10 mythes et faits sur le grossissement de la prostate

Si vous lisez cet article et que vous êtes de sexe féminin, vous avez peut-être déjà essayé de convaincre un mari, un frère ou un ami réfractaire à l’idée de consulter un médecin… en vous disant qu’il serait moins fatigant de l’assommer et de le traîner vous-même jusqu’à la clinique.

Santé des hommes


Owen Wiseman
@AVogel_ca


21 juin 2019

Les médecins de famille sont formés pour dépister divers troubles et conditions que les hommes risquent de ne remarquer que trop tard. Le cancer de la prostate est le type de cancer le plus répandu chez les hommes canadiens (si on exclut le cancer de la peau autre que le mélanome) et ne saurait être pris à la légère puisqu'il a été la cause de quelque 4 100 décès en 2017. Aujourd'hui, il sera question du grossissement de la prostate; nous allons départager le vrai du faux!

#1 L'hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) est associée au cancer de la prostate > Faux!

Le terme le dit lui-même, l'HBP n'est pas cancéreuse puisque c'est une affection « bénigne ». Si certains des symptômes de l'HBP et du cancer peuvent parfois se ressembler, les hommes atteints d'HBP ne devraient pas craindre outre mesure que leur problème se transforme en cancer de la prostate.

Ces deux affections peuvent toutefois coexister, d'où l'importance du dépistage. Il faut savoir par ailleurs que certains facteurs sont associés au cancer de la prostate, y compris la cuisson des viandes rouges – les viandes « bien cuites » et « très bien cuites » contribuant à une hausse globale de 22 % du risque de la maladie. Cette corrélation est due au fait que la chaleur catalyse des réactions qui augmentent les niveaux d'agents mutagènes. À l'opposé, on a observé que la consommation de lin, soit environ 30 g par jour, a des effets anticarcinogènes, en particulier pour les tissus prostatiques.

#2 L'HBP devrait toujours faire l'objet d'un traitement médical > Faux!

L'HBP est très répandue chez les hommes âgés, mais elle est également asymptomatique chez plusieurs d'entre eux. Souvent, dans ce dernier cas, on prône une approche de surveillance active. S'il s'agit d'une hyperplasie légère, sans signes ou symptômes d'un impact sur les fonctions urinaires ou sexuelles, on n'entreprendra en général aucun traitement.

#3 La chirurgie pour une HBP peut aussi avoir pour effet de prévenir le cancer de la prostate > Faux!

L'intervention chirurgicale la plus courante pour une prostate hypertrophiée est appelée résection transurétrale; elle consiste à retirer les tissus excédentaires, à ouvrir le canal urinaire et à rectifier toute anomalie urinaire. Outre le risque d'effets secondaires et de complications, la chirurgie ne préviendra pas le développement du cancer de la prostate, à moins que tous les tissus prostatiques soient retirés.

#4 Le grossissement de la prostate fait partie du processus naturel de vieillissement et il n'y a rien qu'on puisse faire soi-même pour soulager les symptômes d'une HBP > Faux!

Alors que tant d'hommes sont aux prises avec des symptômes d'HBP en vieillissant, vous vous dites peut-être que vous n'y échapperez pas vous non plus. Toutefois, des études menées auprès de populations ayant de plus faibles taux de testostérone ou de dihydrotestostérone témoignent dans l'ensemble d'une incidence moindre de l'HBP et de la diminution de la taille de la prostate.

Si vous avez eu un diagnostic de grossissement de la prostate de votre médecin, vous pouvez vous tourner vers Prostate 1, un remède à base d'extraits de baies de palmier nain. Ce produit procure un soulagement des symptômes urinaires associés à une hyperplasie de la prostate. Il est facile à prendre – seulement une capsule par jour. En mangeant bien, en restant actif au quotidien et avec l'aide du palmier nain, vous pourrez améliorer votre qualité de vie.

#5 Personne d'autre dans mon cercle de connaissances n'a ce genre de problème > Faux!

Comme nous l'avons déjà dit, il est possible de souffrir d'un grossissement de la prostate sans toutefois présenter de symptômes, et les statistiques révèlent que les hommes sont moins susceptibles de consulter leur médecin même quand ils commencent à éprouver des symptômes légers. Il en va comme de tout autre sujet : plus on en discute souvent et ouvertement, plus on se sent à l'aise de partager notre expérience avec d'autres.

#6 L'HBP n'affecte que des hommes de plus de 70 ou 80 ans > Faux!

Si l'âge médian pour le diagnostic de l'HBP tourne autour de 69 ans, certains hommes peuvent commencer à avoir des symptômes dès la quarantaine, surtout s'ils possèdent plusieurs facteurs de risque, notamment l'obésité, la sédentarité, l'ascendance afro-américaine, certains gènes (ELAC2/HPC2, HPC20, BRCA1-2), le tabagisme, des antécédents familiaux et un taux élevé d'APS (>4 ng/mL). Il est possible de réduire le taux d'APS par la consommation de vitamine D; on a observé que la prise de suppléments avait pour effet de réduire le nombre de biopsies positives lors de tests de dépistage du cancer de la prostate.

#7 Si je n'en fais pas de cas, la situation s'améliorera d'elle-même > Faux!

On ne règle rien en balayant le problème sous le tapis, on ne fait que reporter l'inévitable et on risque que les choses s'enveniment... ce qui signifie, dans le cas qui nous occupe, que la prostate continuera de grossir.

#8 L'augmentation de l'activité sexuelle empêche les symptômes de l'HBP de s'aggraver > Faux!

Bien qu'on puisse penser que l'exercice renforce les tissus, le fait d'« entraîner » la prostate n'a aucun effet préventif sur son grossissement.

#9 Retarder le traitement de l'HBP peut entraîner des dommages à la vessie > Vrai!

Lorsque le grossissement de la prostate compromet la fonction urinaire, il peut s'ensuivre des dommages à la vessie et aux reins, l'organisme étant incapable d'éliminer les liquides. Sont au nombre des signes de défaillance rénale : la douleur thoracique, l'enflure des chevilles, des pieds et des jambes, l'essoufflement, les nausées et, dans les stades plus tardifs, la confusion de même que les convulsions.

#10 Plus la prostate est grosse, pires sont les symptômes > Vrai!

Habituellement, à mesure qu'elle augmente de volume, la prostate commence à exercer une pression de plus en plus forte sur les structures et les tissus environnants. Ces structures comprennent la vessie, l'uretère et les vaisseaux sanguins qui irriguent le pénis et sont responsables de maintenir une érection.

Si vous cherchez à soulager vos symptômes, le palmier nain (Serenoa repens) pourrait bien être la solution parfaite pour le traitement à long terme de l'HBP. Les participants à une étude ont vu leurs symptômes de blocage urinaire diminuer et leur débit urinaire augmenter – sans parler de l'amélioration de leur fonction sexuelle.

Le produit Prostate 1 se présente sous forme de capsules contenant un extrait biologique de fruit du palmier nain et peut être pris quotidiennement pour atténuer les symptômes. La baie de la plante agit en inhibant la 5α-réductase, ce qui réduit à la fois les niveaux de dihydrotestostérone et les risques de développer une HBP.

Références:
https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/82-624-x/2016001/article/14548-eng.htm
https://bmjopen.bmj.com/content/3/8/e003320
https://www.cancer.ca/en/cancer-information/cancer-type/prostate/statistics/?region=on
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1476047/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2532544/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3387395/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4851713/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18199713
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22792684
https://www.niddk.nih.gov/health-information/urologic-diseases/prostate-problems/prostate-enlargement-benign-prostatic-hyperplasia

 

A.Vogel Prostate 1 - capsules de palmier nain pour le grossissement de la prostate

Sabalasan® Prostate 1

30 caps

$ 34.99

Envie d’uriner souvent? Sabalasan Prostate 1 prévient et soulage les symptômes de …
Plus d'info

Joignez-vous à nous pour sauver les abeilles! Sauvons les abeilles