A.Vogel Blog

Language/Langue

accueil / votre santé / santé des yeux / la cataracte

La cataracte

par Julie Barbeau Capruciu, B.A., NDA

1

Une personne sur cinq en est atteinte après 65 ans et près d’une personne sur trois après 85 ans.

Qu'est-ce que la cataracte?

La cataracte est une maladie de l’œil qui se définit par l’opacification du cristallin, la lentille de l’œil.  Elle est provoquée par une accumulation de protéines dégénérées en raison d’un excès de radicaux libres et se manifeste habituellement à partir de l’âge de 55 ans.

Qui peut développer la cataracte?

Une personne sur cinq en est atteinte après 65 ans et près d’une personne sur trois après 85 ans. Cependant, la cataracte peut se développer chez les enfants ou les jeunes adultes en association avec des maladies fœtales (rubéole, syphilis, toxoplasmose) ou autres (trisomie 21, eczéma chronique généralisé, etc.), ou par suite d’une corticothérapie prolongée. 

Quels sont les facteurs de risque?

Les facteurs de risque liés à la cataracte sont :

  • l’âge,
  • l’hérédité,
  • l’exposition prolongée au soleil,
  • la malnutrition,
  • l’excès de gras ou de sucre raffiné,
  • le diabète,
  • la déshydratation,
  • le tabagisme,
  • les maladies cardiovasculaires,
  • la consommation d’alcool ainsi que
  • les accidents.

Quels sont les symptômes de la cataracte?

La vision embrouillée, la baisse progressive de la vue, l’hypersensibilité à la lumière ou le besoin additionnel de lumière pour la lecture, la difficulté de conduire la nuit, la myopie accrue et le blanchissement de la pupille sont les symptômes de cataracte les plus fréquents.

Lorsque la cataracte commence à se développer, la baisse progressive de la vue coïncide avec l’apparition d’une myopie, faisant en sorte que les gens qui devaient porter des lunettes pour lire (à cause d’une presbytie) n’en ont plus besoin pendant un certain temps.

La chirurgie est le seul traitement possible pour la cataracte avancée. Par contre, plusieurs facteurs peuvent ralentir la progression de la maladie ou même prévenir son apparition.

Comment prévenir la cataracte?

1) La protection des yeux contre les rayons ultraviolets

Prévenez la dégénérescence de vos yeux en évitant leur exposition prolongée au soleil et autres sources de lumière vive. Portez des lunettes de soleil principalement à l’aube ou au crépuscule, lors de la conduite de véhicules et près de l’eau ou de la neige afin de vous protéger des reflets éblouissants du soleil. La neige poudreuse réfléchit 85 % des rayons UV, contre seulement 20 % pour le sable des plages.

2) L’hydratation

Buvez de 6 à 8 verres d’eau par jour, ou plus si vous êtes actif. Les yeux sont particulièrement sensibles à la déshydratation, ce qui réduit leur résistance face aux radicaux libres.

3) Éviter les substances toxiques

Évitez le tabagisme et limitez votre consommation d’alcool. La fumée de cigarette est une source abondante de toxines et contribue à la multiplication des radicaux libres. L’alcool diminue les fonctions éliminatoires du foie et déshydrate l’organisme.

Une petite cure du foie et des reins à l’aide d’un produit à base de plantes comme Boldocynara d’A.Vogel peut aider à augmenter les fonctions de détoxication de ces organes émonctoires. Il faut toutefois éviter ce genre de cure en cas de grossesse ou de prise de certains médicaments.

4) Une alimentation saine et équilibrée, à heures régulières

Évitez le sucre raffiné, contrôlez la glycémie et évitez les mauvais gras, surtout de type trans. Les yeux sont particulièrement sensibles aux fluctuations du taux de sucre sanguin. De plus, les excédents de sucre se transforment en mauvais gras, ce qui contribue au développement de radicaux libres.

Alors, mangez des aliments naturels, sans sucre ajouté, comme le beurre d’arachide ou d’amande Natur®.

L’ajout d’un supplément tel VegOmega-3 d’A.Vogel, une source d’oméga-3 d'origine végétale de très haute qualité, peut aider à contrebalancer les effets nocifs des mauvais gras ainsi qu’à contrôler les processus inflammatoires dans le corps (l’inflammation est souvent suivie d’une augmentation de radicaux libres).

5) L’ajout d’antioxydants au protocole de suppléments afin de diminuer les effets nocifs associés aux radicaux libres

  • Vitamine A : 10 0000 UI et bêta-carotène : 30 000 UI par jour. Évitez les fortes doses de bêta-carotène si vous fumez ou êtes enceinte.
  • La lutéine1 et la zéaxanthine sont des caroténoïdes qui ont des propriétés antioxydantes en plus de filtrer la lumière bleue, une source d’agression des photorécepteurs de l’œil. Ces caroténoïdes sont une composante du cristallin, du pigment maculaire, du corps ciliaire et de l’ensemble de la rétine. Entre 5 et 6 mg par jour sont recommandés pour la prévention de la cataracte.
    Les aliments les plus riches en lutéine et en zéaxanthine sont les légumes verts comme le chou, l’épinard, la laitue, le brocoli, les courges et les pois verts. La lutéine et la zéaxanthine ne peuvent pas être fabriquées par le corps; les sources alimentaires demeurent la meilleure façon de les acquérir.
  • Vitamine C et bioflavonoïdes : 500 à 1000 mg par jour. Les bioflavonoïdes devraient être pris en association avec la vitamine C afin d’accroître l’assimilation de ces deux nutriments. Les recherches démontrent que la vitamine C est 30 à 50 fois plus présente dans l’humeur aqueuse de l’œil que dans le sang.
  • Vitamine E (tocophérols mixtes) : 200 à 600 UI par jour. Évitez les fortes doses si vous prenez des anticoagulants.
  • Autres sources d’antioxydants : baies de cassis, pycnogénol, graines de pépins de raisin, quercétine, cystéine et superoxyde dismutase

6) Autres éléments nutritifs ou plantes utiles

  • Le zinc. Ce minéral est indispensable au métabolisme de la provitamine A et il est un inhibiteur de la dégénérescence maculaire.
  • Jus Biotta. Que ce soit le jus de carotte, riche en vitamine A, ou le jus de légumes Breuss, riche en antioxydants, tous sont d’excellents compléments d’un régime alimentaire sain.
  • A.Vogel offre le produit Vision Claire, un supplément qui réunit un ensemble d’antioxydants et de nutriments hors pair afin d’améliorer l’acuité visuelle, faciliter la vision nocturne et prévenir sinon ralentir le développement des cataractes.

7) Autres recommandations

L’activité physique et la méditation aident à oxygéner le corps, à réduire le stress et à éliminer les toxines tout en fortifiant le corps en général. Souvenez-vous que toutes les habitudes de vie qui optimisent la santé en général peuvent en même temps améliorer la santé des yeux.

1- Une étude menée par l’Université Harvard en 1999 a démontré une corrélation entre la consommation de lutéine et la diminution du risque de cataracte (Chasson-Taber et al., 1999, Harvard University, Lutein intake and cataract extraction in women). Depuis, plusieurs autres études scientifiques ont confirmé l’efficacité de la lutéine dans le ralentissement ou la prévention des cataractes, comme en fait foi Medline.

0 produit(s) dans le panier

Gagnez un voyage pour visiter nos jardins en Suisse!