A.Vogel Blog

Language/Langue

Oreilles bouchées et allergies saisonnières

accueil / système immunitaire / allergies / toux et allergies saisonnières

Toux et allergies saisonnières

La toux peut être un fâcheux symptôme d’allergies saisonnières

0

Une toux continuelle n’est pas un symptôme fréquent d’allergies saisonnières, mais le cas échéant, elle peut s’avérer des plus irritantes. Plusieurs facteurs peuvent faire en sorte qu’une allergie entraîne de la toux, notamment l’écoulement post-nasal ou la simple irritation des voies respiratoires supérieures. Cette toux est habituellement sèche, mais elle peut devenir grasse en présence de sécrétions.

Nous décrivons ici les symptômes d’une toux associée aux allergies saisonnières et formulons des recommandations pour l’apaiser au moyen de plantes médicinales et de remèdes maison.

La toux et les allergies saisonnières, en bref

La toux peut constituer l’un des symptômes les plus déplaisants d’allergies saisonnières, surtout si elle est persistante. Il s’agit généralement d’une toux sèche, due à une irritation de l’arrière-gorge ou des voies respiratoires causée par le pollen : le corps réagit naturellement en toussant pour expulser la substance irritante.

La toux associée aux allergies saisonnières peut aussi être attribuable à ce qu’on appelle l’écoulement post-nasal. Les membranes des voies nasales, enflammées par le pollen, produisent de plus en plus de sécrétions liquides. Celles-ci s’accumulent et finissent par déborder dans la gorge, ce qui l’irrite et provoque une toux sèche.

Comment savoir si ma toux est due à des allergies saisonnières?

Il est parfois difficile d’identifier précisément la cause d’une toux – si vous avez une toux persistante ou que votre toux vous inquiète, il est important de consulter votre médecin. Si vous éprouvez d’autres symptômes d’allergies saisonnières, il y a alors de fortes chances que votre toux fasse partie du lot. Vous pourriez également utiliser une grille d’évaluation des symptômes d’allergies saisonnières.

Pour ajouter à la confusion, une toux due aux allergies saisonnières peut aussi bien être sèche et irritante que grasse et productive. L’inflammation due à la présence de pollen provoquera une toux sèche, tandis que la toux grasse sera plutôt le résultat d’une accumulation de mucus dans l’arrière-gorge.

Certains remèdes maison sont-ils utiles?

Plusieurs solutions maison s’offrent à vous pour calmer une toux persistante.

Une boisson chaude contenant du miel et du citron peut aider à atténuer l’irritation de l’arrière-gorge et à réduire la toux, ne serait-ce que temporairement. Le citron joue un rôle de désinfectant afin d’empêcher que l’infection ne se développe ou ne s’aggrave.

Il est primordial de maintenir le niveau d’hydratation en buvant beaucoup d’eau. Cela aidera à prévenir l’assèchement ou l’irritation, ainsi qu’à dégager le pollen qui aurait pu se loger dans la gorge ou le palais.

Tenez-vous loin des environnements secs ou enfumés et, autant que possible, évitez d’aller dehors lorsque la densité pollinique est élevée.

Et les plantes médicinales dans tout ça?

Les remèdes à base de plantes médicinales peuvent soulager le symptôme de toux ou traiter les coupables, c’est-à-dire les allergies saisonnières, à la source.

À titre d’exemple, Soulagement Allergies (Pollinosan) réunit plusieurs plantes qui réduisent l’inflammation des membranes muqueuses résultant de la réaction au pollen. Contrairement à certains remèdes conventionnels contre les allergies saisonnières, Soulagement Allergies n’entraîne pas de somnolence.

Si vous cherchez un remède spécifiquement conçu pour la toux, le Sirop apaisant contre la toux d’A.Vogel contient des extraits de sapin et peut soulager la toux sèche ou irritante, tandis que Bronchosan sera indiqué pour la toux grasse.

Des médicaments classiques peuvent-ils m’aider?

Si votre toux est causée par des allergies saisonnières, votre médecin ou votre pharmacien vous recommandera probablement des antihistaminiques pour atténuer votre réaction au pollen, ce qui pourrait alors diminuer votre toux. Il faut toutefois savoir que l’organisme peut développer une tolérance à ce genre de médicaments; c’est pourquoi on ne devrait y recourir que durant une période limitée.

Il y a sur le marché plusieurs types de médicaments et de sirops pour traiter la toux. Certains empêchent de tousser (antitussifs) et d’autres au contraire favorisent la toux (expectorants) pour dégager les sécrétions des poumons. Votre pharmacien sera en mesure de vous conseiller un produit convenant à votre situation.

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous trouvé cette information utile? J’aimerais lire vos commentaires. Merci! Sonia Chartier

Posez une question

Vous avez une question concernant le système immunitaire? Demandez-la ci-bas et nous l'enverrons à l'un de nos experts pour vous répondre.

Send your question

0 produit(s) dans le panier