A.Vogel Blog

Language/Langue

Zona

Un mal qui pique au vif

0

Le zona

Le zona est une éruption douloureuse qui prend la forme de plaques rouges à divers endroits du corps, mais principalement autour de la tête et du tronc. Il s’agit d’une infection virale qui se propage le long des voies nerveuses et affecte les terminaisons nerveuses dans la peau.

Qui est à risque?

Un adulte sur cinq souffrira de cette pénible maladie au cours de sa vie; les personnes de plus de 50 ans courent davantage de risques.

Quelles sont les causes?

La maladie est causée par le virus varicelle-zona (de la famille des virus de l’herpès), également responsable de la varicelle. Si vous avez déjà eu la varicelle, vous êtes probablement protégé contre le zona, mais ce n’est peut-être plus le cas si votre système immunitaire s’est affaibli récemment.

Le virus de la varicelle demeure latent à la racine du nerf mais il peut être réactivé par le stress, une mauvaise alimentation ou la prise de médicaments, descendre le long du nerf jusqu’à la peau et provoquer une douloureuse éruption dans la région innervée.

Que se passera-t-il si je développe le zona?

La région cutanée en cause sera d’abord de plus en plus sensible, puis apparaîtront des plaques rouges qui deviendront progressivement des cloques remplies de liquide (contenant le virus de la varicelle). Ces cloques éclateront et se transformeront en ulcères qui finiront par s’assécher et former des croûtes. Tant que l’éruption ne se sera pas résorbée, toute la région affectée sera le plus souvent très douloureuse, le contact le plus léger provoquant un inconfort extrême.

Ces symptômes cutanés peuvent s’accompagner de fièvre, de maux de tête et d’enflure des ganglions lymphatiques. L’intensité de la douleur peut même provoquer dans certains cas une légère dépression, directement liée à l’infection.

Lorsque la maladie se déclare dans les nerfs qui entourent l’oeil, l’infection qui en résulte peut non seulement être très douloureuse mais aussi affecter la vision. Si vous croyez faire une crise de zona,
consultez sans tarder votre médecin.

Que puis-je faire?

Il faut veiller à ce que toute région affectée par le zona demeure impeccablement propre, car une infection  bactérienne secondaire des cloques pourrait accentuer la douleur et prolonger la durée de  l’infection.

L’application locale d’huile de millepertuis sur les régions infectées soulagera très efficacement la névralgie. Vous pouvez utiliser cette huile aussi souvent que nécessaire, sans contreindication.

Vous pouvez également prendre le millepertuis par voie interne sous forme de gouttes ou encore de comprimés A.Vogel Anti-Stress, ce qui permet à la fois de réduire la névralgie et d’attaquer le virus. On connaît bien les vertus du millepertuis comme antidépresseur (ce qui sera d’autant plus appréciable si le zona vous mine le moral!), mais il ne faut pas oublier qu’il possède aussi une action antivirale des plus utiles pour traiter cette affection.

Par contre, si vous prenez déjà un médicament, consultez d’abord un professionnel de la santé.

Si vous êtes sujet au zona et souhaitez réduire le risque de récidive, il est essentiel de maintenir votre système immunitaire au sommet de sa forme. Évitez les noix et le chocolat, et choisissez des aliments contenant beaucoup de vitamine C. Si vous sentez qu’il vous faudrait un petit coup de pouce, prenez une dose d’entretien d'Echinaforce® (15 gouttes, une ou deux fois par jour) pendant plusieurs mois, jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux.

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous trouvé cette information utile? J’aimerais lire vos commentaires. Merci! Sonia Chartier

Posez une question

Vous avez une question concernant le système immunitaire? Demandez-la ci-bas et nous l'enverrons à l'un de nos experts pour vous répondre.

Send your question

0 produit(s) dans le panier

Gagnez un voyage pour visiter nos jardins en Suisse!