A.Vogel Blog

Language/Langue

UTI
Problèmes et infections urinaires-IVU

accueil / votre santél'appareil urinaire / Problèmes et infections urinaires

Problèmes et infections urinaires

Les voies urinaires font partie du système qui se charge de mettre poliment à la porte les éléments que notre organisme juge indésirables.

0

Une fois que les reins ont filtré le sang, les toxines et les déchets sont acheminés par l’uretère jusqu’à la vessie, qui les expulse vers le monde extérieur par l’urètre. 

Les reins ont aussi pour fonction de réabsorber l’eau et les minéraux nécessaires à l’équilibre de l’organisme. 

La vessie est en quelque sorte le réceptacle où est emmagasinée l’urine; un adulte en santé produit en moyenne de 1 à 1,5 litre d’urine par jour.

Manifestations des problèmes urinaires

L’infection peut se produire dans chacune des parties du tractus urinaire, de l’urètre aux reins. L’infection la plus commune est la cystite, une infection localisée autour de la vessie. Cependant, l’infection dans cet organe peut se propager verticalement aux uretères (urétérite) et aux reins (pyélonéphrite). 

Le terme « infection urinaire » est utilisé pour décrire toute infection du tractus urinaire, car l’ensemble du tractus peut être impliqué dans le processus infectieux.

L’infection du tractus urinaire peut survenir de deux manières :

  • Parcours ascendant de l’infection. Il s’agit de la façon la plus commune pour une infection de s’introduire dans le tractus urinaire. Les organismes communément responsables de ces infections sont les coliformes, des organismes présents en grands nombres dans le périnée (la région entre les organes génitaux et l’anus). Ces organismes peuvent s’introduire dans l’urètre, atteindre l’entrée de la vessie et provoquer une infection. De ce point, ils peuvent se déplacer jusqu’au rein et propager ainsi l’infection dans tout le tractus urinaire. Les chirurgies invasives, telles que la cathétérisation et celles impliquant l’introduction d’instruments dans le tractus urinaire (par exemple, pendant une opération à la prostate), sont des facteurs de prédisposition. Les femmes sont plus sujettes aux infections urinaires que les hommes. L’urètre, court et relativement large chez la femme, permet aux bactéries d’atteindre l’entrée de la vessie plus aisément.
  • Voie de transmission sanguine. Il s’agit des infections provoquées par des microbes présents dans d’autres parties du corps et transportés dans le tractus urinaire par la circulation sanguine. Un abcès cutané, par exemple, peut libérer un grand nombre de bactéries dans le sang. Ces bactéries peuvent se loger dans les reins, s’établir dans les tissus et causer la pyélonéphrite. Les infections urinaires les plus communes sont la cystite et la pyélonéphrite. La plus rare est l’urétrite, une infection spécifique de l’urètre habituellement associée aux maladies transmises sexuellement. L’urétrite peut également résulter de la propagation de l’inflammation et de l’infection de la cystite ou de la pyélonéphrite.

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous trouvé cette information utile? J’aimerais lire vos commentaires. Merci! Sonia Chartier

0 produit(s) dans le panier

Gagnez un voyage pour visiter nos jardins en Suisse!