cycle menstruel.

Mon journal SPM

Votre SPM au jour le jour – Prenez note de vos malaises dans notre journal du SPM afin de faciliter la recherche de solutions.

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous trouvé cette information utile? J’aimerais lire vos commentaires. Merci! Sonia Chartier

0 produit(s) dans le panier

Gagnez un voyage pour visiter nos jardins en Suisse!