A.Vogel Blog

Language/Langue

accueil / sauvons les abeilles /L’échinacée au jardin - La bien-aimée des pollinisateurs

L’échinacée au jardin

La bien-aimée des pollinisateurs

0

L’échinacée pourpre (Échinacée purpurea) est une plante indigène de plusieurs régions du centre et de l’est du Canada (rustique en zones 3 à 9), qui peut tolérer diverses conditions de sol et de lumière – avec une préférence pour les endroits ensoleillés et bien drainés

  • On peut semer les graines à la volée après les dernières neiges, au début du printemps, ou les faire germer à l’intérieur un mois plus tôt et repiquer les semis à l’extérieur une fois toute menace de gel écartée.
  • L’échinacée apprécie un ensoleillement total ou partiel, et pousse très bien dans les prés ou les clairières en compagnie de graminées, de plantes herbacées, de foin plat, de vignes et d’arbustes. Comme elle peut atteindre un mètre de hauteur, il convient de la planter au milieu ou à l’arrière des platebandes.
  • Les insectes pollinisateurs adorent l’échinacée, qui leur offre une immense surface où se poser. Sa couleur vive est perceptible par les abeilles (celles-ci sont incapables de distinguer le rouge, mais elles peuvent voir le rose bleuté de l’échinacée), les papillons et les oiseaux. Regorgeant d’excellent nectar et de pollen, l’échinacée vaut largement le détour.
  • Même dans des conditions de sécheresse, la floraison de l’échinacée s’étend sur une longue période. Du milieu de l’été à l’automne, la plante se multiplie très bien par auto-ensemencement, formant des massifs facilement repérables par les pollinisateurs volants. On peut diviser les talles tous les trois ou quatre ans, au printemps ou à l’automne; il suffit de séparer la motte de racines en veillant toutefois à ne pas endommager la racine primaire.
  • Ne taillez pas tous les capitules mais recueillez une partie des graines (la deuxième année, une fois qu’elles sont complètement sèches) et partagez-les.
  • Les capitules séchés sur le plant pourront nourrir les oiseaux durant l’automne et l’hiver, en particulier les roselins.
  • Vous pouvez aussi utiliser les capitules taillés dans les arrangements de fleurs séchées.
  • Les abeilles, les papillons et les colibris sont attirés par les fleurs colorées de l’échinacée et se nourrissent de leur nectar.
  • Les fleurs d’échinacée attirent aussi plusieurs espèces d’abeilles, notamment l’halicte vert, le bourdon et l’abeille mellifère.
  • Lorsque vous vous procurez des plants dans une pépinière ou un centre de jardinage, assurez-vous qu’ils n’ont pas été traités avec des pesticides, en particulier les néonicotinoïdes, et qu’ils sont sans danger pour les pollinisateurs.
  • Optez pour les variétés Echinacea purpurea, pallida et angustifolia et non pour les nouveaux hybrides à fleurs doubles (semblables à des pompons). Ces derniers sont en effet stériles, et ne procurent ni pollen ni nectar aux insectes pollinisateurs.

Si vous voulez semer les graines à l’intérieur :

  • Commencez par faire tremper les capitules dans de l’eau pendant une heure ou deux.
  • Enroulez-les ensuite d’un essuie-tout pour absorber l’excédent d’eau, puis mettez-les dans un sac de plastique.
  • Rangez le sac au réfrigérateur et laissez-le là pendant deux mois avant de planter les graines (à moins que vous n’achetiez plutôt des graines déjà stratifiées à froid, comme celles d’A. Vogel).
  • À la plantation, recouvrez les graines d’une couche de terre de 3 à 6 mm.

L’échinacée est une source de nourriture pour de nombreuses espèces de papillons :

  • Monarque
  • Papillon tigré
  • Hespérie à taches
  • argentées
  • Papillon du céleri
  • Vanesse de Virginie
  • Grand porte-queue
  • Argynne cybèle
  • Belle dame
  • Croissant perlé
  • Vulcain
  • Damier argenté
  • Papillon carolinien
  • Fritillaire panaché
  • Vice-roi
  • Hespérie bariolée
  • Agraulis nacré
  • Hespérie vagabonde
  • Hespérie à tache costale
  • Et bien d’autres.

0 produit(s) dans le panier