5 problèmes aux yeux à surveiller pendant la périménopause

À mesure que nous vieillissons, on peut raisonnablement s’attendre à une certaine perte de vision liée à l’âge.

Ménopause et Périménopause | Santé des yeux


Mackie Vadacchino
@AVogel_ca


17 juillet 2019

Comment la périménopause peut-elle affecter vos yeux?

Quand nous approchons de la ménopause, nous approchons également de l'âge mûr, un moment où il est normal de connaître une légère détérioration de l'œil de toute façon. Par conséquent, il peut être difficile de faire la différence entre les problèmes qui sont dus au processus de vieillissement et ceux qui sont dus à la périménopause. Toutefois, un ou deux problèmes en particulier se manifestent pendant la périménopause, alors c'est d'eux dont nous allons parler.
Quand vous approchez de la ménopause, et y entrez, vos niveaux d'œstrogène commencent à chuter, ce qui peut affecter à la fois votre vision et l'apparence de vos yeux.

1. Changements de la vision et de la pression oculaire

Pendant cette période, la pression à l'intérieur de vos yeux peut changer et affecter votre vision, entraînant sa détérioration.
Vous vous apercevrez peut-être que vous devez plisser les yeux un peu plus quand vous lisez, ou que vous ne pouvez pas voir aussi loin qu'auparavant quand vous conduisez. Si vous avez déjà eu un examen de la vue, vous savez qu'un des tests effectués par l'ophtalmologiste consiste à vérifier votre pression oculaire. Pour se faire, il projette un petit peu d'air dans l'œil.

2. Changements de forme de l'œil

Vos yeux peuvent changer de forme! Cela peut sembler horrible, mais ce changement peut être très léger. Celles d'entre vous qui portent des lentilles de contact peuvent soudainement se rendre compte qu'elles leur causent de l'inconfort. Ce n'est pas que vous fassiez les choses différemment, mais soudain vos yeux sont plus irrités qu'à l'habitude.
Encore une fois, cela peut être dû à la périménopause. Si c'est votre cas, allez-faire examiner vos yeux pour changer vos lentilles cornéennes.

3. Yeux secs

Vous pouvez souffrir de sécheresse oculaire, un vrai problème pendant la périménopause. Vos yeux sont constitués de tissus appelés muqueuses. Les muqueuses se trouvent dans tout l'organisme – dans le tube digestif, les poumons, la bouche, la vessie et le vagin – et peuvent être gravement affectées par la baisse des niveaux d'œstrogène.

Elles ont tendance à devenir plus sèches, ce qui peut causer beaucoup d'inconfort. Si vous ne produisez pas assez de larmes pour hydrater vos yeux, cligner des yeux peut devenir plus inconfortable et vous pouvez avoir une sensation de grains de sable dans les yeux, ce qui peut également nuire à votre vision.

4. Yeux larmoyants

À l'opposé, vous pouvez vous retrouver avec des yeux très larmoyants. Si vous êtes en périménopause, par exemple, vos niveaux d'œstrogène sont susceptibles de fluctuer. Ceci peut influer sur vos menstruations – qui peuvent devenir plus abondantes ou moins fréquentes – et pour une raison quelconque, cela peut également avoir une incidence sur vos yeux.
Il arrive que le temps change pour un oui pour un non, et qu'il se mette soudain à être très venteux, très froid ou très ensoleillé. Quand cela arrive, mes yeux commencent à pleurer, ce qui est pour le moins ennuyeux; quand je marche dans la rue, je donne l'impression de pleurer alors qu'en fait, mes yeux ne font que produire plus de larmes pour se protéger des conditions extrêmes.

5. Yeux fatigués

Vous pouvez aussi avoir les yeux fatigués, en particulier si vous travaillez toute la journée à l'ordinateur ou passez beaucoup de temps en face d'écrans. Vos yeux peuvent alors devenir très, très fatigués, ce qui peut vous causer des problèmes de concentration. Il se peut qu'ils prennent un petit peu plus de temps à faire la mise au point quand vous passez de la vision de près à la vision de loin.

Autres troubles oculaires à surveiller

Les autres troubles oculaires à surveiller sont le glaucome, la cataracte et quelque chose qu'on appelle la dégénérescence maculaire liée à l'âge. Dans ces cas-ci, je ne suggère pas de remèdes à base de plantes car ces affections ne relèvent pas de notre compétence. Ce sont des maladies vraiment graves, alors n'essayez pas de les traiter chez vous avec des herbes médicinales ou des médicaments sans ordonnance.

Faites plutôt établir un diagnostic par votre professionnel de la santé ou par un spécialiste de la vue.

Comment prendre soin de vos yeux pendant la périménopause et la ménopause

Faites examiner vos yeux régulièrement
La chose la plus importante est de faire régulièrement des examens de la vue, même si vous n'en avez jamais eu besoin auparavant. Un optométriste procédera à des tests comme l'observation du fond d'œil, la mesure de la pression et la vérification de l'amplitude des mouvements oculaires. Celles d'entre vous qui portent des lunettes s'apercevront que leur vue change beaucoup plus vite que par le passé. Si vous présentez l'un ou l'autre des symptômes susmentionnés, prévoyez un examen supplémentaire entre vos rendez-vous habituels annuels ou bisannuels.
Équilibrez vos hormones
Pour celles d'entre vous qui manifestent des symptômes indiquant un faible taux d'œstrogène, essayez MenoSupport Complex, qui est réputé pour augmenter en douceur et équilibrer les niveaux d'œstrogène.

Soutenez vos yeux
Nous fabriquons également un merveilleux supplément pour les yeux appelé Vision Claire. Il contient des nutriments et des extraits de fleurs riches en composés que sont la lutéine et la zéaxanthine, connus pour aider à stabiliser et à soutenir les yeux. Ce produit constitue une bonne option si vous voulez maintenir une bonne vue dans les prochaines années.
Les gouttes pour les yeux
Si vous éprouvez une sensation de sécheresse et de granulosité, vous pouvez essayer nos Gouttes oculaires. Elles sont excellentes car elles sont végétaliennes et ne contiennent absolument pas de conservateurs. Elles conviennent également aux personnes qui portent des lentilles de contact sur une base quotidienne.

 

Mon conseil :Gouttes oculaires A.Vogel

Les gouttes oculaires de A.Vogel ultra hydratantes aident à apaiser les yeux et à les garder lubrifiés. Pour soulager les yeux secs, mettre une goutte dans chaque œil jusqu'à cinq fois par jour.

Les omégas-3
Faites en sorte que votre alimentation contienne suffisamment d'acides gras oméga-3. On en trouve entre autres dans les poissons gras (saumon, maquereau), et si vous êtes végétarienne ou végétalienne, pensez aux graines de lin et à notre supplément VegOmega-3.
Mangez des aliments très colorés
Les aliments très colorés contiennent des composés comme la lutéine et de la zéaxanthine, ainsi que de la vitamine A. Ce sont notamment tous les excellents légumes comme les carottes, les betteraves, les poivrons et les tomates.
Nous distribuons également un excellent jus de carotte lactofermenté. Même si cela peut sembler un peu étrange, c'est délicieux et vous pouvez en boire tous les jours pour augmenter un peu votre apport en vitamine A, ou simplement pour le plaisir!
Le zinc
Pensez également au zinc. Il est vraiment important pour la santé de vos yeux et vous avez besoin d'un supplément journalier qui vous en fournit 15 mg.
L'eau
Enfin, et ce n'est pas le moins important : buvez de l'eau. N'oubliez pas que pendant la périménopause et la ménopause, les femmes de déshydratent beaucoup. La déshydratation affecte les yeux, contribue à la sécheresse oculaire et a une incidence sur la pression oculaire. Boire 1,5 litre d'eau plate par jour peut être bénéfique pour la vue.

J'espère que vous avez trouvé ce sujet intéressant. Beaucoup d'entre vous, en particulier celles qui sont en périménopause, peuvent ainsi se préparer à maintenir une bonne santé oculaire avant même que les changements n'apparaissent.

Joignez-vous à nous pour sauver les abeilles! Sauvons les abeilles