A.Vogel Blog

Language/Langue

Oppression thoracique et allergies saisonnières

accueil / système immunitaire / allergies / oppression thoracique et allergies saisonnières

Oppression thoracique et allergies saisonnières

Une oppression thoracique est habituellement ressentie chez les personnes sujettes à l’asthme et au rhume des foins.

0

Il est important de comprendre la relation entre les allergies saisonnières et l’asthme. Les médecins qualifient ces deux conditions d’« atopiques » et les personnes atteintes d’allergies saisonnières peuvent aussi être sujettes à l’eczéma. Dans cette page, nous verrons comment les allergies saisonnières et l’asthme peuvent tous deux provoquer un serrement au niveau de la poitrine (oppression thoracique) et comment vous pouvez trouver un soulagement grâce à des remèdes naturels et à des techniques maison.

L’oppression thoracique et les allergies saisonnières, en bref

Les personnes souffrant d’asthme peuvent aussi être sujettes à des allergies saisonnières. En fait, l’asthme et les allergies saisonnières sont souvent regroupés par les médecins sous l’appellation de troubles « atopiques ». C’est que la personne asthmatique aura davantage tendance à développer des allergies, et que les symptômes typiques d’oppression thoracique et de respiration sifflante se manifestent souvent dans les deux cas. Ces mêmes personnes peuvent aussi être enclines à avoir des allergies cutanées ou à faire de l’eczéma.

Pourquoi les allergies saisonnières sont-elles associées à l’asthme et aux sifflements?

Les personnes souffrant à la fois d’asthme et d’allergies saisonnières éprouvent ce genre de symptômes parce que leurs systèmes immunitaires sont hypersensibles à des substances présentes dans la vie quotidienne. Cela inclut le pollen généralement associé aux allergies saisonnières.

Lorsque l’organisme réagit exagérément au pollen, les voies respiratoires deviennent enflammées et la production de mucus augmente afin d’emprisonner les particules de pollen. Le passage se rétrécit alors, ce qui rend la respiration plus difficile.

Pour plusieurs personnes atteintes d’allergies saisonnières, ce problème n’affecte que les voies respiratoires supérieures, et les symptômes sont légers et limités. Chez celles qui font de l’asthme, par contre, l’inflammation se développe dans une plus grande partie du système respiratoire, ce qui aggrave les symptômes.

C’est là que survient la sensation d’oppression au niveau de la poitrine. Lorsque la personne respire, l’air passe par les passages rétrécis et provoque un bruit aigu au moment de l’expiration. Ce son est décrit comme étant un sifflement.

Existe-t-il des remèdes maison pour me soulager?

Tout ce qui a pour effet de décompacter les sécrétions accumulées dans les voies respiratoires peut aider à atténuer la sensation d’oppression. Pour ce faire, l’inhalation de vapeur est efficace, car l’air chaud et humide permettra de ramollir le mucus. L’ajout de sel dans l’eau peut aussi s’avérer bénéfique.

Il est prouvé que le gingembre contribue à réduire l’inflammation des voies respiratoires. Il constitue aussi un relaxant musculaire, ce qui aide à ouvrir les voies respiratoires et donc à réduire le serrement dans la poitrine. Le gingembre peut être consommé dans les plats cuisinés, en tisane, cru ou sous forme cristallisée.

L’oppression thoracique étant le plus souvent le résultat de la congestion, on obtiendra un soulagement en agissant sur celle-ci. L’inhalation d’huile essentielle de menthe poivrée ou d’eucalyptus ou encore la consommation de mets épicés, d’ail et d’oignons peuvent aider à réduire la congestion.

Et les plantes médicinales dans tout ça?

Si vous éprouvez des problèmes d’oppression thoracique et de respiration sifflante en raison de vos allergies saisonnières, tournez-vous vers un remède qui traitera efficacement non seulement ces symptômes, mais également tous les autres qui accompagnent vos allergies.

Par exemple, Soulagement Allergies (Pollinosan) en comprimés réunit plusieurs plantes médicinales qui agissent en synergie pour soulager les symptômes d’allergies saisonnières. Cette formule est celle qui a été mise au point par Alfred Vogel.

Le soulagement local de la congestion pourrait aussi atténuer la sensation de serrement que vous avez dans la poitrine; la prise d’un décongestionnant est alors indiquée. Sinna Vaporisateur nasal peut être utilisé en même temps que les comprimés Soulagement Allergies afin de dégager et d’apaiser les voies nasales.

Des médicaments classiques peuvent-ils m’aider?

On peut recourir à des médicaments conventionnels pour traiter les symptômes d’allergies saisonnières.

Les médecins recommandent en général les antihistaminiques pour combattre la production excessive d’histamine par l’organisme. Plusieurs sont offerts en vente libre et peuvent être pris au besoin pour atténuer les symptômes ou comme mesure préventive. Certains antihistaminiques entraînent de la somnolence; la prudence est de mise si vous prenez le volant ou opérez de la machinerie.

Dans les cas extrêmes et pour vous procurer un soulagement rapide à court terme, votre médecin pourrait vous suggérer des stéroïdes. Il est déconseillé de prendre de tels produits pendant plus de dix jours, car des effets secondaires désagréables peuvent se développer en cas d’utilisation prolongée.

Parmi les autres formes de traitement susceptibles d’être recommandées, mentionnons les comprimés ou vaporisateurs contenant du cromoglycate. Ces médicaments atténuent la réaction du système immunitaire au pollen.

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous trouvé cette information utile? J’aimerais lire vos commentaires. Merci! Sonia Chartier

Posez une question

Vous avez une question concernant le système immunitaire? Demandez-la ci-bas et nous l'enverrons à l'un de nos experts pour vous répondre.

Send your question

0 produit(s) dans le panier