A.Vogel Blog

Language/Langue

accueil / système immunitaire / allergies / rhume des foins

Le rhume des foins

Le rhume des foins est un phénomène courant, qui se manifeste habituellement au printemps et au début de l'été. Il fait partie de la grande famille des rhinites allergiques – des allergies à des substances présentes dans l'air, provoquant une inflammation des muqueuses du nez, de la gorge et des yeux.

0

Qu’est-ce que le rhume des foins?

De manière générale, le rhume des foins désigne une allergie au pollen. Si une personne est allergique aux animaux ou à la poussière de maison, les médecins parleront plutôt de « rhinite allergique ». 

Dans le langage courant, les termes « rhume des foins » et « rhinite allergique » sont souvent utilisés indifféremment. On estime à 20 % le nombre de personnes incommodées par le rhume des foins dans les pays occidentaux. Le problème a tendance à se manifester au moment de l'adolescence et, même s'il perd en gravité avec les années, il peut persister très longtemps à l'âge adulte. 

Le rhume des foins est associé à deux autres problèmes de santé, l’eczéma et l’asthme, pour former ce que les médecins appellent la « triade atopique ». Les personnes affectées par l'une de ces conditions sont plus susceptibles de développer aussi l'une des deux autres, ou les deux. L'atopie, c'est-à-dire ce type de tendance allergique, peut aussi être un problème familial.

Qu’est-ce qui provoque le rhume des foins?

Le rhume des foins est attribuable à une réaction anormale (ou allergique) au pollen qui entre en contact avec le nez, les yeux ou la gorge. Face à cette substance habituellement « sans danger », le système immunitaire réagit comme si cette dernière était nocive – comme si l’organisme subissait l'attaque d'un puissant virus.

Lorsque le système immunitaire réagit ainsi de manière exagérée, il libère d’importantes quantités d’une substance chimique appelée histamine. S’ensuivent alors des démangeaisons, de l’inflammation et de l’irritation des tissus touchés. On n’arrive pas encore à expliquer les causes d’une réaction aussi excessive du système immunitaire chez les personnes sujettes au rhume des foins.

Le pollen à l’origine du rhume des foins peut provenir des graminées, des arbres ou des fleurs. Au Canada, les concentrations de pollen grimpent en flèche au printemps, lorsque la nature est en pleine effervescence.

À mesure que le mercure monte, les graminées, arbustes, arbres et autres plantes se développent tous en même temps. C’est ce qui explique pourquoi les concentrations de pollen sont à leur apogée au printemps et au début de l’été. Dans les pays où il fait toujours chaud, la végétation ne connaît pas ces phases de croissance coordonnées; les plantes se développent et fleurissent n’importe quand, à longueur d’année. C’est pour cette raison que le rhume des foins ne pose pas particulièrement problème dans les pays dits tropicaux.

Au Canada, les concentrations de pollen dépendent beaucoup du temps qu’il fait. Une semaine de pluie suivie de quelques jours chauds et ensoleillés, et on risque de voir les indices de pollen atteindre des sommets – au grand désarroi des pauvres victimes du rhume des foins.


Traitements contre le rhume des foins >>

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous trouvé cette information utile? J’aimerais lire vos commentaires. Merci! Sonia Chartier

$ 19.29 (20mL)

Posez une question

Vous avez une question concernant le système immunitaire? Demandez-la ci-bas et nous l'enverrons à l'un de nos experts pour vous répondre.

Send your question

0 produit(s) dans le panier

JOUEZ afin d’avoir une chance de GAGNER avec Herbamare!!!