A.Vogel Blog

Language/Langue

Congestion et allergies saisonnières

accueil / système immunitaire / allergies / congestion et allergies saisonnières

Congestion et allergies saisonnières

Vous avez la sensation d’avoir la tête prise dans un étau?

0

La congestion est un autre symptôme d’allergies saisonnières qui peut affecter les perceptions sensorielles. Lorsque les membranes qui tapissent les voies nasales deviennent enflées ou irritées, le goût et l’odorat en souffrent inévitablement.

Nous explorerons ici les causes primaires de cette congestion ainsi que les meilleurs traitements maison et remèdes naturels pour la soulager.

La congestion et les allergies saisonnières, en bref

La congestion s’installe par suite de l’inflammation des membranes tapissant les voies nasales. Le passage de l’air se rétrécit, ce qui rend la respiration plus difficile. L’odorat perd de son acuité, et le sens du goût s’en trouve lui aussi affecté. Si la congestion s’étend jusqu’aux oreilles, vous pourriez avoir alors la sensation qu’elles sont « bouchées ».

Les allergies saisonnières peuvent entraîner une congestion nasale. Comme le système immunitaire confond le pollen avec un virus dangereux, il produit alors une quantité exagérée de mucus pour l’emprisonner, déclenchant ainsi une réaction allergique.

Existe-t-il des remèdes maison pour la congestion nasale?

La congestion est un symptôme fréquent de plusieurs affections, dont les allergies saisonnières, le rhume, la grippe et toute infection des voies respiratoires supérieures. C’est pourquoi plusieurs solutions maison ont été mises à l’épreuve au fil du temps pour traiter ce symptôme particulièrement incommodant.

Boire beaucoup de liquide, par exemple de l’eau ou des tisanes, aide à réduire et ramollir l’excès de mucus afin d’atténuer la congestion. Cela permet également de maintenir l’hydratation de l’organisme et empêche d’aggraver l’irritation à l’arrière de la gorge ou du nez. Il est important d’éviter les boissons qui ont pour effet de déshydrater, comme le café ou l’alcool.

L’inhalation de vapeur aide aussi à éclaircir les mucosités. Pour ce faire, penchez la tête au-dessus d’un bol d’eau fumante (prenez garde de ne pas vous brûler) ou respirez les vapeurs s’échappant d’une tasse de tisane ou d’un bol de soupe. Prendre une douche bien chaude peut aussi aider à diminuer la congestion.

Pour dégager leurs voies nasales et respirer plus facilement, certaines personnes appliquent des serviettes chaudes et légèrement humides en compresse sur leur visage. Si vous avez mal aux sinus, cela pourrait peut-être soulager la douleur.

Gardez votre tête relevée pour faciliter l’écoulement du mucus dans la bonne direction. En effet, lorsqu’on se penche vers l’avant, le mucus s’accumule dans les voies nasales au lieu de s’évacuer.

Et les plantes médicinales dans tout ça?

Si votre congestion est causée par des allergies saisonnières, c’est en traitant celles-ci que vous obtiendrez le meilleur soulagement de vos symptômes. Soulagement Allergies (Pollinosan) en vaporisateur réunit sept plantes qui ciblent la réaction anormale de l’organisme au pollen. Cette combinaison atténue non seulement la congestion nasale, mais également d’autres symptômes des allergies saisonnières. Si vous souhaitez utiliser un remède à base de plantes agissant spécifiquement sur la congestion nasale, vous trouverez en Soulagement Allergies (Pollinosan) en vaporisateur un produit efficace. Il réduit l’inflammation de la muqueuse des voies nasales, sans altérer les barrières naturelles de l’organisme.

Des médicaments classiques peuvent-ils m’aider?

Il existe une multitude de décongestionnants vendus sans ordonnance sous la forme de comprimés ou de vaporisateurs. Ils aident à réduire l’inflammation des sinus afin de faciliter la respiration. On ne devrait pas utiliser ce genre de produits plus de trois ou quatre jours de suite, car l’usage prolongé a souvent pour effet d’aggraver la congestion.

Si votre congestion entraîne de la douleur au niveau des sinus, le recours à des analgésiques pourrait être plus indiqué pour vous soulager. Votre médecin ou votre pharmacien pourra vous recommander un analgésique conçu expressément pour la douleur sinusale.

Si les décongestionnants et les analgésiques apaisent les symptômes de congestion, par contre ils ne s’attaquent pas à la racine du problème, c’est-à-dire les allergies saisonnières.

Votre médecin ou votre pharmacien vous suggérera probablement un antihistaminique pour réduire la production d’histamine en présence de l’allergène (en l’occurrence le pollen).

Certains antihistaminiques entraînent de la somnolence; il faut donc éviter d’en prendre si vous devez conduire ou opérer de la machinerie.

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous trouvé cette information utile? J’aimerais lire vos commentaires. Merci! Sonia Chartier

Posez une question

Vous avez une question concernant le système immunitaire? Demandez-la ci-bas et nous l'enverrons à l'un de nos experts pour vous répondre.

Send your question

0 produit(s) dans le panier