A.Vogel Blog

Language/Langue

accueil / système immunitaire / allergies / traitements contre le rhume des foins

Traitements contre le rhume des foins

À défaut de trouver la guérison, bien des gens cherchent une solution qui leur permette au moins de réduire leurs symptômes de rhume des foins.

0

Les remèdes utilisés couvrent un large spectre, allant des antihistaminiques classiques aux produits naturels. Toutefois, comme les réactions au pollen varient d’une personne à l’autre, vous aurez peut-être besoin d’essayer plus d’un traitement avant de trouver celui qui vous procure le meilleur soulagement.


Antihistaminiques

Les symptômes du rhume des foins sont le résultat d’une production excessive d’histamine par le système immunitaire en présence d’un allergène (un agent déclencheur d’allergie) comme le pollen. Partant de ce principe, l’utilisation de comprimés, liquides ou vaporisateurs d’antihistaminiques constitue la méthode classique usuelle pour traiter le rhume des foins. Les antihistaminiques stoppent la libération d’histamines par le système immunitaire. On les trouve facilement en pharmacie et au supermarché, et ils soulagent les symptômes comme les démangeaisons, les larmoiements ou l’écoulement nasal.
Plusieurs antihistaminiques ont toutefois la fâcheuse tendance à causer de la somnolence – ce qui, le cas échéant, empêche de conduire ou de manœuvrer de la machinerie. Par ailleurs, les antihistaminiques ne vous seront d’aucun secours si vous avez le nez bloqué.

Gouttes pour les yeux

Si les antihistaminiques administrés par voie orale peuvent atténuer de nombreux symptômes, il faut parfois se tourner vers des traitements plus spécifiques si, par exemple, votre rhume des foins se manifeste surtout par des picotements ou un gonflement des yeux. 

Les gouttes ophtalmiques pour le rhume des foins se présentent sous deux formes : 

Gouttes contenant du cromoglycate de sodium. 

Cette substance chimique a pour effet de désensibiliser un type particulier de cellule du système immunitaire en réduisant sa réactivité au pollen. 

Gouttes contenant de l’acide hyaluronique. 

Elles aident à éliminer le pollen en mettant à profit la production naturelle de larmes. En général, les gouttes ophtalmiques peuvent être utilisées en association avec tout produit pris par voie orale pour le rhume des foins.

Stéroïdes

Les stéroïdes agissent en freinant ou en réduisant la réponse immunitaire de l’organisme. Si vous êtes sujet aux infections, vous devriez plutôt éviter cette catégorie de médicaments.
Les traitements contre le rhume des foins à base de stéroïdes sont disponibles sous plusieurs formes :
Vaporisateurs nasaux de stéroïdes. 
Ces produits pourront vous aider si vous avez le nez bouché à cause de votre rhume des foins.
Comprimés de stéroïdes. 
Les médecins prescrivent de tels comprimés si les symptômes du rhume des foins sont sévères. En pareil cas, outre les symptômes habituels du rhume des foins, vous risquez de ressentir de la fatigue ou des démangeaisons un peu partout sur le corps.

Autres vaporisateurs nasaux

Pour ceux qui préfèrent éviter l’utilisation de stéroïdes, il existe des vaporisateurs nasaux « non stéroïdiens », particulièrement utiles en cas d’obstruction nasale causée par le rhume des foins.
Ces vaporisateurs fonctionnent en partie en « irriguant » ou en « rinçant » les voies nasales; ce faisant, ils libèrent les passages obstrués. Les vaporisateurs pour le rhume des foins offrent également l’avantage de débarrasser les parois nasales de toute trace de pollen qui pourrait subsister en surface.

Remèdes complémentaires

Cette appellation regroupe un éventail varié de traitements : phytothérapie, acupuncture, etc. Les principaux traitements complémentaires susceptibles de soulager les symptômes du rhume des foins sont :

  • Acupuncture – cette approche thérapeutique nous vient de la Chine et est maintenant largement répandue pour le traitement de divers problèmes de santé, y compris le rhume des foins.
  • Remèdes homéopathiques ou à base de plantes – plusieurs remèdes homéopathiques sont dérivés de plantes médicinales utilisées depuis fort longtemps pour traiter différentes conditions, notamment le rhume des foins. 

Les personnes atteintes du rhume des foins peuvent également être plus sensibles à un type de pollen qu’à un autre. Cela contribue aux variations des symptômes de mois en mois, de même que d’une région du pays à l’autre.

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous trouvé cette information utile? J’aimerais lire vos commentaires. Merci! Sonia Chartier

$ 19.29 (20mL)

Posez une question

Vous avez une question concernant le système immunitaire? Demandez-la ci-bas et nous l'enverrons à l'un de nos experts pour vous répondre.

Send your question

0 produit(s) dans le panier

Gagnez un voyage pour visiter nos jardins en Suisse!