4 conseils pour prévenir les varices durant la grossesse

De tout temps on a vanté l’attrait d’un teint de porcelaine, sans imperfection aucune. Mais quand la porcelaine prend l’apparence du marbre, faut-il s’inquiéter?

Circulation | Jambes en santé - varices


Owen Wiseman
@AVogel_ca


20 septembre 2018

Il suffit de deux petits traits sur un test de grossesse pour chambouler toute votre existence; dorénavant, rien ne sera plus jamais pareil. Tout se met rapidement en place pour accueillir une nouvelle vie. Le développement du fœtus apporte son lot de moments parfois merveilleux, parfois pénibles, à mesure que le corps de la future maman se transforme. Les marques qui apparaissent à la surface de sa peau font partie du programme.

De quoi s’agit-il?

Ces marques sont appelées varices: ce sont des vaisseaux sanguins enflés, qui peuvent se tordre et se soulever, surtout dans les membres inférieurs.

Comment les varices se développent-elles... et pourquoi dans le bas du corps?

Le corps est une machine qui fonctionne sans arrêt. Pour approvisionner les différentes composantes de cette machine et faire en sorte que tout roule parfaitement, la chaîne de production est en marche 24 sur 24, 7 jours sur 7. Et au cœur de ce processus, il y a... nul autre que le cœur lui-même!

Le cœur est constitué de plusieurs couches, la plus volumineuse étant la couche musculaire, ou myocarde. Son rôle est de pomper pour s’assurer que tout le sang, si précieux, se rende jusqu’aux poumons pour faire l’échange du dioxyde de carbone et de l’oxygène, et aille ensuite irriguer les différents tissus pour leur fournir cet oxygène et les débarrasser des déchets.

Au cours de cette opération continuelle, il est important que le sang retourne rapidement vers le cœur, sinon l’organisme devra compenser l'insuffisance du volume sanguin. Or, le corps subit constamment l’effet de la gravité, qui « tire » en quelque sorte le sang vers le bas. Pourquoi donc, alors, le sang ne s’accumule-t-il pas dans nos pieds? C’est que le corps est drôlement bien équipé : en effet, les veines des membres inférieurs sont munies de petites valves unidirectionnelles qui permettent au sang de circuler uniquement vers le cœur et l’empêchent de redescendre. Lorsque ces valves sont déficientes (on parle alors d’insuffisance veineuse), le sang est porté à stagner dans la région affectée.

En quoi les varices sont-elles si étroitement liées à la grossesse?

Le corps humain contient en moyenne de 4,5 à 5,5 litres de sang. La future mère doit cependant fournir une certaine quantité de sang à son petit pensionnaire. Parmi les nombreux changements suscités par la grossesse, comme l’extension de l’abdomen, l’élévation des niveaux d’hormones et l’augmentation de l’appétit, il y a également la hausse du volume sanguin, qui peut atteindre 50 %. Cette hausse est nécessaire pour permettre le développement du système circulatoire du fœtus et assurer l’alimentation de ce dernier par le cordon ombilical.

On peut l’imaginer, un tel accroissement du volume sanguin exerce une pression sur le cœur et les poumons de la mère. Son débit cardiaque (la quantité de sang éjectée par le cœur dans un temps donné) augmente, tout comme sa fréquence cardiaque (le nombre de battements par minute). La pression ainsi subie par les valves des membres inférieurs fait grimper le risque de défaillance et l’éventuelle formation de varices.

Les hormones ont-elles quelque chose à voir avec les varices?

La réponse est oui! Les femmes enceintes produisent une hormone appelée relaxine. Le rôle de cette hormone est plutôt évident : elle détend les vaisseaux sanguins dans tout le corps afin qu’ils puissent prendre de l’expansion. Il s’agit d’un moyen de plus pour la mère de gérer le supplément de sang que son corps fabrique pour nourrir le bébé. Par analogie, c’est un peu comme si vous essayiez de faire entrer un litre d’eau de plus dans un contenant de deux litres déjà presque plein; vous voyez sans doute les dégâts potentiels… Mais s’il était possible d’étirer le contenant pour que le liquide excédentaire puisse y entrer, vous pourriez vous en tirer sans débordements.

Or, la relaxine a aussi pour effet de dilater les veines des membres inférieurs. Cet élargissement peut éventuellement créer une petite ouverture entre les « clapets » des valves.

Ces varices vont-elles disparaître toutes seules?

Si elles sont difficiles à empêcher en raison de l’augmentation inévitable du volume sanguin, les varices apparues lors de la grossesse ont tendance à rétrécir après l’accouchement (tout comme le reste du corps, d’ailleurs!). Le taux de relaxine et le volume sanguin retournant à des valeurs normales, les vaisseaux reprennent alors leur forme habituelle et les veines subissent moins de pression.

Que puis-je faire pour faciliter le retour du sang vers le cœur?

Les veines des jambes sont entourées par de puissants muscles. Lorsque ceux-ci se contractent, ils permettent aux veines de s’élargir, ce qui favorise la circulation du sang vers le haut. C’est ce qui explique pourquoi les personnes sédentaires présentent souvent un risque accru de caillots sanguins. La prise de poids durant la grossesse peut aussi accroître la pression sur le bas du corps, provoquant alors l’enflure des jambes et l’apparition de petites brèches entre les valves. Voici quelques recommandations pour prévenir ces problèmes :

  1. Le port de bas de contention peut aider à limiter l’enflure des membres inférieurs et faciliter la contraction des muscles et des vaisseaux. Cela empêche les clapets des valves unidirectionnelles de s’ouvrir et de laisser le sang s’accumuler.
  2. Évitez de demeurer dans la même position pendant une période prolongée. Comme je l’ai expliqué plus haut, tout mouvement aidera à contracter les muscles, à déployer les valves et à forcer le retour du sang vers le cœur.
  3. Même si votre ventre prend de plus en plus de place, faites en sorte d’atténuer la pression subie par les membres inférieurs. Pour ce faire, allongez-vous par terre et surélevez vos jambes en appuyant vos pieds contre le mur ou contre le bord d’un divan ou d’un fauteuil. N’hésitez pas à reprendre cette position plusieurs fois par jour.
  4. Pour obtenir un soulagement, vous pouvez également vous tourner la plante médicinale Aesculus hippocastanum, communément appelée marronnier d’Inde. Cette formidable plante est utilisée depuis longtemps pour tonifier les vaisseaux sanguins partout dans l’organisme et pour empêcher l’accumulation de liquide provoquant la formation de varices.
    Un produit comme Venaforce se présente sous forme de comprimés, de teinture et de gel. Le gel peut être appliqué en massant les jambes dans un mouvement ascendant, selon la trajectoire naturelle du sang. Toutefois, avant d’ajouter un nouveau produit à votre routine de soins, demandez toujours conseil à votre médecin traitant pour éviter toute interaction médicamenteuse.

Références:
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3154715/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4301287/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12119241/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11529685
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12518108
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19059756
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19307438
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21266262
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21971830

A.Vogel Gel Venaforce® - gel de marron d'Inde pour les jambes lourdes et enflées

A.Vogel Venaforce® Gel Tired legs

100G

$ 29.99

Herbamare Original 2,5g - Offre exclusive au avogel.ca! Herbamare sample